vendredi 15 février 2019

Alain Juppé et la fragilité des dépassés

« Je ne suis pas du tout surpris qu’il soit ému. » (Édouard Philippe, 14 février 2019).Je reviens sur le départ de l’ancien Premier Ministre Alain Juppé de la vie politique pour se consacrer à son prochain mandat de membre du Conseil Constitutionnel. Où est passé le froid technocrate au pouvoir, droit dans ses bottes, à l’image à peine sensible aux souffrances sociales ? Voici un vieillard consensuel mais impuissant au bord de la crise de larmes, submergé par une émotion sincère qui laisse une impression de malaise,... [Lire la suite]