mercredi 17 octobre 2018

Raymond Aron, le marxien les pieds bien sur terre

« Le choix en politique n’est pas entre le bien et le mal, mais entre le préférable et le détestable. ».Le philosophe, historien, politologue et sociologue Raymond Aron est mort d’une crise cardiaque, à Paris, près du Palais de Justice où il s’était rendu, il y a trente-cinq ans, le 17 octobre 1983, à l’âge de 78 ans. Il est né à Paris le 14 mars 1905, la même année que Jean-Paul Sartre (1905-1980) et Paul Nizan (1905-1940), qu’il connaissait bien pour avoir été condisciples ensemble à Normale Sup. Pour parler du XXe siècle,... [Lire la suite]
jeudi 5 juillet 2018

Sous le soleil de Bernanos

« Je ne suis pas un écrivain. La seule vue d’une feuille de papier blanc me harasse l’âme. L’espèce de recueillement physique que m’impose un tel travail m’est si odieux que je l’évite autant que je puis. » (Georges Bernanos, 1938).Par son esprit torturé par la plume et par la foi, par la liberté et par la vérité, tourmenté par l’existence du mal, Georges Bernanos est assez vite reconnaissable dans la littérature française de la première moitié du XXe siècle. Il est mort il y a soixante-dix ans, le 5 juillet 1948 à... [Lire la suite]
samedi 9 décembre 2017

Albert Camus, dans l’humilité de la distinction

« Chaque génération, sans doute, se croit vouée à refaire le monde. La mienne sait pourtant qu’elle ne le refera pas. Mais sa tâche est peut-être plus grande. Elle consiste à empêcher que le monde ne se défasse. (…) Devant un monde menacé de désintégration, où nos grands inquisiteurs risquent d’établir pour toujours les royaumes de la mort, elle sait qu’elle devrait, dans une sorte de course folle contre la montre, restaurer entre les nations une paix qui ne soit pas celle de la servitude, réconcilier à nouveau travail et... [Lire la suite]
mercredi 29 mars 2017

29 mars 1947 : début de massacre à Madagascar

« Trop loin, une île. Trop loin, une année, 1947. La terre rouge de l’île. Pour commencer, on dira que les faits ont réellement existé, que les sagaies ont volé, que les balles ont sifflé, que les cadavres ont jonché la terre. Rire. Des rires en masque de douleur. Des rires sur l’absurdité de ces lignes cherchant à comprendre pourquoi je devrais me justifier pour revendiquer ma mémoire. » (Jean-Luc Raharimanana, écrivain malgache, 2007).Depuis 1967, le 29 mars est un jour férié à Madagascar. Pourquoi ? Parce que le 29... [Lire la suite]