mardi 18 juin 2019

Autriche : Sebastian Kurz joue à qui gagne perd !

« (…)Comme une onde qui bout dans une urne trop pleine,Dans ton cirque de bois, de coteaux, de vallons,La pâle mort mêlait les sombres bataillons. »(Victor Hugo, 1853).Curieux épilogue de l’alliance gouvernementale entre le centre droit et l’extrême droite en Autriche. Le jeune Chancelier autrichien Sebastian Kurz (centre droit) a largement gagné les élections européennes du 26 mai 2019, avec 34,6% des voix en faveur de son parti, l’ÖVP (soit près de 8 points supplémentaires par rapport aux précédentes élections européennes... [Lire la suite]
vendredi 14 juin 2019

Salvini, le double Mitterrand italien ?

« Osmose (du grec ôsmos, poussée). Transfert du solvant d’une solution diluée vers une solution concentrée au travers d’une membrane dite permsélective. » (Dictionnaire Larousse).Incontestablement, Matteo Salvini est devenu en un an l’homme fort de l’Italie. Qu’on le regrette (c’est mon cas) ou que l’on s’en réjouisse, c’est un fait. Les élections européennes du 26 mai 2019 ont même dépassé les espoirs du leader de l’extrême droite italienne qui n’hésite plus à citer Mussolini. Comment les Italiens en sont-ils arrivés... [Lire la suite]
jeudi 6 juin 2019

Theresa May : Game over

« Si tu peux rencontrer Triomphe après DéfaiteEt recevoir ces deux menteurs d’un même front,Si tu peux conserver ton courage et ta têteQuand tous les autres les perdront… »(Rudyard Kipling, 1910, traduit par André Maurois, 1918).Moins de trois ans à la tête du gouvernement britannique, mais quelques jours de plus que Gordon Brown (2007-2010). La Premier Ministre Theresa May a jeté l’éponge le vendredi 24 mai 2019, au lendemain des élections européennes au Royaume-Uni. Les résultats n’étaient pas encore connus et ils furent... [Lire la suite]
lundi 27 mai 2019

Européennes 2019 (5) : les six surprises françaises du scrutin du 26 mai 2019

« Le vainqueur, c’est celui qui peut, un quart d’heure de plus que l’adversaire, croire qu’il n’est pas vaincu. Voilà ma maxime de gouvernement. » (Georges Clemenceau, discours du 8 mars 1918 devant l’hémicycle).Les élections européennes du 26 mai 2019 ont été particulières pour de nombreuses raisons en France : une campagne très courte (deux semaines) avec des interférences nombreuses (gilets jaunes, grand débat, incendie de Notre-Dame-de-Paris, situation dramatique de Vincent Lambert, etc.). À cela s’ajoute un très... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 07:59:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
vendredi 24 mai 2019

Européennes 2019 (4) : les enjeux du scrutin du 26 mai 2019

« Je ne peux (…) pas être un spectateur, mais un acteur de cette élection européenne qui est la plus importante depuis 1979 parce que l’Union est face à un risque existentiel. Si, en tant que chef de l’État, je laisse se disloquer l’Europe qui a construit la paix, qui a apporté de la prospérité, j’aurai une responsabilité devant l’Histoire. Le Président français n’est pas un chef de parti, mais il est normal qu’il s’implique dans des choix fondamentaux. (…) Est ennemi de l’Europe celui qui ne croit pas en son avenir. Les... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 07:56:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
vendredi 24 mai 2019

Victoria, mamie Europa !

« Great evets make me quiet and calm ; it is only trifles that irritate my nerves [Les grands événements savent me rendre tranquille et calme ; ce sont seulement les bagatelles qui irritent mes nerfs]. » (Victoria).Il y a deux cents ans, le 24 mai 1819, est née Alexandrina Victoria de Kent, au Palais de Kensington, à Londres. Fille d’Édouard, duc de Kent (1767-1820), gouverneur de Gibraltar, mort lorsqu’elle avait vingt mois, et de Victoria de Saxe-Cobourg-Saalfeld (1786-1861), unis dans le mariage l’année... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 07:37:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
mercredi 22 mai 2019

Européennes 2019 (3) : l’Union Européenne est-elle démocratique ?

« Il y a un paradoxe : on a passé des mois à dire qu’il fallait redonner de la vigueur à notre démocratie et l’on considérerait qu’il n’est pas important d’aller voter ? Décider de ne pas aller voter, c’est décider de donner sa voix à ceux qui ne veulent que détruire. » (Emmanuel Macron, déclarations avec la presse régionale, 20 mai 2019).La question que je pose dans le titre, à savoir, "L’Union Européenne est-elle démocratique ?" peut prêter à sourire plus qu’à réfléchir. La réponse paraît immédiate,... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 07:52:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
lundi 20 mai 2019

À quoi pense Nathalie Loiseau ?

« Nous devons tenir debout. Fiers et lucides. Dire d’abord ce qu’est l’Europe. C’est un succès historique : la réconciliation d’un continent dévasté, dans un projet inédit de paix, de prospérité et de liberté. Ne l’oublions jamais. Et ce projet continue à nous protéger aujourd’hui : quel pays peut agir seul face aux stratégies agressives de grandes puissances ? Qui peut prétendre être souverain, seul, face aux géants du numérique ? » (Emmanuel Macron, Lettre aux citoyens européens, le 4 mars 2019).J’ai... [Lire la suite]
jeudi 16 mai 2019

Européennes 2019 (2) : enfin, la campagne commence !

« Même beauté, tant soit exquise,Rassasie et soûle à la fin.Il me faut d’un et d’autre pain :Diversité, c’est ma devise. »(Jean de La Fontaine, 1674).Avec 34 listes déposées et validées en France pour les élections européennes du 26 mai 2019, on ne pourra pas dire que la devise de La Fontaine n’est pas appliquée. Cela tombe bien, c’est aussi la devise de l’Union Européenne : "Uni dans la diversité". je ne sais pas trop si l’unité est là (elle l’est parfois, souvent lors des drames nationaux, militaires ou autres),... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 07:36:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
samedi 11 mai 2019

Michel Barnier, pas très loin de la Présidence de la Commission Européenne

« Il coche beaucoup de cases. Il parle à tout le monde, des conservateurs aux écolos. Il a acquis une stature de quasi-chef d’État en menant la négociation du Brexit. C’est le mieux placé. » (Source proche de LREM, citée par Public Sénat le 12 avril 2019).L’année dernière, dans un article de George Parker et Alex Barker paru dans "Le Nouvelle Économiste" le 26 mars 2018, en pleines négociations du Brexit, il était écrit de façon explicite : « Michel Barnier a lui aussi besoin (…) d’un accord cet automne, pour... [Lire la suite]