mardi 19 juin 2018

Une collusion tacite des secours humanitaires avec les passeurs criminels ?

« À combien de morts par noyade évalue-t-on la dissuasion ? Qui prendra la décision de laisser ces hommes, femmes et enfants mourir dans le but hypothétique d’avoir moins d’immigrés chez nous ? Qui ouvrira les yeux… et qui les fermera ? Qui assumera ? » (le blogueur Koz alias Erwan Le Morhedec, le 18 juin 2018).Dans mon précédent article sur le sauvetage de 630 réfugiés par l’Aquarius, je voudrais apporter une précision importante car j’ai pu mal m’exprimer, ou du moins, laisser possible une mauvaise... [Lire la suite]