« Dès qu’il débarquera sur l’île, les plants de kava germeront de partout ; les vieux abandonneront leurs peaux comme des serpents et seront de nouveau jeunes ; il n’y aura plus de maladies et plus de mort (…) ; chaque homme pourra coucher avec toute femme à sa convenance. ».


_yartiMountbatten01

Ces quelques phrases furent écrites en 1979 comme une sorte de vision prémonitoire. L’île, c’est l’île de Tanna, en République du Vanuatu, dans l’Océan Pacifique, au nord de la Nouvelle-Calédonie, et le "il", c’est l’esprit qui est sorti du cratère du volcan Yasur, un volcan de 361 mètres d’altitude (le cratère mesure 400 mètres de diamètre), qui a été assimilé, pour certains habitants de l’île, au Prince Philip qui était venu visiter les Nouvelles Hébrides (nom avant leur indépendance) en 1974. Drôle de culte qui s’apparente plus à du folklore pour touristes que d’une religion sérieusement édifiée. La maison royale a légèrement nourri ce "culte" en envoyant aux villageois des lieux des photographies dédicacées de …l’esprit.

Le Prince Philip, appelé aussi duc d’Édimbourg, mais surtout Philip Mountbatten, fête ses 97 ans ce dimanche 10 juin 2018. Un âge canonique qui approche le centenaire. S‘il était présent publiquement lors du mariage d’un de ses petits-fils, il a arrêté toute activité de représentation publique depuis le 2 août 2017 car trop fatigué. Il était alors le président de près de mille organisations diverses dont certaines en rapport avec l’équitation qui reste sa passion. Son épouse la reine fête, quant à elle, ses 92 ans, ce samedi 9 juin 2018 avec toutes les pompes royales (bien que née le 21 avril 1926).

Né à Corfou, Philip Mountbatten est issu de la famille royale de Grèce, petit-fils du roi Georges Ier de Grèce (aussi neveu de Constantin Ier, roi de Grèce, et cousin de trois autres rois de Grèce, Alexandre Ier, Georges II et Paul Ier). Il est aussi le petit-neveu de la dernière tsarine de Russie, Alexandra Fiodorovna Romanova (Alix de Hesse-Darmstadt), ainsi que l’arrière-arrière-petit-fils de la reine Victoria, par son arrière-grand-mère, la Princesse Alice du Royaume-Uni, qui fut une fille de Victoria.

Chose amusante, puisque son épouse Élisabeth II, l’actuelle reine du Royaume-Uni qui vient d’avoir 92 ans, est, elle aussi, l’arrière-arrière-petite-fille de la reine Victoria. À ce titre, le Prince Philip est donc présent sur la liste décrivant l’ordre de succession au trône britannique, mais il doit se situer aux alentours de la millième place (il n’y a pas de mise à jour en temps réel de la liste et à chaque nouvelle génération, il descend très rapidement dans la liste). Toutefois, dans les cérémonies officielles, le protocole voulu par la reine a placé Philip au premier rang de préséance devant tous les autres membres de la famille royale, y compris son fils aîné, le Prince Charles.

Le duc d’Édimbourg est aussi l’arrière-petit-fils de Christian IX, le roi du Danemark (et père de Georges Ier de Grèce), tout comme Élisabeth II, petite-fille d’Alexandra de Danemark, fille de Christian IX.

Philip a entamé une carrière militaire à la Royal Navy, et a participé à la Seconde Guerre mondiale, notamment à la bataille du cap Matapan le 29 mars 1941 et à la bataille de Crète du 30 au 31 mai 1941. Il a voulu continuer sa carrière militaire malgré son mariage princier. En 1953, il est promu amiral de la Royal Navy et maréchal britannique, mais à titre honorifique, car il est déjà le mari de la reine. En juin 2011, en l’honneur de ses 90 ans, il est nommé Lord-grand-amiral (titre honorifique), succédant à son épouse qui l’était entre 1964 et 2011 (avant 1964, le titré était Premier Lord de l’Amirauté).

_yartiMountbatten02

Élisabeth II et Philip Mountbatten se sont connus en 1939 et se sont fiancé le 10 juillet 1947 pour se marier le 20 novembre 1947 (Philp obtient alors le titre de duc d’Édimbourg). Auparavant, il avait dû renoncer à ses éventuelles prétentions aux trônes de Grèce et du Danemark et à sa religion orthodoxe (il s’est converti à l’anglicanisme). Philip Mountbatten est donc, par ses origines familiales et "ses" religions un véritable mélange européen, ce qui était très courant au XIXe siècle dans l’aristocratie.

