mardi 31 octobre 2017

Disparition d'une actrice militante pour la démocratie

« Ce qui s’est passé à Homs, c’est que le régime a levé un groupe de 200 hommes composé des forces de sécurité présentes dans les districts où vivent les minorités. Ils tuent des gens et jettent leur corps dans d’autres districts pour créer une agitation entre communautés. Nous en avons la preuve et nous avons publié de nombreuses déclarations pour alerter les gens contre les criminels qui vivent parmi eux. » (23 novembre 2011).De toutes les révolutions arabes depuis le début de l’année 2011, celle qui fut la meurtrière et... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 07:04:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
lundi 30 octobre 2017

Michel Aoun, Président paradoxal d’un Liban compliqué

« Je vais proposer aux Nations Unies de créer à Beyrouth un centre international de dialogue entre les civilisations et les religions. Il me semble que notre force est d’être un pays cogéré par différentes religions. Dans le contexte actuel, c’est très sécurisant. » ("Paris Match", le 24 septembre 2017).Un événement récent a rappelé toutes les confusions politiques au sein du Liban d’il y a une quarantaine et trentaine d’années. À 83 ans, un vieux général qui s’est pris pour le De Gaulle du Liban a vu ses années de... [Lire la suite]
samedi 28 octobre 2017

La déclinaison non inclusive

« On ne dit pas "un petit directeur", on dit "un chef de rayon". On ne dit pas "un grand directeur", on dit "un chef de diamètre". (…) Le féminin de "directeur" est "la femme du directeur". » (au mot "directeur" du "Dictionnaire superflu à l’usage de l’élite et des bien nantis" de Pierre Desproges, éd. du Seuil, 1985).Ah, il est loin le temps où le regretté Pierre Desproges pouvait impunément provoquer les féministes ! Il serait aujourd’hui peut-être mis à l’index, dénoncé pour machisme déplacé, écartelé sur la place... [Lire la suite]
vendredi 27 octobre 2017

Le demi-millénaire du protestantisme

« Votre Majesté sérénissime et Vos Seigneuries m’ont demandé une réponse simple. La voici sans détour et sans artifice. À moins qu’on ne me convainque de mon erreur par des attestations des Écritures ou par des raisons évidentes, car je ne crois ni au pape ni aux conciles seuls puisqu’il est évident qu’ils se sont souvent trompés et contredits, je suis lié par les textes des Écritures que j’ai cités, et ma conscience est captive de la Parole de Dieu ; je ne peux ni ne veux me rétracter en rien, car il n’est ni sûr, ni... [Lire la suite]
jeudi 26 octobre 2017

Cent ans de la Révolution russe

« Koba, pourquoi ma mort t’était-elle nécessaire ? ».Voici une petite réflexion sur le centenaire de la Révolution russe.Avant tout, précisons une fois pour toute que la "Révolution d’Octobre" s’est déroulée en novembre. Oui, je sais, c’est assez bizarre, mais cela vient d’un pape, Grégoire XIII (1502-1585), qui fut chargé de résoudre un décalage du calendrier avec les saisons (de huit jours par millénaire : l’équinoxe de printemps avait lieu le 10 mars au lieu du 20 mars).Le Concile de Trente, qui s’est tenu... [Lire la suite]
mercredi 25 octobre 2017

Benjamin Constant, l’apôtre de la liberté et de la justice

« J’ai défendu quarante ans le même principe : liberté en tout, en religion, en littérature, en philosophie, en industrie, en politique, et par liberté, j’entends le triomphe de l’individualité tant sur l’autorité qui voudrait gouverner par le despotisme que sur les masses qui réclament le droit d’asservir la minorité à la majorité. Le despotisme n’a aucun droit. » (Propos gravés sur une plaque à Lausanne).L’un des théoriciens français du libéralisme, Benjamin Constant, est né il y a exactement deux cent cinquante... [Lire la suite]
lundi 23 octobre 2017

François Duvalier, le dictateur dynastique d’Haïti

« Haïtiens de partout, je suis avec vous. Je vous bénis de tout cœur. Courage ! Tenez ferme ! » (Jean-Paul II, le 9 mars 1983 à Port-au-Prince).Un triste anniversaire pour l’un des pays les plus pauvres du monde et les moins "chanceux" aussi : il y a soixante ans, le 22 octobre 1957, le médecin François Duvalier fut investi Président de la République d’Haïti à la suite de son élection le 22 septembre 1957 à la sincérité vacillante, aidée par l’armée. Personne n’aurait pu imaginer que venait alors de... [Lire la suite]
dimanche 22 octobre 2017

Lino Ventura, la brute au grand cœur

« Quand on me parle d'un personnage à interpréter, je sais d'une façon immédiate si je peux le faire, si ça me convient ou si ça ne va pas. »Danielle Darrieux vient de s'éteindre à 100 ans. Dans "Marie-Octobre" (réalisé par Julien Duvivier et sorti le 24 avril 1959), elle avait joué avec Lino Ventura. Parmi les acteurs français qui incarnent le mieux "l'esprit français", je citerais justement Lino Ventura, arrivé d'Italie (Angiolino précisément, pour comprendre cet étrange prénom qui pourrait remplacer un parquet). Il est mort... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 07:46:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
jeudi 19 octobre 2017

Traité de Maastricht : l’euro approuvé par le peuple français (3)

« Je crois que l’erreur est dans le fait que pendant quarante ans, on n’ait jamais vraiment saisi notre peuple sur des choix européens, de telle sorte que peu à peu, ce problème a été traité entre spécialistes, diplomates. (…) Chacun a estimé que l’Europe était suffisamment connue et c’est une erreur d’appréciation. On voit bien au moment où, pour la première fois, on s’adresse véritablement au peuple pour qu’il décide, on lui donne, on lui restitue son pouvoir, on s’aperçoit qu’il y a un travail pédagogique d’éducation,... [Lire la suite]
mercredi 18 octobre 2017

Traité de Maastricht : l’euro approuvé par le peuple français (2)

« Je crois que l’erreur est dans le fait que pendant quarante ans, on n’ait jamais vraiment saisi notre peuple sur des choix européens, de telle sorte que peu à peu, ce problème a été traité entre spécialistes, diplomates. (…) Chacun a estimé que l’Europe était suffisamment connue et c’est une erreur d’appréciation. On voit bien au moment où, pour la première fois, on s’adresse véritablement au peuple pour qu’il décide, on lui donne, on lui restitue son pouvoir, on s’aperçoit qu’il y a un travail pédagogique d’éducation,... [Lire la suite]