lundi 6 mars 2017

François Fillon l’obstiné

« On confond souvent ténacité (qui est puissance équilibrée) et obstination (qui est impuissance et faiblesse). » (Pierre Daco).Ce dimanche 5 mars 2017, même la météo a fait partie du "complot" ! Les grosses giboulées qui ont arrosé le peuple de Paris n’ont pourtant pas empêché 200 000 personnes, selon les organisateurs, ou 40 000 personnes, selon la police, de venir à la rescousse du candidat François Fillon au Trocadéro.Ce dernier, fort de cette foule inespérée, mobilisée en si peu de temps, a confirmé son... [Lire la suite]
samedi 4 mars 2017

Le grand remplacement

« Je ne me défilerai pas. » aurait affirmé le 3 mars 2017 selon "Le Parisien" celui qui est maintenant prêt à remplacer le candidat François Fillon.Après la séquence judiciaire, voici la séquence psychologique. Ou plutôt, après le drame politique, voici le drame psychologique. Avant le drame judiciaire, car les retombées médiatiques du 15 mars 2017 auraient de très fâcheuses conséquences politiques, après une convocation chez un juge et éventuellement une mise en examen (imagine-t-on… ?). Hésitant entre le vaudeville et... [Lire la suite]
vendredi 3 mars 2017

Campagne en état d’urgence

« Le moins qu’on puisse dire, c’est que rien, dans cette campagne, n’est "normal". Mais personne ne m’empêchera de faire campagne. Les Français, le moment venu, se concentreront sur l’essentiel : quel est le meilleur projet pour redresser la France et qui peut tenir les rênes du pays ? » (François Fillon, "Midi Libre" le 2 mars 2017).La campagne de l’élection présidentielle de 2017 est la première à se dérouler sous état d’urgence. Et pourtant, l’ordre ne semble pas forcément maintenu. L’état d’urgence, il y a le... [Lire la suite]
jeudi 2 mars 2017

Assassinat politique ?

« François Fillon propose un programme énergique de redressement national. Le trio du déclin est à l’œuvre pour l’empêcher de le mettre en œuvre, non pas en en discutant point par point les mesures, mais (...) en le poussant à ne pas se présenter. C’est manqué, et cela révèle d’ailleurs un candidat dont le courage et la fermeté sont des atouts pour un futur Président de la République. Ce trio, tout le monde le connaît. Il se compose de l’entourage du lamentable chef d’État actuel, de son secrétariat général, plus habile à monter... [Lire la suite]
mercredi 1 mars 2017

Emmanuel Macron, le dauphin "posthume" de François Hollande

« Et puis, il y a l’homme qui veut sauver le socialisme sans le dire. J’ai nommé Emmanuel Macron. Pour Emmanuel Macron, il n’existe pas de culture française. (…) Pas d’identité, mais aussi complice de crime contre l’humanité ! (…) Visiblement, monsieur Macron dit ce que son auditoire veut entendre. (…) Tout cela dénote un sérieux problème de colonne vertébrale. Emmanuel Macron vient de dévoiler les lignes de son programme économique (…). François Hollande aurait pu le signer. C’est de la soupe tiède alors que la France a... [Lire la suite]
lundi 27 février 2017

Non, François Fillon ne va pas casser la sécurité sociale !

« Dès 2017, l’assurance maladie prendra en charge à 100% les lunettes pour enfants. Puis, en fin de quinquennat, l’objectif est d’aboutir à un reste à charge 0 pour les audioprothèses, l’optique, les prothèses dentaires et les dépassements d’honoraires, qui sont aujourd’hui à l’origine de nombreux renoncements aux soins. Pour y parvenir, je mettrai en place une Agence de garantie de la couverture solidaire des dépenses de santé, composée de représentants de l’État, de l’assurance-maladie, des complémentaires et des professions de... [Lire la suite]
vendredi 24 février 2017

François Bayrou se macronise

« La dispersion des propositions et des suffrages ne peut qu’aggraver [les] périls. Parce que le risque est immense, parce que les Français sont désorientés et souvent désespérés, j’ai décidé de faire à Emmanuel Macron une offre d’alliance. Je lui dis : le danger est trop grand, il faut changer les choses, et le faire d’urgence. Unissons nos forces pour y parvenir ! C’est peut-être un geste d’abnégation, mais ce sera aussi, je le crois, un geste d’espoir pour notre pays. » (Paris, le 22 février 2017).L’esprit de... [Lire la suite]
mercredi 22 février 2017

Jean-Luc Mélenchon, candidat autoproclamé aux amitiés mal assumées

« J’ai besoin de dormir, de bayer aux corneilles. » (22 août 2014).Petit coup de projecteur sur Jean-Luc Mélenchon qui jouit d’un matelas électoral non négligeable dans les sondages (qui restent ce qu’ils sont). À 65 ans, Jean-Luc Mélenchon bénéficie d’une réputation contrastée : très bon orateur (l’un des rares, sinon le seul, à avoir une réelle éloquence dans les discours), il est dans les émissions de télévision ou de radio un peu "agressif" avec ses interlocuteurs.Depuis une petite dizaine d’années, par une manœuvre... [Lire la suite]
mardi 21 février 2017

Emmanuel Macron est-il de gauche ?

« Quand l’importance des processus quantiques pour le fonctionnement du cerveau sera reconnue et quand la physiologie du cerveau sera étudiée de ce point de vue, on arrivera certainement à découvrir l’importance de la réduction du paquet d’ondes. » (Henry Pierce Stapp, mathématicien américain de presque 89 ans, spécialiste en physique quantique).Le paquet d’ondes, je l’avais déjà évoqué lors de la campagne de l’élection présidentielle de 2007, juste après le premier tour, puis après le second tour. L’une des particularités... [Lire la suite]
jeudi 16 février 2017

Emmanuel Macron va-t-il dynamiter la présidentielle 2017 ? (3)

« Plus l’homme acquiert de la puissance, plus il devient vulnérable. Ce qu’il doit le plus redouter, c’est le moment où, la création entièrement jugulée, il fêtera son triomphe, apothéose fatale, victoire à laquelle il ne survivra pas. Le plus probable est qu’il disparaîtra avant d’avoir réalisé toutes ses ambitions. » (Cioran). La dynamite Macron, troisième et dernière partie.Après avoir évoqué les forces de la candidature d’Emmanuel Macron, voici les principales faiblesses qu’on pourrait observer dans sa démarche... [Lire la suite]