lundi 24 avril 2017

Macron vs Le Pen : rien n’est joué !

« Au soir du premier tour de l’élection présidentielle, il ne saurait y avoir une minute d’hésitation. Arrivé en tête, un candidat inédit dans notre histoire contemporaine fait face à une vague populiste qui n’a de cesse de grandir. Pour défendre la République et faire barrage à Marine Le Pen, comme avant à Jean-Marie Le Pen, je fais le choix de voter pour Emmanuel Macron (…). Pendant la campagne de l’entre-deux tours, [je défendrai ma] vision de la France. La France qui aime l’Europe, convaincu qu’en sortir et abandonner l’euro... [Lire la suite]
dimanche 23 avril 2017

Les derniers sondages avant les urnes depuis 1965

« En dépit de leur pensée et malgré leur orgueil, je doute un peu que le sort lointain des hommes soit plus enchanteur que celui des dinosaures. C’est drôle : s’il fallait parier, je parierais plutôt sur Dieu, tombé si bas dans nos sondages, que sur les hommes si contents d’eux. » (Jean d’Ormesson, "Comme un chant d’espérance", 12 juin 2014).Le premier tour de l’élection présidentielle de ce dimanche 23 avril 2017 aura cette particularité que l’incertitude ne pèse pas sur deux ni trois candidats, mais sur quatre... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 07:38:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , , ,
vendredi 21 avril 2017

Qui sera nommé à Matignon le 15 mai 2017 ?

« Nous vivons en permanence dans l’illusion présidentialiste. Dès lors que les projecteurs sont braqués par le système médiatique sur des candidats à l’élection présidentielle, s’installe le sentiment que le Président de la République est un être tout puissant, omnipotent, pourvu de tous les pouvoirs. Or, cela est totalement faux. Le chef de l’État a relativement peu de pouvoirs propres en temps ordinaire. Son seul véritable pouvoir qu’il exerce seul en son nom est celui de dissoudre l’Assemblée Nationale. Il ne peut organiser un... [Lire la suite]
jeudi 20 avril 2017

Marine Mélenchon et Jean-Luc Le Pen

« Il y a un péril face aux simplifications, face aux falsifications, qui fait que l’on regarde le spectacle du tribun plutôt que le contenu de son texte. » (François Hollande, le 13 avril 2017, "Le Monde").Deux des quatre candidats qui auraient la possibilité de gagner l’élection présidentielle, proposent, avec des idéologies très différentes, le même type de programme : sortie de l’Europe et de la zone euro, dépenses publiques massives, relance supposée par la demande sans comprendre qu’aujourd’hui, la France n’est pas... [Lire la suite]
mercredi 19 avril 2017

Pourquoi il faut défendre la Ve République

« Ne touchons que d’une main tremblante à des institutions qui sont le socle de la République ! » (Pierre Mazeaud, alors Président du Conseil Constitutionnel, le 3 janvier 2006).Chaque campagne présidentielle est l’occasion de taper sur les institutions. Tous les maux leur sont imputés : la faible qualité du débat politique, la désaffection du "système" (qui se traduirait par une "double 21 avril"), l’absence de transparence et de démocratie, etc.Ce mouvement n’est pas nouveau puisque dès la fin des années 1990,... [Lire la suite]
mardi 18 avril 2017

Fillon ou Macron, pour redresser l'économie ?

« Nous avons toujours été aux rendez-vous de l’histoire (…). Nous sommes le pays des prix Nobel et des médailles Field, le pays des satellites et de la chirurgie cardiaque (…). Le monde nous connaît par la puissance de notre esprit, la grandeur de nos réalisations, une littérature incomparable. Nous avons triomphé des guerres, des défaites, des occupations. Nous sommes toujours là, toujours debout (…), et parmi les cinq premières nations du monde depuis plus de mille ans. Et l’on voudrait nous faire croire que notre place est au... [Lire la suite]
lundi 17 avril 2017

L’autorité et la liberté

« Aucune intimidation ne fera plier notre volonté alors que depuis plus de deux mois, le plus incroyable système de dénigrement mis en place sous la Ve République tourne à plein rendement. En dépit de la situation économique, en dépit de la montée des périls extérieurs et alors même que des attentats continuent de se perpétuer sur notre territoire. » (François Fillon, le 27 mars 2017 à Nantes).La campagne présidentielle n’en finit pas de surfer sur le creux des vagues sans s’attarder au fond des choses, à savoir :... [Lire la suite]
jeudi 13 avril 2017

Emmanuel Macron, le clair-obscur du zigzagueur

« Il dit être réformateur ; a priori, il l’est moins que moi ! Il fait croire qu’il est seul et qu’il vient de nulle part ; en réalité, il a fait le programme de Monsieur Hollande, mais aussi une grande partie de sa politique… Il est parti pour une échappée en solitaire, mais ses équipiers ne sont pas loin. Qui sont-ils ? Eh bien, c’est toute l’équipe gouvernementale de Monsieur Hollande… Bonjour la nouveauté ! Macron, c’est le sortant. Macron, c’est le bilan de Hollande. Macron, c’est surtout le... [Lire la suite]
lundi 10 avril 2017

François Fillon, le seul candidat de l’alternance et du redressement

« Je veux dire à ceux qui ont vingt ans que je me bats pour eux et que j’ai besoin d’eux. Je me bats pour vous parce que je ne veux pas que vous commenciez votre vie dans un pays à la traîne. Parce que je ne veux pas que vous soyez aux yeux du monde les enfants du pays qui n’a "pas de bol". Vous êtes la première génération d’un nouveau siècle et vous méritez mieux que ça. » (Porte de Versailles de Paris, le 9 avril 2017).Le rythme de la campagne de François Fillon s’accélère. Il multiplie ainsi les meetings pour le sprint final. Après... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 07:57:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
jeudi 6 avril 2017

Débat à onze : entre confusion et spectacle ? (2)

« Les populations spectatrices ne peuvent certes pas tout savoir du terrorisme, mais elles peuvent toujours en savoir assez pour être persuadées que, par rapport à ce terrorisme, tout le reste devra leur sembler plutôt acceptable, en tout cas, plus rationnel et plus démocratique. » (Guy Debord, "La Société du spectacle"). Débat à onze : seconde partie.Le mardi 4 avril 2017 a eu lieu sur BFM-TV et CNews le débat sans précédent faisant intervenir les onze candidats du premier tour de l’élection présidentielle. Ce sera le... [Lire la suite]