Le Prince Philip devient dans les faits (mais sans en avoir formellement le titre) "prince consort" le 6 février 1952, le jour où son épouse devient reine à la mort de son père George VI. La monarchie britannique est assez moderne puisque les femmes ont le droit de régner en leur nom et pas comme "épouse de", et donc, Philip est "juste" un conjoint, un conjoint de reine, et à ce titre, a le rôle attribué aux conjoints de chefs d’État (accompagnateur, responsable d’associations humanitaires, etc.).

Il a fallu cependant qu’Elisabeth II réforme les règles de succession le 28 octobre 2011 (promulguées le 25 avril 2013) pour qu’il y ait une entière égalité entre les hommes et les femmes, car auparavant, l’ordre de la fratrie plaçait les frères avant les sœurs, avant de les classer par leur date de naissance, ce qui n’est plus le cas pour les descendants nés après le 28 octobre 2011. Ainsi, Charlotte, second enfant de Kate et William, est placée avant son petit frère Louis dans l’ordre de succession, ce qui n’aurait pas été le cas si elle était née avant 2011, comme la Princesse Anne, par exemple, placée après ses deux petits frères Andrew et Edward.

_yartiMountbatten03

J’aurais pu commencer mon article par une phrase insolite du genre : d’une grande stature, comme de De Gaulle mais au contraire de ce dernier, ce Philippe, amiral, est le père de Charles, et pas son fils. Encore que l’amiral Philippe De Gaulle est bel et bien le père de Charles De Gaulle Jr (petit-fils du général), qui, lui-même, est le père de Philippe Jr (né en 1980).

Revenons aux Mountbatten-Windsor, le patronyme officiel de la famille royale depuis 1960. Il y a eu un différent entre Mary de Teck (1867-1953), l’épouse du roi George V (la grand-mère d’Élisabeth II) et Lord Louis Mountbatten (1900-1979) sur le nom patronymique de la famille royale. Il aurait été normal d’adopter Mountbatten mais la reine consort Mary préféra garder Windsor. Ce n’est qu’après la mort de Mary et la retraite de Churchill que l’utilisation du patronyme Mountbatten-Windsor est autorisée aux descendants du couple royal.

Lord Louis Mountbatten fut l’oncle du Prince Philp (le frère de sa mère). Il a eu une grande importance militaire et diplomatique, notamment pendant la Seconde guerre monidale, et aussi comme vice-roi des Indes au moment de leur indépendance en 1947 et comme chef d’état-major de la Marine britannique entre 1955 et 1959, et aussi comme conseiller auprès de la famille royale. Il a eu beaucoup de discussions avec le jeune Prince Charles. Car ce grand-oncle était son confident, son modèle, celui qui le conseillait sur le choix de ses copines : « ce grand-père que je n’ai pas eu » (George VI est mort quand il avait 3 ans).

Le Prince Charles est d’ailleurs retourné plein d’émotion le 19 mai 2015 à la baie de Donegal, en Irlande, où a eu lieu l’explosion revendiquée par l’IRA qui a coûté la vie le 27 août 1979 à quatre personnes dont Louis Mountbatten. Son troisième petit-enfant (né le 23 avril 2018) porte le prénom Louis en son hommage.

Ce fils aîné, l’héritier, bientôt septuagénaire, risque d’avoir le même destin que son père, tout en potentiel, fils de reine depuis plus de soixante-six ans, tandis que la génération suivante est déjà prête à régner…


Aussi sur le blog.

Sylvain Rakotoarison (08 juin 2018)
http://www.rakotoarison.eu

Pour aller plus loin :
Winston Churchill.
Lord Louis Mountbatten.
Harry, un mari qui vous veut du bien.
Philip Mountbatten.
Lady Di.
Édouard VIII et George VI.
Élisabeth II.
Un règne plus long que celui de Victoria.
Vive la République !

_yartiMountbatten04




http://rakotoarison.over-blog.com/article-sr-20180610-philip-mountbatten.html

https://www.agoravox.fr/actualites/europe/article/philip-mountbatten-le-mari-de-la-205013

http://rakotoarison.canalblog.com/archives/2018/06/09/36469728.html