lundi 5 mars 2018

Législatives italiennes 2018 : le tour du M5S ?

« Le peuple n’aime ni le vrai ni le simple. Il aime le roman et le charlatan. » (Edmond et Jules Goncourt, 2 mars 1861).À chaque nouveau scrutin européen, c’est l’incertitude et la confusion politiques. Les élections générales qui se sont déroulées en Italie ce dimanche 4 mars 2018, de 7 heures à 23 heures, pour élire les 630 députés et 315 sénateurs ont rendu ingouvernable l’un des grands pays européens, après l’Allemagne et l’Espagne.Prenons tout de suite une comparaison avec la situation française. En France aussi, comme... [Lire la suite]
jeudi 21 décembre 2017

Sebastian Kurz, entre noir et bleu

« On est jeune tant qu’on souhaite que chaque jour diffère de la veille, vieux, quand on espère que chaque année ressemblera à la précédente. » (Gilbert Cesbron, 1963).Ce lundi 18 décembre 2017, Sebastian Kurz, président du parti populaire autrichien (ÖVP, de centre droit, l’équivalent de la CDU en Allemagne), a été investi Chancelier fédéral d’Autriche. Cette désignation par le Président Alexander Van der Bellen fut la conséquence des élections législatives qui se sont déroulées le 15 octobre 2017 en Autriche.Ce nouveau... [Lire la suite]
dimanche 15 octobre 2017

Victoire de Sebastian Kurz (ÖVP) aux élections législatives autrichiennes du 15 octobre 2017

« On est jeune tant qu’on souhaite que chaque jour diffère de la veille, vieux, quand on espère que chaque année ressemblera à la précédente. » (Gilbert Cesbron, 1963).Ce lundi 18 décembre 2017, Sebastian Kurz, président du parti populaire autrichien (ÖVP, de centre droit, l’équivalent de la CDU en Allemagne), a été investi Chancelier fédéral d’Autriche. Cette désignation par le Président Alexander Van der Bellen fut la conséquence des élections législatives qui se sont déroulées le 15 octobre 2017 en Autriche.Ce nouveau... [Lire la suite]
lundi 25 septembre 2017

Allemagne 2017 : une victoire peut en cacher une autre

« Nous ne devons pas oublier que nous sortons d’une législature exceptionnellement difficile. Je suis donc heureuse que nous ayons atteint les objectifs stratégiques de notre campagne électorale. Nous sommes le premier parti, nous avons un mandat pour former le prochain gouvernement et il ne peut y avoir de gouvernement de coalition contre nous. (…) Nous espérions un meilleur résultat. Nous sommes face à un nouveau grand défi, l’entrée de l’AfD au Bundestag. Nous allons reconquérir ces électeurs et ces électrices. » (Angela... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 07:23:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
jeudi 7 septembre 2017

La XVe législature de la Ve République (2)

Le démarrage fut un peu chaotique dans l’Hémicycle : « La promesse de cette élection présidentielle et des élections législatives qui l’ont suivie était d’entrer dans un nouveau monde. Dans quel nouveau monde sommes-nous, désormais ? Nous avons commencé la séance à quinze heures. Il est désormais près de vingt-trois heures. (…) Franchement, il y a des moments où on est plus fier d’être député que ce soir. Je le répète, il y a des gens, en dehors de cet hémicycle, qui nous regardent. » (Olivier Faure, député PS, le... [Lire la suite]
mardi 5 septembre 2017

La XVe législature de la Ve République (1)

Le démarrage fut un peu chaotique dans l’Hémicycle : « Il est arrivé, et il arrivera encore à ceux qui siègent sur ces bancs d’imaginer qu’ils sont seuls et qu’ils vivent dans une bulle. C’est arrivé à tout le monde, mais la vérité, c’est que nous ne sommes pas seuls et que des gens nous regardent. Et ces gens se demandent ce que c’est que cette assemblée qui n’arrive pas à se mettre d’accord sur son propre fonctionnement. (…) Seconde après seconde, minute après minute, heure après heure, nous assistons à un spectacle que je... [Lire la suite]
samedi 24 juin 2017

Jean-Marie Le Pen, symbole de la vieille politique

« Monsieur Le Pen n’est pas le chef d’une fraction de Français apeurés qui comptent sur lui pour ne plus payer d’impôt. Il est leur émanation, quelque chose comme leur mauvaise odeur, exaltée par les temps difficiles où nous sommes. Quand elle parfume l’écran, ils jubilent. Quand on se bouche le nez, ils ricanent. Non mais ! Ils sont chez eux ! Ils ne vont tout de même pas se gêner ! Ah ! malheur à ceux qui remuent le fond d’une nation… » (Françoise Giroud, "Le Nouvel Observateur", le 26 octobre 1985).Il... [Lire la suite]
lundi 19 juin 2017

Les Langoliers

« Le vainqueur de dimanche n’aura pas le choix (…) : si c’est Emmanuel Macron, il devra transgresser. Sortir du face-à-face ancien, culturel, institutionnalisé et confortable de l’opposition droite-gauche pour constituer une majorité d’une nouveau type. Ce chemin sera étroit. Et risqué. On imagine mal le fameux système se laisser faire. » (Édouard Philippe, "Libération", le 3 mai 2017).Les Langoliers sont venus et ont tout rasé. Les rares rescapés se terrent dans leur parti respectif. Large majorité absolue pour... [Lire la suite]
lundi 12 juin 2017

Forza Francia

« Mais où sont les vertus conquérantes de l’esprit ? (…) Ces vertus, plus que jamais, sont nécessaires et chacun peut choisir celle qui lui convient. Devant l’énormité de la partie engagée, qu’on n’oublie pas en tout cas la force de caractère. Je ne parle pas de celle qui s’accompagne sur les estrades électorales de froncements de sourcils et de menaces. Mais de celle qui résiste à tous les vents de la mer par la vertu de la blancheur et de la sève. C’est elle qui, dans l’hiver du monde, préparera le fruit. » (Albert... [Lire la suite]
jeudi 8 juin 2017

Législatives 2017 : logique présidentielle et covoiturage

« Personne ne veut bloquer le pays. Nous ne sommes pas une droite scrogneugneu. Mais une coalition, ce n’est pas une addition d’individualités dans un gouvernement provisoire qui n’a d’autre objectif que d’obtenir une majorité absolue pour En Marche. (…) Si nous avons la majorité, c’est notre projet qui sera mis en œuvre. Si ce n’est pas le cas, le jeu est totalement nouveau. Mais c’est peut-être ce que veulent les Français. On a connu des temps de cohabitation, mais là, ce serait différent. Cela n’aura rien de conflictuel. (…)... [Lire la suite]