lundi 24 décembre 2018

Noël 2018 à la télévision : surenchère de nunucheries américaines

« La télé est dangereuse pour les hommes. L’alcoolisme, le bavardage et la politique en font déjà des abrutis. Était-ce nécessaire d’ajouter encore quelque chose ? » (Louis-Ferdinand Céline, 1961).Comme c’est la "trêve des confiseurs", comme on dit, passons à un succès très anecdotique. Quoi qu’on en dise, et malgré l’essor généralisé d’Internet, la télévision joue encore un rôle essentiel dans le divertissement et l’information des "masses". Les statistiques d’audience le démontrent tous les jours. Peut-être que le... [Lire la suite]
samedi 22 décembre 2018

Sadate ou le patriotisme par la paix

« Du jour où mon mari rendit publique sa volonté de se rendre à Jérusalem pour faire la paix avec Israël, je sus qu’il serait assassiné (…). Les jours qu’il me restait sur cette Terre à ses côtés étaient désormais comptés. De ce jour de 1977 jusqu’à son assassinat, les maux de tête qui depuis des années m’accablaient de temps à autre devinrent quasiment quotidiens. » (Jihane El-Sadate, veuve d’Anouar El-Sadate, "Une Femme d’Égypte", 1987).Le colonel Anouar El-Sadate est né le jour de Noël, il y a un siècle, le 25 décembre... [Lire la suite]
vendredi 21 décembre 2018

Pierre Soulages, l’artiste mélanthrope, a 99 ans

« Le noir avait tout envahi, à tel point que c’était comme s’il n’existait plus. » (Pierre Soulages, Entretien avec Christopher Donner, "Le Monde 2", le 3 février 2007).L’homme en noir. Le noir, l’outrenoir. Une peinture en trois dimensions. Ce n’est plus la couleur mais le reflet de la lumière qui compte désormais. C’était en janvier 1979 que le peintre a eu cette révélation, celle de peindre tout en noir et que ce noir fût une nouvelle voie des arts, de son art. Ce peintre, Pierre Soulages, est sans doute le plus grand... [Lire la suite]
jeudi 20 décembre 2018

Helmut Schmidt, la conscience morale des Allemands

« Auschwitz et le meurtre de six millions de Juifs tout comme la guerre mondiale d’Hitler sont des événements qui sont ancrés dans l’inconscient des peuples européens, si bien qu’un rôle de leader de l’Allemagne est exclu, et ce sera le cas encore pendant longtemps. » (Helmut Schmidt, le 7 août 2012 sur ARD).Cette règle qu’a énoncée un ancien Chancelier allemand social-démocrate est sans doute l’explication de la chance de la France dans sa position européenne : la puissance économique de l’Allemagne restera toujours un... [Lire la suite]
mercredi 19 décembre 2018

Gilets jaunes : un référendum sur l’ISF ? Chiche !

« Le peuple au plus ardent de sa colère est pareil à un feu trop vif pour être éteint. » (Euripide, 408 avant Jésus-Christ).On a souvent reproché au jeune Président de la République Emmanuel Macron son supposé manque de culture politique. C’était aussi probablement son plus grand handicap pendant la campagne présidentielle de 2017, et pourtant, il a été élu, peut-être grâce à un concours de circonstances (renonciation de François Hollande, échec aux primaires de Manuel Valls et Alain Juppé, affaire contre François... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 07:57:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
mardi 18 décembre 2018

Maurice Bellet, un penseur en pleine immersion de son temps

« On est neutre pour ce qui n’a pas d’importance. Pour le grave et l’essentiel, impensable. On n’est pas neutre devant Auschwitz. Ou alors !… Il faut bien qu’il y ait un absolu. Mais le grand problème des humains, c’est de ne pas savoir où il est. La ligne de séparation change. L’impossibilité et l’interdit ne sont pas fixés. » (Maurice Bellet, janvier 2014).Prêtre, théologien, philosophe, sociologue et évidemment, car ce fut sa grande "originalité" dans l’Église catholique, psychanalyste, Maurice Bellet est né il y a... [Lire la suite]
lundi 17 décembre 2018

Pierre Desgraupes, clairvoyance et indépendance

« Il n’y a pas un professionnel en France qui comprendrait aujourd’hui, sans s’insurger, son départ d’Antenne 2. » (Michèle Cotta, le 15 juin 1983).Le nom de Pierre Desgraupes est quasiment mythique chez les journalistes. Il est né il y a un siècle, le 18 décembre 1918 à Angoulême. Il fut à la fois le journaliste visionnaire et le patron d’un média qui a su trouver son indépendance et sa liberté malgré les lourdes habitudes politiques. Il a disparu il y a plus de vingt-cinq ans, le 17 août 1993 à Paris, à l’âge de 74... [Lire la suite]
samedi 15 décembre 2018

Maria Pacôme, la bourgeoise hystérique aux pieds nus

« Je me demande souvent comment je vais mourir. Je ne veux pas que ce soit dans la décrépitude ni bien sûr dans d’horribles souffrances. L’idéal, ce serait d’être surprise en bon état. Avoir juste le temps de se donner un coup de peigne et enfiler une culotte propre pour que la mort, cette p*te, ne me trouve pas négligée ! » (Maria Pacôme, "France Dimanche" le 9 mai 2008).Elle vient de disparaître en région parisienne après une longue nuit de maladie le samedi 1er décembre 2018. Maria Pacôme a été une comédienne qui fut... [Lire la suite]
jeudi 13 décembre 2018

La Commission Stasi : la République, le voile islamique et le "vivre ensemble"

« La laïcité, pierre angulaire du pacte républicain, repose sur trois valeurs indissociables : liberté de conscience, égalité en droit des options spirituelles et religieuses, neutralité du pouvoir politique. La liberté de conscience permet à chaque citoyen de choisir sa vie spirituelle ou religieuse. L’égalité en droit prohibe toute discrimination ou contrainte et l’État ne privilégie aucune option. Enfin, le pouvoir politique reconnaît ses limites en s’abstenant de toute immixtion dans le domaine spirituel ou religieux. La... [Lire la suite]
mercredi 12 décembre 2018

Strasbourg : la France, du jaune au noir

Solidarité, compassion et recueillement pour nos amis les Alsaciens. L’heure est à l’apaisement et à la responsabilité, pas à la récupération politicienne ni à la surenchère.Les drapeaux sont en berne. La capitale alsacienne vit des heures tragiques depuis la soirée de ce mardi 11 décembre 2018. Un assassin a tiré plusieurs fois dans la foule venue au fameux Marché de Noël en plein centre de Strasbourg. Cet attentat a provoqué au moins deux morts voire trois (une personne serait en état de mort cérébrale), et treize blessés, dont sept... [Lire la suite]