« Le cinéma, c’est faire l’amour par correspondance, tandis que le théâtre, on fait l’amour dans son lit. » (Pierre Arditi).


_yartiArditiPierre03

Né le même jour que Daniel Pennac, l’acteur Pierre Arditi a 75 ans ce dimanche 1er décembre 2019. Mon titre a une modeste "prétention" saganienne, à savoir, il a été construit sur "Aimez-vous Brahms ?".

Pierre Arditi, il est partout. Films, téléfilms, théâtre, doublages de films, de dessins animés, etc. Il a débuté avec sa sœur Catherine à Lyon en 1965 dans une pièce mise en scène par Marcel Maréchal. À son actif, plus de soixante-dix pièces de théâtre depuis 1965, plus de soixante-quinze films depuis 1968, plus de cent quinze téléfilms depuis 1967, quatre séries télévisées (récurrentes), des dizaines de doublages depuis 1971, et près d’une vingtaine de voix narratives dans des documentaires depuis 1990. Il est aussi présent qu’un acteur comme François Berléand. Il a aussi enregistré des spots publicitaires ou politiques. Sa voix comme son visage sont connus, familiers, reconnaissables.

Pierre Arditi est en effet reconnaissable, et aussi très largement reconnu, également partout : deux Césars (1987 et 1994), un Molière (1987, et quatre autres nominations pour le Molière), un Sept d’or (1987), décidément, l’année 1987 fut pour lui fastueuse. Décoré aussi, commandeur des Arts et des Lettres, officier de la Légion d’honneur, officier de l’ordre national du Mérite, ce qui signifie au moins sept cérémonies officielles de remise de médaille…

De ses nombreux films au cinéma, on peut citer certains réalisés par Alain Resnais, notamment "Mon oncle d’Amérique" (1980), "La vie est un roman" (1982), "L’amour à mort" (1984), "Smoking/No Smoking" (1993), "On connaît la chanson" (1997), etc. Il a été souvent dans des rôles importants, lorsqu’il y avait "beaucoup" de premiers rôles (comme les deux derniers films cités). Il n’a donc jamais été cantonné à des seconds rôles.

Dans son sang français, Pierre Arditi a des gouttes de Grèce, d’Espagne et de Belgique. C’est en lui-même une petite Europe concentrée. Politiquement, il serait plutôt proche de la gauche (« Je suis un homme de sensibilité de gauche depuis toujours, je mourrai comme ça. »), et en 2017, il a soutenu Emmanuel Macron (tendance Nicolas Hulot), il était même parmi les invités de la Rotonde dans la soirée du 23 avril 2017 (l’équivalent du Fouquet’s en 2007).

_yartiArditiPierre02

Au fait, quelle est ma réponse à la question du titre ? Est-ce que je l’apprécie comme acteur, ce familier Pierre Arditi ? J’aurais tendance à dire que je l’appréciais beaucoup dans les années 1980 et 1990… et puis, ensuite, surtout dans ses prestations dans des téléfilms dont la qualité prête à discussion, j’ai moins bien apprécié son jeu de comédien, peut-être parce qu’il faisait un peu dans la facilité, qu’il faisait un peu trop le "cabotin" à mon goût.

Mais je pense que ses meilleures prestations restent le théâtre. Il a joué une dizaine de pièces retransmises à la télévision. Pierre Arditi a d’ailleurs donné plusieurs définitions du théâtre et du cinéma. La première est en début d’article, la seconde est la suivante : « Au théâtre, il faut courir 5 000 mètres chaque soir. Au cinéma, c’est 50 000 fois un mètre (et pas forcément dans l’ordre). ».

Revenons à Pierre Arditi. Je crois que j’aurais un rôle pour lui !

Il m’a paru toujours intéressant d’imaginer les acteurs pour jouer les personnalités politiques. Si on laissait les chronologies de côté, on pourrait ainsi imaginer Nicolas Sarkozy joué par Louis de Funès (qui pourrait aussi jouer Alain Peyrefitte), René Monory joué par Michel Galabru, Jean-Pierre Chevènement interprété par Roger Pierre, Charles Pasqua évidemment par Fernandel, Gaston Defferre joué par Charles Vanel, vieillesse oblige… on pourrait aussi envisager Marine Le Pen jouée par Mathilde Seigner, Emmanuel Macron… peut-être joué par le lisse Raphaël Personnaz. Pour Édouard Philippe, je pencherais pour Jean-Pierre Bacri… à moins que Denis Podalydès soit plus souriant… J'oublie des personnages...

Et il manque un personnage dans toute cette galerie. C’est vrai qu’il a quitté la vie politique depuis quelque temps, mais justement, cela pourrait bien refaire vivre cette période si croustillante, si cristallisante de la vie politique préprésidentielle, entre août 2016 et mai 2017. Pierre Arditi pourrait alors être le héros de cette épopée, de cette saga. En effet, je le verrais très bien jouer le rôle de …François Fillon ! Rideau !


Aussi sur le blog.

Sylvain Rakotoarison (23 novembre 2019)
http://www.rakotoarison.eu


Pour aller plus loin :
Pierre Arditi.
"J’accuse" de Roman Polanski.
Roman Polanski.
Adèle Haenel.
Michel Bouquet.
Daniel Prévost.
Coluche.
Sim.
Marie Dubois.
Brigitte Bardot.
Charlie Chaplin.

_yartiArditiPierre01



http://rakotoarison.over-blog.com/article-sr-20191201-pierre-arditi.html

https://www.agoravox.fr/culture-loisirs/culture/article/aimez-vous-pierre-arditi-219592

http://rakotoarison.canalblog.com/archives/2019/11/22/37807925.html