samedi 20 avril 2019

George Steiner, l’universel humaniste de la culture classique

« L’Europe reste le lieu du massacre, de l’incompréhensible, mais aussi des cultures que j’aime. Je lui dois tout, et je veux être là où sont mes morts. Je veux rester à portée de la Shoah, là où je peux parler mes quatre langues. C’est mon grand repos, c’est ma joie, c’est mon plaisir. J’ai appris l’italien après l’anglais, le français et l’allemand, mes trois langues d’enfance. Ma mère commençait une phrase dans une langue et la finissait dans une autre, sans le remarquer. Je n’ai pas eu de langue maternelle, mais,... [Lire la suite]
jeudi 18 avril 2019

La Renaissance de Notre-Dame de Paris : humour et polémiques autour d’une cathédrale

« Toute civilisation commence par la théocratie et finit par la démocratie. Cette loi de la liberté succédant à l’unité est écrite dans l’architecture. Car, insistons sur ce point, il ne faut pas croire que la maçonnerie ne soit puissante qu’à édifier le temple, qu’à exprimer le mythe et le symbolisme sacerdotal, qu’à transcrire en hiéroglyphes sur ses pages de pierre les tables mystérieuses de la loi. S’il en était ainsi, comme il arrive dans toute société humaine un moment où le symbole sacré s’use et s’oblitère sous la libre... [Lire la suite]
mardi 16 avril 2019

Notre-Dame de Paris, double symbole identitaire

« On superposa la pierre à la pierre, on accoupla ces syllabes de granit, le verbe essaya quelques combinaisons. Le dolmen et le cromlech celtes, le tumulus étrusque, le galgal hébreu, sont des mots. Quelques-uns, le tumulus surtout, sont des noms propres. Quelquefois même, quand on avait beaucoup de pierre et une vaste plage, on écrivait une phrase. L’immense entassement de Karnac est déjà une formule tout entière. Enfin on fit des livres. Les traditions avaient enfanté des symboles, sous lesquels elles disparaissaient comme le... [Lire la suite]
lundi 15 avril 2019

Vincent Lambert entre la vie et la mort

« Comme fouettés par des esprits invisibles, les coursiers solaires du Temps passent avec le léger carrosse de notre destinée. Et il ne reste rien d‘autre à faire que de tenir solidement, avec une ferme résolution, les rênes, et tantôt à droite, tantôt à gauche, de guider la course des roues entre la roche et le précipice. Où va-t-on ? Est-il quelqu’un qui le sache ? À peine si l’on se rappelle d’où l’on vient. » (Goethe, 1787).Dans quelques jours, le Conseil d’État va donner son avis, ou plutôt, sa décision sur le... [Lire la suite]
samedi 13 avril 2019

La seconde adolescence de Maurice Druon

« Messieurs, je vous remercie (…) d’avoir fait chemin à mon audace dès la première occasion où je vous l’ai manifestée, m’octroyant ainsi la très enviable faveur, pour qui cesse d’être un jeune homme, d’accéder à l’état de jeune académicien. Car vous possédez une exquise capacité de prolonger la jeunesse, et votre indulgence vous incite à percevoir, en celui qui se propose à vos suffrages avant d’avoir le demi-siècle atteint, des fraîcheurs que pour sa part il ne distingue plus depuis longtemps. Vous lui faites éprouver des émois... [Lire la suite]
vendredi 12 avril 2019

Centenaire du massacre d’Amritsar : "la pharmacopée britannique ne connaît pas l’épouvante"

« On tue un homme, on est un assassin. On tue des millions d’hommes, on est un conquérant. On les tue tous, on est un dieu. » (Jean Rostand, 1939).Ces derniers jours, le monde a commémoré les victimes du génocide rwandais. Hélas, au-delà des génocides, les massacres ont été fréquents dans l’histoire humaine. L’un de ceux-là a particulièrement marqué le peuple indien : le massacre d’Amritsar, qui s’est déroulé il y a exactement un siècle, le 13 avril 1919, dans le parc appelé Jallianwala Bagh de cette grande ville du... [Lire la suite]
vendredi 12 avril 2019

Raymond Barre est né il y a 95 ans

« Je préfère être impopulaire qu’irresponsable. » (5 septembre 1980).J’ai été barriste, je reste barriste. Je ne sais pas combien il en reste encore aujourd’hui, mais s’il devait n’en rester qu’un, je suis prêt à être celui-là !Plus je regarde le passé derrière moi, plus je vois cette quasi-trentaine d’années de perdues par l’irresponsabilité et le manque de vision des dirigeants de la France, plus je reste persuadé que l’élection de Raymond Barre à la Présidence de la République en mai 1988 aurait changé la face des... [Lire la suite]
jeudi 11 avril 2019

AKK, l’Angela Merkel numéro bis ?

« En ce monde, aucun succès n’est possible sans effort. Des talents rares, ou des occasions favorables, forment pour ainsi dire les deux montants de l’échelle où il faut grimper, mais, avant tout, que les barreaux soient d’un bois dur et résistant ; rien ne saurait remplacer, pour réussir, une volonté sérieuse et sincère. » (Charles Dickens, 1850).Je reviens sur un événement important et même historique de la vie politique intérieure allemande qui a eu lieu il y a plus de quatre mois, précisément le vendredi 7... [Lire la suite]
mercredi 10 avril 2019

La Chine au cinéma : une fidélité à soi-même, dans le film "Les Éternels"

« Rien n’est plus pur que la cendre de volcan. Tout ce qui brûle à haute température se purifie. ».Cette réplique est sans doute l’une des plus importantes du (long) film du réalisateur chinois Jia Zhangke intitulé en français "Les Éternels" mais dont le titre anglais paraît plus adapté : "Ash is purest white". Elle a été prononcée par l’actrice Zhao Tao qui joue le rôle de Qiao, une jeune femme plus fidèle qu’amoureuse (« Je ne ressens plus rien pour toi ! »), sur fond de grands espaces, plaines et... [Lire la suite]
mardi 9 avril 2019

Européennes 2019 (1) : la France des Douze ?

« Tous les discours sont des sottises,Partant d’un homme sans éclat ;Ce serait paroles exquisesSi c’était un grand qui parlât. »(Molière, 1668).Le jeudi 4 avril 2019 dans la soirée, l’émission (au titre très original) "L’Émission politique", diffusée en direct sur France 2 et animée par les journalistes Thomas Sotto (France 2) et Alexandra Bensaïd (France Inter), a proposé un débat avec les têtes de listes aux élections européennes du 26 mai 2019.Disons-le clairement : je me suis réjoui de la tenue d’un tel débat.... [Lire la suite]