« Les deux ans de pandémie nous ont appris que si c’est Gabriel Attal, le porte-parole du gouvernement, c’est que ça devrait aller, si Olivier Véran ou Jean Castex ou les deux sont de la partie, ça va se corser, et si c’est Emmanuel Macron, il faut penser à faire des stocks de pâtes ! » (Pierre Godon, 26 décembre 2021).



_yartiCovidEY02

Pas de confinement, pas de couvre-feu, pas de report de la rentrée des classes, et finalement, très peu de restrictions sanitaires annoncées ce surlendemain de Noël malgré l’envolée épidémique inédite des derniers jours. La seule mesure vraiment importante qui impactera le monde des actifs, c’est le télétravail obligatoire trois ou quatre jours par semaine pendant trois semaines.

Un conseil des ministres s’est en effet tenu exceptionnellement entre Noël et le Nouvel an, ce lundi 27 décembre 2021 à 17 heures, après un conseil de défense sanitaire convoqué en visioconférence à 16 heures. Chargé d’en faire le compte-rendu, Gabriel Attal, initialement prévu, a laissé la place au Premier Ministre Jean Castex et au Ministre des Solidarités et de la Santé Olivier Véran, qui ont tenu une conférence de presse commune à 19 heures 15.

Ce conseil des ministres, prévu à l’origine le 3 janvier 2021, avait pour but de faire adopter le projet de loi sur le passe vaccinal. Ce dernier annoncé le 17 décembre 2021 par Jean Castex, le gouvernement a souhaité accélérer le processus législatif en raison de la soudaineté de la sixième vague épidémique (du variant omicron). L’examen du texte en commission devrait se faire à l’Assemblée Nationale dès le 29 décembre 2021 et la discussion plénière à partir du 3 janvier 2022 pour une application au 15 janvier 2022. Le gouvernement a aussi pris plusieurs mesures sanitaires, sans pour autant changer sa philosophie générale : pas de couvre-feu, pas de report de la rentrée scolaire, mesure demandée par exemple par Valérie Pécresse.

Il faut dire qu’il y a urgence avec le franchissement de 100 000 contaminations par jour, mais le gouvernement a refusé toute mesure trop contraignante, au contraire des pays voisins (en particulier les Pays-Bas, l’Allemagne, l’Autriche, le Danemark, etc.). Il y a une double raison à cela : le calendrier électoral qui fait que commence très bientôt la campagne de l’élection présidentielle, la principale élection en France qui détermine tout le paysage politique pendant les cinq prochaines années, et la très bonne couverture vaccinale de la France, tant les deux premières doses que la troisième dose (plus de 22 millions de doses de rappel).

Le gouvernement ne souhaite pas imposer des mesures de confinement aux personnes qui sont vaccinées, mais dès lors que la vaccination n’a pas une efficacité de 100% pour empêcher la contamination et la transmission du virus, cette conception peut paraître imprudente.


Ce qu’a annoncé Jean Castex :

1. Première mesure afin d’accélérer l’injection de la troisième dose, à partir du 28 décembre 2021, elle est accessible trois mois après la deuxième dose au lieu de quatre mois.

2. Le projet de loi a été adopté pour transformer le passe sanitaire en passe vaccinal dans les lieux soumis à passe sanitaire, avec l’objectif de l’appliquer dès le 15 janvier 2022. Par ailleurs, le projet de loi renforcera la sanction contre les faux passes vaccinaux, qui, au-delà de l’infraction à la loi, constitue une véritable mise en danger d’autrui.

3. Par ailleurs, pour les trois prochaines semaines, une série de mesures a été prise : les grands rassemblements sont limités à 2 000 personnes en intérieur et 5 000 personnes en extérieur ; il y a interdiction de consommer (boisson ou nourriture) dans les concerts, cinémas, théâtres, transports en commun au trajet court ou long (pour éviter d’ôter le masque) ; la consommation debout est interdite dans les cafés et bars.

4. Pour le 31 décembre (la langue du Premier Ministre a fourché en 31 janvier), le gouvernement n’a fait que des recommandations de prudence, surtout aux jeunes, de mettre le masque, de faire un test avant de venir faire la fête, de ne pas être trop nombreux.

