mercredi 30 août 2017

Sainte Diana, victime consentante du système ?

« Il ne faut jamais oublié que l’accident est le produit d’une relation inadaptée entre un usager, un véhicule et une infrastructure. Retenir une "cause principale" est souvent une pratique réductrice. Quand une princesse se tue sous le pont de l’Alma, l’un va pointer le fait que son véhicule était inutilement rapide et de ce fait dangereux car il permettait un grand excès de vitesse, un autre le fait que son conducteur était sous l’influence de l’alcool, de médicaments psycho-actifs et roulait trop vite, un autre fera remarquer... [Lire la suite]