lundi 30 avril 2018

Pierre Bérégovoy, un Pinay de gauche

« [Il] a incarné, plus que tout autre, le nœud de contradictions qui, serré au fil des années par ses amis et lui-même, a fini par étouffer la gauche. Par ses origines et l’œuvre accomplie, par son militantisme ouvrier et sa gestion des finances publiques, par son ambition d’abattre la corruption. » (Jean-Yves Lhomeau, "Libération", le 3 mai 1993).Il y a vingt-cinq ans, le 1er mai 1993, a eu lieu un malheureux fait divers. Un demandeur d’emploi désespéré s’est suicidé par le feu devant une agence de l’ANPE à Bordeaux, si mes... [Lire la suite]
samedi 28 avril 2018

Le Tintoret, 500 ans plus tard…

« Grâce à son talent, [il] parvient à s’élever dans la société, à s’imposer et à se faire un nom sans rien oublier de ses propres origines. » (Notice de l’exposition au Musée du Luxembourg, voir à la fin).Ce dimanche est célébré le cinq centième anniversaire du peintre vénitien le Tintoret (Tintoretto en italien). Il est né le 29 avril 1518 à Venise et mort à 76 ans le 31 mai 1594 également à Venise. À l’époque, Venise, grande cité cosmopolite, était une vieille république indépendante politiquement et puissante... [Lire la suite]
vendredi 27 avril 2018

Les Shadoks, 50 ans et toutes leurs dents (creuses)

« C’était il y a très, très longtemps. En ce temps-là, il y avait… le ciel. À droite du ciel, il y avait la planète Gibi ; elle était complètement plate, et elle penchait, soit d’un côté, soit de l’autre. À gauche du ciel, il y avait la planète Shadok ; elle n’avait pas de forme spéciale… ou plutôt… elle changeait de forme. Au milieu du ciel, il y avait la Terre, qui était ronde et qui bougeait. Sur la Terre, il n’y avait apparemment rien. Les Shadoks et les Gibis en eurent donc assez, au bout d’un certain temps, de... [Lire la suite]
jeudi 26 avril 2018

Les pinceaux vivants d’Yves Klein

« Mes tableaux ne sont que les cendres de mon art. » ("L’architecture de l’art", Conférence de la Sorbonne, 1959).Imaginez la scène. Une petite salle de concert avec un nombre très limité de spectateurs, sans doute triés sur le volet. Un petit ensemble musical de neuf musiciens, mais qui, au lieu d’être au milieu de la scène, sont discrètement restés le long du mur. Le chef d’orchestre, très bien habillé, à l’allure noble, très jeune, qui, lui, dirige les opérations sans vraiment diriger les musiciens qui jouent tout seuls.... [Lire la suite]
mercredi 25 avril 2018

Philippe Mestre, le grognard du barrisme face au mystère Boulin

« Un Vendéen homme de conviction, attaché à notre histoire, à notre identité. Il partageait les valeurs qui nous sont chères. » (Yves Auvinet, président du conseil départemental de la Vendée, "Ouest France" le 26 avril 2017).J’imagine que les valeurs « qui nous sont chères » sont celles de tous les Français et pas seulement des seuls Vendéens. Petit rappel sur Philippe Mestre, mort à Paris il y a un an, le 25 avril 2017 à l’âge de 89 ans (il est né le 23 août 1927 à Talmont-Saint-Hilaire, en Vendée). Philippe... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 07:45:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
mardi 24 avril 2018

Alain Savary, une certaine idée du combat politique

Compagnon de la Libération, enfant précoce du gaullisme combattant, il aurait pu être l’un des grands gouvernants de la France contemporaine.Lorsque vous demandez qui a été le premier premier secrétaire du nouveau Parti socialiste en France, vous avez 99% de chances pour que votre interlocuteur vous réponde François Mitterrand. Or, ce n’est pas vrai. François Mitterrand n’était même pas membre du Parti socialiste lorsque celui-ci a été refondé en 1969. Et le premier premier secrétaire qui a eu la lourde mission de succéder à... [Lire la suite]
lundi 23 avril 2018

Vers une dictature nouvelle des médecins ?

« En qualité de membre de la profession médicale, je prends l’engagement solennel de consacrer ma vie au service de l’humanité ; je considérerai la santé et le bien-être de mon patient comme ma priorité ; je respecterai l’autonomie et la dignité de mon patient ; je veillerai au respect absolu de la vie humaine ; je ne permettrai pas que des considérations d’âge, de la maladie ou d’infirmité, de croyance, d’origine ethnique, de genre, de nationalité, d’affiliation politique, de race, d’orientation sexuelle, de... [Lire la suite]
samedi 21 avril 2018

Max Planck évite la catastrophe ultraviolette avec les quanta

« L’œuvre que [Max Planck] a accomplie est de celles qui assurent à leur auteur une gloire immortelle et, si quelque cataclysme ne vient pas anéantir notre civilisation, les physiciens des siècles à venir parleront toujours de la constante de Planck et ne cesseront de répéter avec admiration le nom de celui qui a révélé aux hommes l’existence des quanta. » (Louis de Broglie, Prix Nobel de Physique 1929).L’année 2018 pourrait être une année Planck pour au moins deux raisons. La première, le cent soixantième anniversaire de la... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 07:15:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
vendredi 20 avril 2018

Charles Maurras aveuglé par son nationalisme intégral

« Le patriotisme, c’est aimer son pays ; le nationalisme, c’est détester celui des autres. » (Charles De Gaulle, 1951).L’écrivain nationaliste monarchiste Charles Maurras est né il y a cent cinquante ans, précisément le 20 avril 1868 à Martigues. Même génération que Marie Curie… mais pas de la même trempe. Avec lui au pouvoir, les Marie Curie n’auraient jamais pu vivre en France…Au début de cette année, le 27 janvier 2018 sur Twitter, une polémique est survenue à propos de cet auteur antisémite d’extrême droite, comme... [Lire la suite]
jeudi 19 avril 2018

Cuba sans les Castro

« Nous sommes face à une succession sans transition. Cette succession autoritaire, où les Cubains n’ont pas eu leur mot à dire, ne s’accompagne pas d’une transition vers la démocratie. » (Rafael Rojas, historien cubain enseignant à l’Université de Yale, cité par "Le Monde" le 17 avril 2018).La fin de la dynastie Castro, c’est maintenant. Jusqu’à maintenant, Cuba était une monarchie communiste. Pas une monarchie classique de type nord-coréen (on se succède de père en fils), mais de type pétrolier, comme la monarchie... [Lire la suite]