jeudi 16 janvier 2020

Clemenceau, le vieux Tigre abattu

« Cette fois, ce sont les Français qui ont brûlé Jeanne d’Arc ! » (David Lloyd George, Premier Ministre britannique, le 16 janvier 1920).Un épisode qui s’est déroulé il y a un siècle, le 16 janvier 1920, n’avait pas de quoi rendre fier le personnel politique de cette Troisième République à la sortie de la Victoire.Appelé par le Président de la République Raymond Poincaré à la tête du gouvernement le 16 novembre 1917, son vieux rival Georges Clemenceau a persévéré dans la guerre pour conduire la France et ses alliés à la... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 07:30:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
dimanche 5 janvier 2020

Philippe Séguin, gaulliste et mastodonte (1)

« Non, foin d’arguties ! Il me faut dire avec beaucoup d’autres, au nom de beaucoup d’autres, qu’il est bien temps de saisir notre peuple de la question européenne. (…) Voilà trente-cinq ans que toute une oligarchie d’experts, de juges, de fonctionnaires, de gouvernants prend, au nom des peuples, sans en avoir reçu mandat, des décisions dont une formidable conspiration du silence dissimule les enjeux et minimise les conséquences. (…) [L’Europe qu’on nous propose] enterre la conception de la souveraineté nationale et les... [Lire la suite]
jeudi 2 janvier 2020

Emmanuel Macron et la France de 2020 en effervescence

« Je prends ce soir devant vous l’engagement de consacrer toute mon énergie à transformer notre pays pour le rendre plus fort, plus juste, plus humain. » (Emmanuel Macron, le 31 décembre 2019).Il est des années où la France est en effervescence. On a parlé de mai 1968, aussi de décembre 1995, on peut citer aussi novembre 2005 (émeutes dans les "banlieues"), mars 2006 (CPE), le printemps 2013 (mariage pour tous), on peut même remonter plus loin, au printemps 1984 (projet Savary) et même jusqu’à l’été 1953 (on l’oublie trop... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 07:20:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
mardi 31 décembre 2019

2020, l’Odyssée de l’Espoir ?

« On jouit moins de ce qu’on obtient que de ce qu’on espère. » (Jean-Jacques Rousseau, 1761).J’ai trouvé tout seul mon titre, mais, par précaution, je l’ai quand même "googlisé" et j’ai découvert une Association (apparemment très dynamique) de personnes atteintes de sclérose en plaques. Je n’en ai donc pas l’antériorité mais je l’ai gardé car c’est dans un domaine très différent et le nouvel an est souvent synonyme d’espoir, après tout, les vœux, ce sont des petites boules d’espoir qu’on lance par-ci par-là auprès des... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 07:10:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
dimanche 22 décembre 2019

Le destin improbable de Maurice Couve de Murville (1)

« Maurice Couve de Murville (…) a le don. Au milieu des problèmes qui se mêlent et des arguments qui s’enchevêtrent, il distingue aussitôt l’essentiel de l’accessoire, si bien qu’il est clair et précis dans des matières que les calculs rendent à l’envi obscures et confuses. Il a l’expérience, ayant, au cours d’une grande carrière, traité maintes questions du jour et connu beaucoup d’hommes en place. Il a l’assurance, certain qu’il est de demeurer longtemps au poste où je l’ai appelé. Il a la manière, habile à prendre contact en... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 07:35:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
jeudi 12 décembre 2019

Antoine Pinay, le sage rassurant du nouveau franc (1)

« Jamais la marge n’a été aussi étroite entre l’abandon et le salut. Jamais l’abîme n’a côtoyé de plus près le chemin du redressement. » (Antoine Pinay, discours d’investiture, le 6 mars 1952). Première partie.Il y a vingt-cinq ans, le 13 décembre 1994, est mort, dans sa ville de Saint-Chamond, l’ancien chef du gouvernement de la Quatrième République Antoine Pinay, à quelques jours de son 103e anniversaire (il est né le 30 décembre 1891).Personnage très atypique de la classe politique française, Antoine Pinay a fait figure,... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 07:31:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
mercredi 27 novembre 2019

Alain Peyrefitte, De Gaulle et les communistes

« Le Général et Georges Pompidou m’ont inculqué la religion du secret, comme ils l’ont inculquée à tous leurs collaborateurs. Ceux qui ont été les plus proches de De Gaulle depuis son retour "aux affaires" ont ressenti les mêmes hésitations que moi. (…) Dix ans : je me suis imposé de tripler ce délai. (…) L’interdit m’a longtemps retenu. Souvent, j’ai commencé à transcrire mes carnets. Bien vite, trois fantômes surgissaient : un aide de camp, un ancien ministre, une femme de chambre. Trois épisodes qui me faisaient... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 07:37:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
mardi 26 novembre 2019

François Bayrou, les financements politiques, la proportionnelle et l’après-5 décembre 2019

« Aujourd’hui l’eau a baissé, les poissons ont disparu, une mousse glaireuse et stagnante dit la victoire du détergent sur la nature. » (Daniel Pennac, "Chagrin d’école", 2007).Le maire de Pau et président du MoDem François Bayrou n’a pas beaucoup de "chance". Il y a quelques semaines, le 5 novembre 2019, la presse a appris qu’il était convoqué par les juges pour le 6 décembre 2019 ("aux fins de mise en examen" selon "Le Monde"). La proximité du 5 décembre 2019 va-t-elle permettre à l’information de ne pas avoir un... [Lire la suite]
lundi 25 novembre 2019

HiroChirac mon Amour

« Ne composez jamais avec l’extrémisme, le racisme, l’antisémitisme ou le rejet de l’autre. Dans notre histoire, l’extrémisme a déjà failli nous conduire à l’abîme. C’est un poison. Il divise, il pervertit, il détruit. Tout dans l’âme de la France dit non à l’extrémisme. » (Jacques Chirac, le 11 mars 2007).L’ancien Président de la République Jacques Chirac est mort il y a deux mois, le 26 septembre 2019, et est né il y a quatre-vingt-sept ans, le 29 novembre 1932. Retour sur un géant de la politique française amoureux de la... [Lire la suite]
mercredi 13 novembre 2019

Patrick Balkany, les Misérables, l’homme providentiel et l’incertitude quantique

« On l’a vu, le pays lui devait beaucoup, les pauvres lui devaient tout : il était si utile qu’il avait bien fallu qu’on finît par l’aimer ; ses ouvriers en particulier l’adoraient, et il portait cette adoration avec une sorte de gravité mélancolique. » (Victor Hugo, "Les Misérables", 1862).Le maire de Levallois-Perret Patrick Balkany va-t-il sortir de prison ce mercredi 13 novembre 2019 ? Pas sûr, car même si le juge l’acceptait, il faudrait payer une caution, et selon sa femme Isabelle Balkany, sur France... [Lire la suite]