mercredi 10 janvier 2018

Henry Jean-Baptiste, symbole du mérite républicain

« La gloire que donnent les richesses et la beauté est passagère et fragile ; le mérite, au contraire, est un bien éclatant impérissable. » (Salluste, "De Catilinae coniuratione").Il est des disparitions qui sont plus discrètes que d’autres, ou, du moins, qui sont moins médiatisées que d’autres. Ce n’est pas toujours la faute des médias. C’est parfois la faute de l’humilité du disparu. Comme Johnny Hallyday, il sera enterré à l’église de la Madeleine (Paris 8e) ce jeudi 11 janvier 2018 à 15 heures. Henry Jean-Baptiste... [Lire la suite]
lundi 1 janvier 2018

Jusqu’ici, tout va bien !

« Celui qui peut moralement tenir le plus longtemps est le vainqueur : celui qui est vainqueur, c’est celui qui peut, un quart d’heure de plus que l’adversaire, croire qu’il n’est pas vaincu. » (Clemenceau, le 8 mars 1918 à la Chambre des députés).Jusqu’ici, tout va bien ! Cette fameuse réplique du non moins fameux film de Mathieu Kassovitz "La Haine" sorti avec fureur le 31 mai 1995 pourrait bien s’appliquer à cette fin d’année 2017 : « C’est l’histoire d’un homme qui tombe d’un immeuble de cinquante... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 07:43:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
vendredi 29 décembre 2017

Emmanuel Macron, le Président des Lumières ? (2/2)

« Au fond, notre pays (…) aime la finance magique. Il aime cette finance où on peut baisser les impôts sans que jamais la dépense publique, quant à elle, ne baisse. Il veut que l’économie soit toujours le problème de l’autre, mais à la fin, nous nous  y retrouvons et ma fonction m’oblige à une chose, la cohérence, à la responsabilité devant tous les Français et à la responsabilité devant tous nos partenaires devant des engagements que nous avons librement consentis. Quelle crédibilité aurait la France si elle ne tenait pas... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 07:16:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
mardi 19 décembre 2017

Emmanuel Macron, le Président des Lumières ? (1/2)

« Au fond, notre pays (…) aime la finance magique. Il aime cette finance où on peut baisser les impôts sans que jamais la dépense publique, quant à elle, ne baisse. Il veut que l’économie soit toujours le problème de l’autre, mais à la fin, nous nous  y retrouvons et ma fonction m’oblige à une chose, la cohérence, à la responsabilité devant tous les Français et à la responsabilité devant tous nos partenaires devant des engagements que nous avons librement consentis. Quelle crédibilité aurait la France si elle ne tenait pas... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 07:23:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
jeudi 14 décembre 2017

Les Républicains en ordre de marche ?

« [À l’UMP], il a déjà repéré son prochain poulain. Il n’a pas quarante ans, une ambition dévorante, un goût de la provocation qui se lit sur son visage. Il s’appelle Laurent Wauquiez. (…) Le garçon a déjà une belle carrière derrière lui (…). Mais il veut davantage, aller plus vite, rejoindre le cercle fermé des présidentiables. (…) Laurent Wauquiez choisit de se vouer corps et âme à ce "nouveau populisme chrétien" que Patrick Buisson encense dans les colonnes du "Monde". » (Ariane Chemin et Vanessa Schneider, "Le mauvais... [Lire la suite]
vendredi 8 décembre 2017

Laurent Wauquiez, le disque rayé de l’ultra-droite

« L’ancien ministre promène sa parka rouge, bien visible pour les caméras de télévision, de défilé et en défilé. Le conseiller salue la performance. Entre ces deux-là, une alliance est scellée, pleine de doubles fonds et d’arrière-pensées, comme toujours avec Patrick Buisson. » (Ariane Chemin et Vanessa Schneider, "Le mauvais génie de Nicolas Sarkozy", éd. Fayard, paru le 18 mars 2015).L’actuel président du conseil régional d’Auvergne-Rhône-Alpes Laurent Wauquiez se présente à la présidence de son parti Les Républicains... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 07:07:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
jeudi 30 novembre 2017

Hommage à Lionel Stoléru, expert politique en vie des entreprises

« L’objectif que nous recherchons tous est (…) crucial pour notre pays : amener nos PME vers le marché international, alors qu’aujourd’hui, seulement 5% de nos PME exportent contre 12% des PME allemandes. En bref, il s’agit moins d’aider un plombier à participer à la remise en état de l’école communale que d’identifier la PME qui peut devenir la future Google, Amazon, Ebay ou Apple de demain sur le marché mondial. Or, nous savons qu’un marché public apporte à de telles entreprises non seulement un chiffre d’affaires mais une... [Lire la suite]
mercredi 29 novembre 2017

Jacques Chirac, contre toutes les formes d’extrême droite

« M. Chirac est fascinant non par ce qu’il a de compliqué, mais par ce qu’il a de simple. Il est ambitieux. C’est tout. Sa vie, son travail, ses jeux, son argent, ses rêves, tout s’ordonne autour de cet objectif unique : réussir. Et, comme il a de la méthode, qu’il est raisonnablement intelligent et qu’il a le goût du travail, il va son chemin d’un pas élastique. » (Georges Suffert, "L’Express" du 11 janvier 1971, cité par Pierre Péan).Jamais il n’y a eu autant d’anciens Présidents de la Ve République que... [Lire la suite]
mardi 28 novembre 2017

Loïc Bouvard, géostratégicien expérimenté et humaniste résistant précoce

« Ma première pensée sera pour nos camarades tombés sous les balles ennemies qui pleuvaient de tous côtés et dont je revois les visages blêmes, figés par la mort. » (Loïc Bouvard, le 20 juin 2014 à Saint-Marcel).L’ancien député du Morbihan Loïc Bouvard est mort dans la nuit du 26 au 27 novembre 2017 à Saint-Marcel, commune de son département où il habitait. Il avait 88 ans (né le 20 janvier 1929) et était un parlementaire centriste (démocrate-chrétien) peu connu du grand public au niveau national malgré ses presque quatre... [Lire la suite]
mercredi 22 novembre 2017

Territoires : Emmanuel Macron et le pari de Levinas

« Nous sommes dans un pays qui s’est construit par la norme, par la langue, par l’État, par l’impôt, il faut bien le dire aussi, par son administration, et dont les grands vecteurs en quelques sortes d’homogénéité ont été imposés d’en haut. Or, notre pays est fait de géographies multiples, nous restons éminemment un pays de terroirs et de géographes, et dans une mondialisation qui tend à tout homogénéiser, l’attachement de nos concitoyens à leur quotidien, à la réalité de leur territoire est encore plus grand chaque jour. »... [Lire la suite]