mercredi 19 juin 2019

Henri VI, comte de Paris, ou l’impossible retour du roi

« [Mon père] ajoutait que si la révolution est par définition une évolution ratée, il fallait prendre en compte que cette évolution, même mal conduite, avait tout de même été faite. Dès lors, on devait bien la prendre comme un nouveau départ. C’est pourquoi, constatait-il, les contre-révolutionnaires et les émigrés n’avaient pas réussi à écraser la Révolution, la France était à l’apogée de ses moyens, plus en avance en philosophie et en sciences que n’importe quel autre pays, plus peuplée que tous ses voisins réunis. Mais elle... [Lire la suite]
samedi 15 juin 2019

Notre-Dame de Paris : la flèche ne sera pas remplacée par une pyramide !

« Restaurer un édifice, ce n’est pas l’entretenir, le réparer ou le refaire, c’est le rétablir dans un état complet qui peut n’avoir jamais existé à un moment donné. (…) [Les] archéologues, exhumant patiemment les moindres débris des arts qu’on supposait perdus, ont à vaincre des préjugés entretenus avec soin par la classe nombreuse des gens pour lesquels toute découverte ou tout horizon nouveau est la perte de la tradition, c’est-à-dire d’un état de quiétude de l’esprit assez commode. » (Eugène Viollet-Le-Duc, 1866).Cela... [Lire la suite]
vendredi 3 mai 2019

Jean-Marie Tjibaou fut-il un martyr de la cause kanake ?

« Ne t’échauffe pas contre les méchants,Ne jalouse pas les artisans de fausseté ;Vite comme l’herbe ils sont fanés,Flétris comme le vert des prés. »(Bible, Ancien Testament, Psaume 36).On n’était pas obligé d’épouser la cause kanake pour ressentir une très forte émotion à l’annonce de l’assassinat, il y a trente ans, le 4 mai 1989 à Ouvéa, du leader kanak Jean-Marie Tjibaou, ainsi que de son bras droit Yeiwéné Yeiwéné. C’était au cours d’une cérémonie qui commémorait le premier anniversaire de la tragique issue de la... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 09:26:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
samedi 30 mars 2019

Robert Badinter, une conscience nationale

« Monsieur le Président, mesdames, messieurs les députés, j’ai l’honneur, au nom du gouvernement de la République, de demander à l’Assemblée Nationale l’abolition de la peine de mort en France. » (1981).Ces quelques mots introductifs, pleins d’émotion, furent prononcés par Robert Badinter le jeudi 17 septembre 1981 dans l’hémicycle silencieux de l’Assemblée Nationale. Il venait d’être nommé, le 23 juin 1981, Ministre de la Justice, Garde des Sceaux, et fut chargé par le Président de la République François Mitterrand, élu le... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 07:09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
samedi 23 mars 2019

N’oublions pas le sacrifice du colonel Arnaud Beltrame !

« Accepter de mourir pour que vivent des innocents, tel est le cœur de l’engagement du soldat. Être prêt à donner sa vie parce que rien n’est plus important que la vie d’un concitoyen, tel est le ressort intime de cette transcendance qui le portait. Là était cette grandeur qui a sidéré la France. » (Emmanuel Macron, le 28 mars 2018 aux Invalides à Paris).Cela fait un an qu’un terroriste islamiste a tué quatre personnes et blessé quinze autres à Carcassonne et à Trèbes. Parmi les victimes, la France a découvert et honoré le... [Lire la suite]
mercredi 20 mars 2019

Le maréchal Foch a bien mérité de la patrie…

« Durant les longues semaines où, par un dernier prodige de vigueur physique et morale, le maréchal Foch a résisté pied à pied aux assauts de la mort, la France, refusant jusqu’au bout de le croire vaincu, n’a pas mesuré le vide que devait laisser dans le monde la perte de ce grand homme. Nous voici maintenant en présence de la douloureuse réalité, et, tout de suite, nous comprenons que la flamme qui vient de s’éteindre était une des plus ardentes et des plus pures qui eussent jamais leur éclat sur la terre. Comme beaucoup... [Lire la suite]
mercredi 6 février 2019

Josette Audin, le combat d’une jeune femme amoureuse

« Josette Audin, restée seule avec trois jeunes enfants, retenue plusieurs jours dans son appartement, se démène dès qu’elle le peut pour tenter de savoir où son mari est détenu. » (Emmanuel Macron, le 13 septembre 2018).Malade, une personne s’est éteinte à Bobigny le samedi 2 février 2019 quelques jours avant l’âge de 88 ans. Née le 15 février 1931 à Alger, Josette Audin était une vieille dame comme les autres, mais malgré les drames de la vie, et surtout, "le" drame de sa vie, elle arborait toujours son sourire... [Lire la suite]
lundi 26 novembre 2018

Christophe Castaner, à l’épreuve du feu avec les "gilets jaunes"

« On voit bien aujourd’hui une dérive totale d’une manifestation qui pour l’essentiel était bon enfant samedi. On voit qu’on a une radicalisation avec des revendications qui ne sont plus cohérentes, qui vont dans tous les sens. » (Christophe Castaner sur les "gilets jaunes").Avec le mouvement des "gilets jaunes", il y en a un qui a dû être soulagé, soulagé d’avoir donné sa démission à temps de la Place Beauvau, même s’il aurait préféré l’avoir fait avant que n’éclatât l’affaire Benalla. C’est Gérard Collomb, revenu... [Lire la suite]
samedi 24 novembre 2018

L’irresponsabilité majeure des "gilets jaunes"

« Les miroirs feraient bien de réfléchir un peu avant de renvoyer les images. » (Jean Cocteau, 1932).La journée de samedi 24 novembre 2018 va-t-elle être dramatique ? Tout porte à le croire, hélas. Le mouvement des "gilets jaunes", en voulant marcher vers l’Élysée, montre sa volonté d’en découdre. Malheureusement, cette démarche agressive aura des conséquences humaines graves. Les deux morts et les centaines de blessés du 17 novembre 2018 n’auront-ils pas suffi pour démontrer que ce mouvement est dangereux et... [Lire la suite]
jeudi 22 novembre 2018

Gilets jaunes : démocratie des urnes et grognement des rues

« Je tiens à dire qu'il n'est pas juste non plus d'interdire aux Français de se déplacer quand ils souhaitent le faire. Il n'est pas juste non plus d'imposer à des gens qui veulent franchir un rond-point de porter un gilet jaune. Il n'est pas juste non plus de bloquer des zones commerciales ou des centres-villes. » (Édouard Philippe, le 20 novembre 2018 à Paris).Les journées de blocage des "gilets jaunes" continuent après la journée du samedi 17 novembre 2018 qui a coûté la vie à deux personnes. Selon le Ministère de... [Lire la suite]