jeudi 12 décembre 2019

Antoine Pinay, le sage rassurant du nouveau franc (1)

« Jamais la marge n’a été aussi étroite entre l’abandon et le salut. Jamais l’abîme n’a côtoyé de plus près le chemin du redressement. » (Antoine Pinay, discours d’investiture, le 6 mars 1952). Première partie.Il y a vingt-cinq ans, le 13 décembre 1994, est mort, dans sa ville de Saint-Chamond, l’ancien chef du gouvernement de la Quatrième République Antoine Pinay, à quelques jours de son 103e anniversaire (il est né le 30 décembre 1891).Personnage très atypique de la classe politique française, Antoine Pinay a fait figure,... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 07:31:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
mercredi 27 novembre 2019

Alain Peyrefitte, De Gaulle et les communistes

« Le Général et Georges Pompidou m’ont inculqué la religion du secret, comme ils l’ont inculquée à tous leurs collaborateurs. Ceux qui ont été les plus proches de De Gaulle depuis son retour "aux affaires" ont ressenti les mêmes hésitations que moi. (…) Dix ans : je me suis imposé de tripler ce délai. (…) L’interdit m’a longtemps retenu. Souvent, j’ai commencé à transcrire mes carnets. Bien vite, trois fantômes surgissaient : un aide de camp, un ancien ministre, une femme de chambre. Trois épisodes qui me faisaient... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 07:37:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
mardi 26 novembre 2019

François Bayrou, les financements politiques, la proportionnelle et l’après-5 décembre 2019

« Aujourd’hui l’eau a baissé, les poissons ont disparu, une mousse glaireuse et stagnante dit la victoire du détergent sur la nature. » (Daniel Pennac, "Chagrin d’école", 2007).Le maire de Pau et président du MoDem François Bayrou n’a pas beaucoup de "chance". Il y a quelques semaines, le 5 novembre 2019, la presse a appris qu’il était convoqué par les juges pour le 6 décembre 2019 ("aux fins de mise en examen" selon "Le Monde"). La proximité du 5 décembre 2019 va-t-elle permettre à l’information de ne pas avoir un... [Lire la suite]
lundi 25 novembre 2019

HiroChirac mon Amour

« Ne composez jamais avec l’extrémisme, le racisme, l’antisémitisme ou le rejet de l’autre. Dans notre histoire, l’extrémisme a déjà failli nous conduire à l’abîme. C’est un poison. Il divise, il pervertit, il détruit. Tout dans l’âme de la France dit non à l’extrémisme. » (Jacques Chirac, le 11 mars 2007).L’ancien Président de la République Jacques Chirac est mort il y a deux mois, le 26 septembre 2019, et est né il y a quatre-vingt-sept ans, le 29 novembre 1932. Retour sur un géant de la politique française amoureux de la... [Lire la suite]
mercredi 13 novembre 2019

Patrick Balkany, les Misérables, l’homme providentiel et l’incertitude quantique

« On l’a vu, le pays lui devait beaucoup, les pauvres lui devaient tout : il était si utile qu’il avait bien fallu qu’on finît par l’aimer ; ses ouvriers en particulier l’adoraient, et il portait cette adoration avec une sorte de gravité mélancolique. » (Victor Hugo, "Les Misérables", 1862).Le maire de Levallois-Perret Patrick Balkany va-t-il sortir de prison ce mercredi 13 novembre 2019 ? Pas sûr, car même si le juge l’acceptait, il faudrait payer une caution, et selon sa femme Isabelle Balkany, sur France... [Lire la suite]
dimanche 27 octobre 2019

Robert Boulin, quarante années plus tard…

« Je ne sais pas si je comprendrai un jour clairement [ses raisons], mais je pense que l’une des raisons qui l’a poussé à cette extrémité est l’incompréhension totale de ses amis et la relation fausse qu’il a pu avoir à partir de ce moment-là avec eux. (…) Il ne s’est pas suicidé pour 40 000 francs, mais par manque d’amour des autres et par dégoût. Il ne supportait pas le climat d’ignominie qui régnait sur son passage. Il me racontait que, lorsqu’il se rendait à l’Assemblée Nationale au moment de l’affaire, il entendait dans... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 07:18:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
samedi 26 octobre 2019

Coluche, candidat du rire et de la peur à l’élection présidentielle

« J’arrêterai de faire de la politique quand les politiciens arrêteront de nous faire rire ! » (Coluche).Pourrait-on imaginer un nouveau Coluche dans la France de 2019 ? Probablement pas. Coluche est né à Paris il y a 75 ans, le 28 octobre 1944. Une sorte de cadeau de la Libération de Paris. Mais on l’a su un peu plus tard.Politiquement incorrect, certainement, mais à une époque (années 1970 et 1980) où l’on était, pas plus tolérant, au contraire, le censure veillait au politiquement correct, mais où les appels à... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 07:12:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
vendredi 18 octobre 2019

Georges Chavanes, un industriel à Angoulême

« Croyez-moi, mieux vaut des Japonais que des Européens chez Leroy-Somer. » (Georges Chavanes, "Sud Ouest" le 3 août 2016).Cet avis qui semblait définitif, de la part d’un ancien responsable économique et politique très largement favorable à la construction européenne, pourrait sembler étonnant. Vieillesse ? Non, malgré ses 91 ans, mais analyse lucide de la situation industrielle.L’ancien ministre Georges Chavanes est mort à Angoulême le mardi 8 octobre 2019 à l’âge de 94 ans et demi (né le 6 janvier 1925 à Alger).... [Lire la suite]
mercredi 16 octobre 2019

Christian Jacob, syndic de faillite chez Les Républicains ?

« La décadence d’une société commence quand l’homme se demande : "Que va-t-il arriver ?" au lieu de se demander : "Que puis-je faire ?". » (Denis de Rougement, 1977).Il a même eu les applaudissements de l’ensemble des députés lors de la séance du mardi 15 octobre 2019, quand le Président de l’Assemblée Nationale, Richard Ferrand, l’a félicité de sa brillante élection. Des élections internes ont en effet eu lieu le week-end dernier, les 12 et 13 octobre 2019, à l’issue desquelles Christian Jacob a été élu... [Lire la suite]
samedi 12 octobre 2019

Joseph Laniel (1) : quel bovin vous amène ?

« En voilà un qui ne trompe pas son monde ! Ce Président massif, on discerne du premier coup d’œil ce qu’il incarne : il y a du lingot dans cet homme-là. » (François Mauriac le 14 novembre 1954). Première partie.Ce jeu de mots, « Quel bovin vous amène ? » fut un titre de l’hebdomadaire satirique "Le Canard enchaîné" du 1er juillet 1953 pour saluer l’élection de Joseph Laniel à la Présidence du Conseil des ministres. Et le vieil Édouard Herriot, Président de l’Assemblée Nationale, de... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 07:12:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,