jeudi 22 octobre 2020

Samuel Paty : faire des républicains

« Samuel Paty fut tué parce que les islamistes veulent notre futur et qu’ils savent qu’avec des héros tranquilles tels que lui, ils ne l’auront jamais. Eux séparent les fidèles des mécréants. Samuel Paty ne connaissait que des citoyens. Eux se repaissent de l’ignorance. Lui croyait dans le savoir. Eux cultivent la haine de l’autre. Lui voulait sans cesse en voir le visage, découvrir l’altérité. Samuel Paty fut la victime de la conspiration funeste de la bêtise, du mensonge, de l’amalgame, de la haine de l’autre, de la haine de ce... [Lire la suite]
mardi 20 octobre 2020

Folon, le rêve sensible à l’état pur

« Le 20 octobre 2005, Jean-Michel Folon a rompu les amarres avec cette terre des hommes à laquelle il a tant donné : son regard serein et tendre sur les êtres, le geste pur et clair de sa main pour les animer, les couleurs de sa palette pour les habiller de rêve, sa sympathie pour toutes les grandes causes de ce monde… » (Site officiel de Jean-Michel Folon).J’adore l’artiste belge Jean-Michel Folon qui est mort à Monaco il y a quinze ans, le 20 octobre 2005, à l’âge de 71 ans (il est né le 1er mars 1934 à Bruxelles).... [Lire la suite]
lundi 19 octobre 2020

Samuel Paty : les enseignants sont nos héros

« Ce n’était pas juste un prof ! Il s’appelait Samuel Paty, il avait 47 ans, assassiné sur le sol français ce 16 octobre 2020, parce qu’il enseignait, parce qu’il apprenait à nos enfants la liberté d’expression, la liberté de croire et de ne  pas croire. Au revoir professeur. » (Un message parmi plein d’autres sur Facebook).L’assassinat de Samuel Paty, professeur d’histoire-géographie au collège à Conflans-Sainte-Honorine (la ville de Michel Rocard) ce vendredi 16 octobre 2020 a de quoi émouvoir et rendre... [Lire la suite]
dimanche 18 octobre 2020

Rembrandt dans la modernité du Christ

Reprendre à zéro la représentation du Christ, lui donner une forme de réalité, avec des sentiments et une présence qui le rendent très proche de la condition humaine. C’est un peu ce que cherche à transmettre l’exposition qui finit le 18 juillet 2011. Cinquante minutes pour une petite exposition au Louvre. Le dimanche 19 juin 2011, un peu avant midi, je m’étonne de n’être que le deux cent septième visiteur. Aucune attente. Rembrandt ne ferait-il plus recette ? Le ciel est ensoleillé, la chaleur déjà intense et les gens... [Lire la suite]
samedi 17 octobre 2020

Covid-19 : couvre-feu, liberté et réanimation

« Nous traversons un moment inédit de notre histoire. Un moment appelé à durer encore plusieurs mois. Et comme toujours dans les moments difficiles, la tentation est grande de rechercher les boucs émissaires, d’opposer les uns aux autres, de nous perdre dans de vaines polémiques. Le moment viendra, lorsque cette crise sanitaire sera terminée, et elle se terminera !, d‘en tirer sereinement toutes les conséquences et tous les enseignements. Mais pour l’heure, toutes nos énergies doivent être tournées vers ce combat contre la... [Lire la suite]
jeudi 15 octobre 2020

Le cinéma populaire d’Henri Verneuil

« Parle comme s’il n’y avait pas de lendemain pour rattraper ce que tu as dit la veille. » (Henri Verneuil, "Mayrig",  éd. Robert Laffont, 1985).Le jeudi 15 octobre 2020, les cinéphiles français célèbrent le centenaire de la naissance du réalisateur Henri Verneuil, né le 15 octobre 1920 dans une ville portuaire, au bord de la mer de Marmara, en Thrace (à Rodosto, Tekirdag en Turquie). Il est mort à Bagnolet le 11 janvier 2002 à l’âge de 81 ans. Sans jamais avoir renié ses origines arméniennes (il est né Achod Malakian),... [Lire la suite]
jeudi 15 octobre 2020

Emmanuel Macron et l’électrochoc du confinement nocturne

« Nous étions une société d’individus libres. Nous sommes une Nation de citoyens solidaires. » (Emmanuel Macron, le 14 octobre 2020 sur TF1 et France 2).Le mot est lâché : le couvre-feu. Pour une guerre, c’est un mot normal. À partir du samedi 17 octobre 2020 à zéro heure, un couvre-feu est décrété de 21 heures à 6 heures du matin dans l’Île-de-France, et dans huit agglomérations en alerte maximale : Lyon, Aix-Marseille, Toulouse, Grenoble, Saint-Étienne, Rouen, Montpellier et Lille, pour au moins quatre... [Lire la suite]
mercredi 14 octobre 2020

Les fractales explosives de Benoît Mandelbrot

« Dans un monde toujours plus complexe, les scientifiques ont besoin de deux outils : des images aussi bien que des nombres, de la vision géométrique aussi bien que de la vision analytique. » (Benoît Mandelbrot et Richard L. Hudson, "Une approche fractale des marchés", éd. Odile Jacob, 2005).Le grand mathématicien Benoît Mandelbrot est mort il y a dix ans, le 14 octobre 2010, à Cambridge dans le Massachusetts (États-Unis), terrassé par la maladie à presque 86 ans (né le 20 novembre 1924 à Varsovie). Couvert de... [Lire la suite]
lundi 12 octobre 2020

Polémiques indécentes sur la libération de Sophie Pétronin

« Sophie Pétronin est libre. Retenue en otage depuis près de quatre ans au Mali, sa libération est un immense soulagement. À sa famille, à ses proches, j’adresse un message de sympathie. Aux autorités maliennes, merci. Le combat contre le terrorisme au Sahel se poursuit. » (Emmanuel Macron, le 8 octobre 2020 sur Twitter).Tout le monde ne peut que se réjouir de la libération de Sophie Pétronin (convertie à l’islam, elle se fait maintenant appeler Mariam). Elle fut libérée ce jeudi 8 octobre 2020 et a pu regagner la France le... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 07:03:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,
dimanche 11 octobre 2020

10 ans après la loi anti-burqa, la loi masque-obligatoire

« Nul ne peut, dans l’espace public, porter une tenue destinée à dissimuler son visage. » (Parlement français, 11 octobre 2010).Il y a dix ans, le 11 octobre 2010, la loi n°2010-1192 du 11 octobre 2010 interdisant la dissimulation du visage dans l’espace public a été promulguée par le Président Nicolas Sarkozy. Initié par Jean-François Copé, président du groupe UMP à l’Assemblée Nationale, et soutenu par Robert Badinter, sénateur PS des Hauts-de-Seine, ce texte, qui ne voulait stigmatiser aucune religion en particulier,... [Lire la suite]