mardi 18 décembre 2018

Maurice Bellet, un penseur en pleine immersion de son temps

« On est neutre pour ce qui n’a pas d’importance. Pour le grave et l’essentiel, impensable. On n’est pas neutre devant Auschwitz. Ou alors !… Il faut bien qu’il y ait un absolu. Mais le grand problème des humains, c’est de ne pas savoir où il est. La ligne de séparation change. L’impossibilité et l’interdit ne sont pas fixés. » (Maurice Bellet, janvier 2014).Prêtre, théologien, philosophe, sociologue et évidemment, car ce fut sa grande "originalité" dans l’Église catholique, psychanalyste, Maurice Bellet est né il y a... [Lire la suite]