vendredi 29 septembre 2017

Florian Philippot parti du parti de l’exclusion

« Pour avoir oublié que l’immigration était l’alpha et l’oméga du discours d’extrême droite, Philippot subit le sort d’un simple sans-papiers : il est reconduit à la frontière. » (Laurent Joffrin, "Libération", le 22 septembre 2017).Après les élections, le naturel revient toujours au galop. Qu’importe son appellation future, le Front national restera toujours un mouvement qui exclut, un mouvement qui stigmatise, un mouvement qui pointe du doigt, un mouvement qui fabrique des boucs émissaires, en désignant même ses... [Lire la suite]