5. À partir du 3 janvier 2022, et pour trois semaines, le télétravail sera obligatoire, quand cela sera possible, au moins trois jours voire quatre jours par semaine. Cette mesure est sans doute la plus importante de la soirée. Reste à appliquer la compatibilité entre "obligatoire" et "quand ce sera possible". En gros, l’employeur doit mettre tout en œuvre pour ne pas mettre en danger ses employés.

6. L’obligation de porter le masque, dans les lieux fermés, sera élargie à l’extérieur dans les centres-villes.

7. Des mesures de couvre-feu sont pour l’instant écartées, mais avec un suivi de la situation épidémique et la convocation d’un nouveau conseil de défense sanitaire pour le 5 janvier 2022.

8. Aucune mesure de report dans les établissements scolaires : pas de report de rentrée pour les écoles, pas de travail à distance pour les collèges et les lycées. En revanche, renforcement des mesures pour généraliser l’installation de capteurs de CO2 pour aérer et de regénérateurs d’atmosphère dans les salles de classe.

Des mesures d’aide économique pour les secteurs impactés seront discutées avec Bruno Le Maire. Les conditions de l’obligation du télétravail seront également discutées avec Élisabeth Borne.

Jean Castex a rappelé qu’il y a un an exactement, le 27 décembre 2021, la première Française, Mauricette, a été vaccinée contre le covid-19. La France est l’un des peuples les plus vaccinés au monde.

Par ailleurs, le Premier Ministre a indiqué que le gouvernement reverrait rapidement sa doctrine à propos du nombre de jours d’isolement pour les personnes contaminées au variant omicron et pour leurs personnes contact, après une consultation des instances scientifiques.


Ce qu’a expliqué Olivier Véran :

Nous vivons avec une double vague épidémique, le variant delta dont les contaminations sont sur un plateau haut, et le variant omicron en pleine envolée. Olivier Véran a expliqué que les caractéristiques du variant omicron sont très différentes du variant delta.

Ainsi, le temps pour doubler le nombre de personnes contaminées est de 2 jours pour omicron alors qu’il est de 12 jours pour delta. Cela signifie qu’il est probable que dans une dizaine de jours, le nombre de cas quotidien atteigne 250 000. Le variant omicron a aussi pour effet de recontaminer les personnes qui ont déjà été infectées au covid-19, y compris en développant des formes graves. Le variant omicron est également moins sensible au vaccin, mais après une troisième dose, le vaccin est efficace à plus de 90% pour empêcher les formes graves.

Toutefois, il y a deux inconnues qui pourraient rassurer : le variant omicron serait moins virulent (c’est-à-dire qu’il développerait proportionnellement moins de formes graves), mais les données en Afrique du Sud sont biaisées (population jeune) et les données de la Grande-Bretagne et des États-Unis sont plutôt contradictoires, il y a eu récemment une augmentation forte des entrées en réanimation dans ces deux pays. L’autre signe d’éventuelle éclaircie, c’est que la vague omicron serait de courte durée, c’est ce qui s’est passé en Afrique du Sud mais ce pays est en pleine période estivale.

Enfin, selon Olivier Véran, les mesures de restriction de type fermeture des commerces essentiels (comme au Danemark) ne semblent pas efficaces à cause de la très grande contagiosité, sauf à faire un confinement très sévère. Le gouvernement a choisi la limitation de grands rassemblements pour éviter des foyers importants.


Questions des journalistes à la fin de la conférence de presse :

Sur la quatrième dose de vaccin, rien n’a été pour l’instant décidé mais c’est en cours de réflexion, en raison de l’inquiétude des personnes qui ont reçu leur troisième dose dès septembre 2021. Israël va apporter des informations statistiques instructives dans les prochaines semaines puisque ce pays est passé déjà à cette quatrième dose.

Pour contrôler les passes vaccinaux, il sera sans doute permis aux responsables d’établissements recevant du public de contrôler l’identité des propriétaires de passes vaccinaux. En revanche, il n’est pas prévu de faire figurer une photo sur le passe vaccinal.

De même, les jauges dans les grands rassemblements ne concernent pas les rassemblements religieux ou politiques, pour des raisons constitutionnelles. En revanche, afin de réduire les risques sanitaires, le gouvernement prévoit une commission comprenant l’ensemble des partis politiques et en liaison avec le Conseil Constitutionnel pour prévoir un protocole sanitaire de la campagne présidentielle qui fasse consensus.

