« Olivia a été un symbole de triomphe et d’espoir depuis 30 ans en partageant son expérience sur le cancer du sein. » (Communiqué de John Easterling, mari d’Olivia Newton-John).



_yartiNewtonJohnOlivia01

Faut-il voir un coquin de sort à ce que la célèbre chanteuse (et actrice) Olivia Newton-John s’éclipse (selon le joli mot de Lorraine Fouchet) seulement quelques jours après l’actrice américaine Pat Carroll ?

Pat Carroll est morte en effet le 30 juillet 2022 à l’âge de 95 ans, et elle était une copine de la mère d’Olivia, et c’était avec elle que la petite famille est revenue en Angleterre. Olivia Newton-John était partie à l’âge de 5 ans en Australie avec ses parents et sa fratrie, mais le couple a divorcé quelques années plus tard et la mère est repartie en Grande-Bretagne en 1964 avec Olivia et cette amie, Pat Carrol.

Olivia Newton-John avait alors 16 ans, née le 26 septembre 1948 à Cambridge, et cela faisait quelques mois qu’elle chantait dans des compétitions. Pat Carrol s’est mariée un peu plus tard avec John Farrar, ancien membre des Strangers puis des Shadows, qui fut l’auteur (et le coproducteur) de quelques chansons phares qui ont fait le succès de l’interprète Olivia Newton-John, en particulier "Have You Never Ben Mellow" (1975), "You’re the One That I Want" (1978), "Hopelessly Devoted To You" (1978), deux chansons de "Grease", et "Magic" (1980).

C’est effectivement sur les recommandations de son amie australienne, chanteuse et actrice, Helen Reddy (elle aussi décédée récemment, il y a deux ans, le 29 septembre 2020, pas loin de ses 79 ans), qu’Olivia Newton-John l’a imitée et fait carrière en Californie, d’abord pour la musique, mais très vite aussi pour le cinéma lorsqu’elle fut choisie pour être la partenaire de John Travolta (cinq ans plus jeune qu’elle mais déjà star avec "La Fièvre du samedi soir", autrement dit "Saturday Night Fever") dans la comédie musicale "Grease" de Randal Kleiser (sortie le 16 juin 1978).

_yartiNewtonJohnOlivia02

Les amours de Sandy Olson et Danny Zuko furent un succès mondial à la fois cinématographique et musical : 400 millions de dollars de recettes mondiales pour le film (pour un budget de 6 millions de dollars) dont près de la moitié aux États-Unis, près de 6 millions d’entrées en France, et 28 millions d’albums vendus de la bande originale. Cette comédie musicale est restée dans les annales, considérée comme indémodable (l’histoire filmée en 1978 se passe en 1958), énergique (c’était l’époque du disco) et romantique.



"Summer Nights" (1978)






"Hopelessly Devoted To You" (1978)









"You’re the One That I Want" (1978)








Avec ces trois tubes, "You’re the One That I Want" et "Summer Nights" (en duo avec John Travolta), et "Hopelessly Devoted To You" (en solo), Olivia Newton-John est devenue du jour au lendemain une star planétaire avec un certain succès dans les années 1980 (cinéma et musique), mais elle a surtout persévéré dans la musique.

À partir de 1992, un détestable indésirable s’est invité dans la vie intime de la chanteuse, un cancer du sein qui semblait avoir guéri, mais revenu méchamment métastasé en 2013 puis 2018. Profitant de sa notoriété, elle a fait de nombreuses campagnes pour promouvoir le dépistage et a aussi créé un centre de recherches sur le cancer à Melbourne. Après une trentaine d’années de courage, de combat acharné et d’aide à la recherche et à la pédagogie, et aussi après des drames personnels (un fiancé qui a disparu en mer, jamais retrouvé), Olivia Newton-John est partie ce lundi 8 août 2022 à l’âge de 73 ans « paisiblement dans son ranch en Californie du Sud ce matin entourée par sa famille et ses amis », selon son mari.

_yartiNewtonJohnOlivia04

Son grand-père maternel était le très célèbre physicien allemand Max Born (1882-1970) qui a obtenu le Prix Nobel de Physique en 1954 pour ses avancées sur la physique quantique, en particulier pour son interprétation statistique de la fonction d’onde (à cause de son origine juive, il a émigré en Grande-Bretagne en 1933).

Une petite pépite trouvée dans ce grand jukebox mondial qu’est l’Internet : Olivia Newton-John a interprété en novembre 1973, pour son album "Music Makes My Day", la chanson de Véronique Sanson "Amoureuse" (produite en mars 1972 par Michel Berger), dans la version anglophone de Gary Osborne (Helen Reddy a également interprété "Amoureuse", dans une autre version anglophone, en janvier 1975, pour son album "Free and Easy").



"Amoureuse" (1973)






Aussi sur le blog.

Sylvain Rakotoarison (09 août 2022)
http://www.rakotoarison.eu


Pour aller plus loin :
Olivia Newton-John.
Marilyn Monroe.
Arnold Schwarzenegger.
Michel Serrault.
Patrick Dewaere.
Richard Bohringer.
Jean-Louis Trintignant.
Charlotte Valandrey.
Margaret Keane.
Jean Dujardin.
Alain Resnais.
Julie Gayet.
Johnny Depp.
Amber Heard.
Jacques Morel.
Sandrine Bonnaire.
Shailene Woodley.
Gérard Jugnot.
Alain Delon.
Alfred Hitchcock.
Brigitte Bardot.
Charlie Chaplin.

_yartiNewtonJohnOlivia03





https://rakotoarison.over-blog.com/article-sr-20220808-olivia-newton-john.html

https://www.agoravox.fr/culture-loisirs/culture/article/l-amoureuse-olivia-newton-john-243179

http://rakotoarison.canalblog.com/archives/2022/08/09/39588652.html