lundi 15 mai 2017

Édouard Philippe, le pari de la modération violente

« Le Président de la République a nommé monsieur Édouard Philippe Premier Ministre et il l’a chargé de former le nouveau gouvernement. » (Alexis Kohler, nouveau Secrétaire Général de l’Élysée, le 15 mai 2017 à 14 heures 53 au Palais de l’Élysée).Lors de la passation des pouvoirs vers 16 heures, ce lundi 15 mai 2017, à Matignon, le nouveau Premier Ministre Édouard Philippe, député-maire LR du Havre, a salué son prédécesseur également normand, Bernard Cazeneuve, ancien maire PS de Cherbourg, et a loué leur esprit normand qui... [Lire la suite]
dimanche 14 mai 2017

Le sacre d’Emmanuel Macron

« Le monde a besoin de ce que les Françaises et les Français lui ont toujours enseigné : l’audace de la liberté, l’exigence de l’égalité, la volonté de la fraternité. (…) Depuis des décennies, la France doute d’elle-même : elle se sent menacée dans sa culture, dans son modèle social, dans ses croyances profondes, elle doute de ce qui l’a faite. Voilà pourquoi mon mandat sera guidé par deux exigences. La première sera de rendre aux Français cette confiance en eux depuis trop longtemps affaiblie. (…) Tout ce qui concourt... [Lire la suite]
samedi 13 mai 2017

Les saints enfants de Fatima

« À un certain moment, le soleil s’arrête, et puis recommence à danser, à tournoyer ; il s’arrête encore une fois, se remet encore une fois à danser, jusqu’au moment, enfin, où il paraît se détacher du ciel, et s’avancer sur nous. Ce fut un instant terrible ! » (témoignage sur le phénomène observé par des dizaines de milliers de personnes le 13 octobre 1917 et déclaré "miracle" le 13 octobre 1930 par l’Église catholique).Le pape François s’est rendu ces 12 et 13 mai 2017 à Fatima, au Portugal, site du pèlerinage... [Lire la suite]
vendredi 12 mai 2017

L’amour vaut bien un royaume

« Nous espérons qu'il est conscient de ce dont il a besoin. Certains d'entre nous souhaitent qu'il donne des signes plus positifs de sa prise de conscience. » (Mgr Alfred Blunt, évêque de Bradford, le 1er décembre 1936, à propos du roi Édouard VIII).Il y a quatre-vingts ans, le 12 mai 1937, le roi George VI, père de l’actuelle reine Élisabeth II, fut couronné en grandes pompes, dans l’abbaye de Westminster, roi du Royaume-Uni et des dominions du Commonwealth (Canada, Australie, Nouvelle-Zélande, Afrique du Sud et... [Lire la suite]
jeudi 11 mai 2017

Le Président Macron a-t-il été mal élu ?

« Je vous servirai avec amour ! » (7 mai 2017)Depuis quelques jours, fleurit une idée reçue : le nouveau Président Emmanuel Macron serait mal élu. La cause ? Malgré ses 66,1% des suffrages exprimés, Emmanuel Macron, en raison d’une supposée forte abstention et de nombreux votes blancs ou nuls, n’a pas recueilli l’assentiment de la moitié des électeurs inscrits. Effectivement, il n’a recueilli que 43,6% des inscrits au second tour.Considérer que les abstentionnistes ou que ceux qui ont voté blanc ou nul sont... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 07:44:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
mercredi 10 mai 2017

François Fillon, artisan de la victoire du Président Macron

« J’adresse à tous ceux qui ont voté pour moi (…) un message d’amitié et de reconnaissance. (…) À l’occasion des élections législatives, ils auront la possibilité de faire entendre la voix de la droite et du centre. Ne vous dispersez pas. Restez unis. Restez déterminés. Croyez-moi, votre force va compter. La France en a besoin. En attendant, il nous faut choisir ce qu’il y a de préférable pour notre pays. Je ne le fais pas de gaîté de cœur, mais l’abstention n’est pas dans mes gènes, surtout lorsqu’un parti extrémiste s’approche... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 07:04:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
mardi 9 mai 2017

Qui sera nommé à Matignon le 15 mai 2017 et le 19 juin 2017 ?

« Nous vivons en permanence dans l’illusion présidentialiste. Dès lors que les projecteurs sont braqués par le système médiatique sur des candidats à l’élection présidentielle, s’installe le sentiment que le Président de la République est un être tout puissant, omnipotent, pourvu de tous les pouvoirs. Or, cela est totalement faux. Le chef de l’État a relativement peu de pouvoirs propres en temps ordinaire. Son seul véritable pouvoir qu’il exerce seul en son nom est celui de dissoudre l’Assemblée Nationale. Il ne peut organiser un... [Lire la suite]
dimanche 7 mai 2017

Emmanuel Macron sacré roi par le peuple de France

Chapeau l’artiste ! Ce dimanche 7 mai 2017 à 20 heures, le peuple français a découvert le nom du nouveau Président de la République française pour cinq ans : Emmanuel Macron, élu avec environ 65,8% des voix pour une participation d'environ 75%.Ce n’est pas une surprise car Emmanuel Macron était le favori depuis deux mois, mais les sondages ne décrivaient qu’une vague virtualité qui pouvait éclater comme une bulle de savon au contact de la réalité électorale. L’événement est donc que cette bulle n’a pas éclaté au soir du... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 21:27:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
samedi 6 mai 2017

Victor Lanoux, joyeux moustachu bourru

« Louis et moi avons beaucoup d’affinités. Ce lien de parenté a naturellement accentué les ressemblances entre le personnage et moi-même. Nous sommes tous les deux généreux, filous, capables d’un coup de gueule, sans violence gratuite. »Peut-on être sympathique et bougon à la fois ? C’est peut-être tout le génie de la psychologie française que Victor Lanoux savait incarner dans sa complexité, un peu comme un Astérix des temps modernes, esprit à la fois indépendant et solidaire. Il aurait eu 81 ans le 18 juin prochain,... [Lire la suite]
vendredi 5 mai 2017

Ensemble pour sauver la République

« Je suis parti à Londres en 1940, je n’avais pas 20 ans. Quand j’imagine Marine Le Pen représenter la France, quand je réalise le risque qu’elle soit élue, je trouve cela monstrueux. Le Pen, je dis non. Le Pen, dans la vie politique française, représente la négation de tout ce pourquoi nous nous sommes battus. Le Pen, c’est la France de la réaction (…). Ce retour est effrayant. La France d’aujourd’hui n’est plus du tout celle de ma jeunesse. Malheureusement, la constante, c’est la réaction. Elle a traversé l’histoire. »... [Lire la suite]