mardi 16 octobre 2018

Emmanuel Macron : la boussole après les horloges

« Je crois à ce projet que j’irai porter auprès de vous, j’ai confiance en vous, en nous, en notre patrie. » (Emmanuel Macron, le 16 octobre 2018).Après avoir rendu public le remaniement du second gouvernement d’Édouard Philippe le matin, le Président Emmanuel Macron a prononcé une allocution télévisée de douze minutes ce mardi 16 octobre 2018 à 20 heures (texte intégral bientôt ici). Il avait le don d’ubiquité puisqu’au même moment, il prononçait un discours à l’Institut du Monde Arabe aux côtés de son président, Jack Lang,... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 23:36:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
lundi 8 octobre 2018

Édouard Philippe, l’étoffe d’un homme d’État ?

« Vous avez demandé quel était le sens de l’action qui serait poursuivie en matière de sécurité : ce sera le même que depuis seize mois. Le Président de la République a fixé un cap. Ce cap est tenu et le sera fermement. » (Édouard Philippe, le 3 octobre 2018 au Palais-Bourbon).Cela ressemble à un rendez-vous annuel. Le Premier Ministre Édouard Philippe a été l’invité de l’émission politique "L’émission politique" (bonjour la créativité !) présentée par Léa Salamé sur France 2 le jeudi 27 septembre 2018. La... [Lire la suite]
samedi 6 octobre 2018

Enterrement républicain de première classe pour Manuel Valls

« Je voudrais exprimer ma reconnaissance à la politique parce que je suis un militant, cette politique si décriée mais si indispensable à notre démocratie, qui mérite (…) du respect, de l’écoute, de la tolérance et de l’élégance, c’est ce que j’ai appris avec Michel Rocard. » (Manuel Valls, le 2 octobre 2018 à Paris).C’est probablement le rêve de beaucoup de monde : assister à son propre enterrement. Alors, lorsqu’en plus, on peut prononcer soi-même l’oraison funèbre, il y a forcément un petit côté joyeux dans la... [Lire la suite]
jeudi 4 octobre 2018

Gérard Collomb : la désertion d’un ministre impuissant

« C’est plutôt la loi du plus fort qui s’impose, des narcotrafiquants, des islamistes radicaux, qui a pris la place de la République. Alors, il faut à nouveau assurer la sécurité dans ces quartiers. » (Gérard Collomb, le 3 octobre 2018 à Paris).Nouvelle semaine surréaliste pour le Président Emmanuel Macron qui n’est plus maître d’aucune horloge. Après François Bayrou et Nicolas Hulot, son troisième Ministre d’État l’a lâché. C’était d’ailleurs prévisible qu’il ne pourrait pas aller jusqu’en juin 2019. Malgré le rejet... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 07:20:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
lundi 24 septembre 2018

Manuel Valls va-t-il manquer au paysage politique français ?

« Être français, ce n’est pas renoncer à ses origines, ce n’est pas renoncer à son identité, c’est les verser au pot commun. C’est une citoyenneté qui n’est pas petite, qui n’est pas réduite à l’origine de chacun, du sang, du sol ou par naturalisation, mais qui est grande, ouverte, fondée sur la volonté de construire l’avenir ensemble ! » (Manuel Valls, le 9 janvier 2016).Être français, c’est la volonté de construire l’avenir ensemble. Voilà ce qu’avait dit avec force et conviction Manuel Valls devant le CRIF le 9... [Lire la suite]
mercredi 19 septembre 2018

Gérard Collomb se prend-il pour le Président de la République ?

« Nous connaissons tous l’affection de Gérard Collomb pour sa ville et la métropole lyonnaise. C’est une bonne nouvelle qu’il souhaite y consacrer du temps et de l’énergie. Le Président réorganisera l’équipe gouvernementale lorsqu’il le jugera nécessaire. » (L’Élysée à LCI, le 18 septembre 2018).La dernière phrase du communiqué de l’Élysée exprime assez explicitement l’agacement présidentiel. Mais quelle mouche a donc piqué le Ministre d’État, Ministre de l’Intérieur ? Dans un entretien à l’hebdomadaire "L’Express",... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 07:15:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
mercredi 12 septembre 2018

Richard Ferrand, candidat favori au perchoir

« Notre caractère est déterminé par l’absence de certaines expériences plus encore que par celles que l’on fait. » (Nietzsche, 1878).C’est ce mercredi 12 septembre 2018 à 15 heures, pour la rentrée parlementaire, que le nouveau Président de l’Assemblée Nationale sera élu par les députés en séance publique, pour prendre la succession de François de Rugy, nommé ministre le 4 septembre 2018 en remplacement de Nicolas Hulot. Ce petit jeu de chaises musicales a fait un heureux, l’actuel président du groupe LREM à l’Assemblée... [Lire la suite]
mardi 4 septembre 2018

Il faut une femme au perchoir !

« La femme a le droit de monter à l’échafaud ; elle doit également avoir celui de monter à la tribune. » (Olympe de Gouges, 1791).C’est fait, ce mardi 4 septembre 2018, peu avant 13 heures, le remaniement du second gouvernement d’Édouard Philippe tant attendu depuis sept jours a été annoncé. François de Rugy (44 ans) a été nommé Ministre d’État, Ministre de la Transition écologique et solidaire, en remplacement de Nicolas Hulot, et, surprise de dernière minute, après la démission quelques heures auparavant de la très... [Lire la suite]
lundi 3 septembre 2018

Daniel Cohn-Bendit, sur les traces de Jean-Pierre Chevènement

« Un ministre, ça ferme sa gueule. Si ça veut l’ouvrir, ça démissionne ! » (Jean-Pierre Chevènement, en mars 1983).L’ancien député européen franco-allemand Daniel Cohn-Bendit avait été approché par un proche du Président Emmanuel Macron (Christophe Castaner, pour ne rien cacher) dans la perspective d’une nomination au Ministère de l’Écologie, pour succéder à Nicolas Hulot. Au contraire de Nicolas Hulot, Daniel Cohn-Bendit est un grand animal politique, et en plus, au contraire de Nicolas Hulot, en intégrant le... [Lire la suite]
mercredi 29 août 2018

Playtime : retour sur la démission de monsieur Hulot

« Je ne comprends pas que nous assistions (…) à la gestation d’une tragédie bien avancée dans une forme d’indifférence. La planète est en train de devenir une étuve. Nos ressources naturelles s’épuisent. La biodiversité fond comme la neige au soleil. Et ce n’est pas toujours appréhendé comme un enjeu prioritaire, et surtout pour être très sincère (…), on s’évertue à entretenir voire à réanimer un modèle économique marchand qui est la cause de tous ces désordres. » (Nicolas Hulot, France Inter le 28 août 2018).Décidément, la... [Lire la suite]