Le gouvernement entend aussi continuer l’effort pour vacciner les personnes âgées, en particulier en encourageant financièrement les infirmières libérales (et infirmiers libéraux) qui visitent ces personnes pour d’autres pathologies et qui seraient les mieux à même de convaincre celles qui ne seraient pas encore vaccinées.

Enfin, et ce n’est pas nouveau, j’en avais eu écho dès mai 2021 quand j’avais aidé brièvement dans un centre de vaccination, Olivier Véran a insisté sur la vaccination des femmes enceintes. Beaucoup d’entre elles hésitent de se faire vacciner et beaucoup se retrouvent en réanimation, avec de gros risques pour le fœtus, car une femme enceinte est une personne fragile, son appareil respiratoire est beaucoup plus fragile quand elle porte un enfant, car beaucoup plus sollicité. La grossesse fait partie, en quelque sorte, des "comorbidités", du moins au sens du covid-19.


Quelques commentaires :

D’un point de vue politique, le gouvernement a pris le beau rôle puisqu’il n’a annoncé aucune mesure particulièrement contraignante, notamment pour les fêtes du nouvel an, recommandant simplement la plus grande prudence et encourageant la vaccination, non seulement la troisième dose, mais aussi les premières doses qui sont en grande augmentation depuis quelques semaines.

Le mot principal de la gestion de crise sanitaire par le gouvernement est, depuis le début de la campagne de vaccination, "proportionné" : pas question de prendre des mesures disproportionnées. Or, ces derniers jours, le gouvernement a été confronté à des positions beaucoup moins proportionnées de la part de certaines candidates à l’élection présidentielle. En ne jouant pas au père fouettard, alors que tout le monde pouvait s’attendre à un durcissement, le gouvernement montre sa capacité à rester sur la ligne de crête, à la fois en luttant efficacement contre la pandémie de covid-19 par la vaccination et en maintenant ouvertes les activités économiques.

Mais l’avenir est toujours incertain et ce qui n’est pas envisageable aujourd’hui pourrait être proposé dans dix jours. La vraie inconnue n’est pas le tsunami du variant omicron (le nombre de contaminations sera catastrophique dans dix jours, on le sait), mais son "découplement" avec les formes graves de la maladie.

Pour l’instant, le Père Noël a encore un peu de répit, il pourra officier jusqu’au Nouvel an !


Aussi sur le blog.

Sylvain Rakotoarison (27 décembre 2021)
http://www.rakotoarison.eu


Pour aller plus loin :
6e vague : frappes chirurgicales.
Omicron : comment éteindre l’incendie de Noël ?
Face à la 5e et à la 6e vague, la vaccination matin midi et soir.
Faux passe sanitaire et dose de rappel.
Gabriel Attal.
Cinquième vague : de nouvelles restrictions sanitaires ce lundi 6 décembre 2021 ?
Professeur Bertrand Guidet.
Troisième dose et fulgurance.
Confinement ou obligation vaccinale : faut-il écouter le docteur Martin Blachier ?
Martin Blachier.
La France d’Emmanuel Macron.
Allocution télévisée du Président Emmanuel Macron, le 9 novembre 2021 à Paris (texte intégral et vidéo).
Témoignage : je suis (presque) vacciné !
Témoignage : au cœur d’un centre de vaccination contre le covid-19 (1).
7 idées fausses sur le passe sanitaire.
Covid-19 : 5 millions de décès dans le monde et la 5e vague en France ?
Covid-19 : faut-il vacciner aussi les enfants de moins de 12 ans ?
Infection ou vaccination : quelle est la meilleure protection contre le covid-19 ?
Prolonger la possibilité du passe sanitaire jusqu’au 31 juillet 2022 ?
50 millions de vaccinés contre le covid-19 en France !
Covid-19 : comprendre la situation épidémique en Israël.

_yartiCovidEX02





https://rakotoarison.over-blog.com/article-sr-20211227-covid-ey-passe-vaccinal.html

https://www.agoravox.fr/actualites/sante/article/6e-vague-frappes-chirurgicales-238273

http://rakotoarison.canalblog.com/archives/2021/12/25/39276490.html