dimanche 2 février 2020

Le double lyrisme de Zao Wou-Ki

« Nous, les peintres, sommes tous unis, non par la similitude des styles ou de la pensée, mais peut-être par un unique trait de pinceau, qui relie les hommes et leur permet de croire en un rapport harmonieux avec le monde. (…) Nous cherchons, parfois nous détruisons pour mieux créer. Je voudrais, pour clore ce propos, citer mon ami Jean-Paul Riopelle : "Ce qui compte, ce n’est pas de faire un beau tableau, mais de faire progresser quelque chose. Progresser, c’est détruire ce qu’on croyait acquis. Le vrai tableau, c’est celui... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 07:36:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,