jeudi 17 mai 2018

Les 5 ans du mariage pour tous (1)

« La nouveauté, selon le mot de Stravinski, ne saurait être que la recherche d’une place fraîche sur l’oreiller. La place fraîche se réchauffe vite et la place chaude retrouve sa fraîcheur. » (Jean Cocteau, 1941). Première partie.Ce jeudi 17 mai 2018, cela fait maintenant cinq ans que les couples français ont la possibilité juridique de se marier même s’ils sont homosexuels. Le "mariage pour tous", manière par euphémisme de désigner le mariage pour les couples homosexuels, est sorti de la cuisse de …François Hollande.La... [Lire la suite]
dimanche 7 janvier 2018

Le mariage des couples homosexuels est-il entré dans les mœurs en France ?

« La nouveauté, selon le mot de Stravinski, ne saurait être que la recherche d’une place fraîche sur l’oreiller. La place fraîche se réchauffe vite et la place chaude retrouve sa fraîcheur. » (Jean Cocteau, 1941). Première partie.Ce jeudi 17 mai 2018, cela fait maintenant cinq ans que les couples français ont la possibilité juridique de se marier même s’ils sont homosexuels. Le "mariage pour tous", manière par euphémisme de désigner le mariage pour les couples homosexuels, est sorti de la cuisse de …François Hollande.La... [Lire la suite]
samedi 15 juillet 2017

Affaire Grégory : la vérité sans la boue ?

« On a cherché à faire de moi un bouc émissaire. J’assume effectivement certaines erreurs de procédure, mais j’aurais aimé que tous en fassent autant, et ce n’est pas le cas. » (Jean-Michel Lambert, le 17 juin 2017 sur France 2).Malédiction ? Le tintamarre infernal des médias s'est remis en marche. L’ancien premier juge d’instruction dans la triste affaire Grégory, Jean-Michel Lambert, a été retrouvé sans vie à l’âge de 65 ans dans sa résidence du Mans le mardi 11 juillet 2017 au soir. Son enterrement est prévu pour ce... [Lire la suite]
mardi 20 juin 2017

Affaire Grégory : la technologie au service de la vérité ?

« Il semble que l’on soit moins jaloux par amour que par haine. » (Louis Scutenaire, dans "Mes Inscriptions").Il y a eu une grande surprise médiatique le mercredi 14 juin 2017 avec l’annonce d’une triple garde-à-vue dans l’affaire Grégory, suivie d’une double mise en examen le 16 juin 2017 pour enlèvement et séquestration suivie de mort (accompagnée de détention provisoire jusqu'au 20 juin 2017). Nouveau rebondissement d’un fait-divers particulièrement sordide, l’assassinat d’un enfant que 4 ans retrouvé ligoté et sans... [Lire la suite]