dimanche 3 octobre 2021

Bye bye Tapie !

« Bernard Tapie doit rire doucement de tout ce qu’il entend de bien aujourd’hui. » (Renaud Muselier, le 3 octobre 2021).L’ancien Ministre de la Ville, ancien député de Marseille, l’ancien débatteur acharné, l’ancien entrepreneur contestable, l’ancien homme des médias, l’ancien homme des sports… Bernard Tapie est mort à 78 ans ce dimanche 3 octobre 2021 dans la matinée (8 heures 40) : « Il est mort paisiblement, entouré de sa femme, ses enfants, ses petits-enfants et son frère. », selon sa famille. Brigitte... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 11:37:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , ,
mercredi 1 septembre 2021

Bernard Tapie et "choisir sa mort"

« Exister n’est pas utile. Vivre, c’est utile. » (Bernard Tapie, le 8 juillet 2021 sur LCI).Depuis plusieurs années, Bernard Tapie se bat contre la maladie. Une double maladie, de la saloperie (désolé pour le mot). Deux cancers. J’ai toujours apprécié Bernard Tapie. Certes, je n’aimais pas le symbole des années 80, celui des "années fric", l’arrivée de l’argent en France (c’est bien de cela qu’il s’agit), celui qui corrompt, qui assouvit, qui rend dingue. La frime, la vie au-dessus de ses moyens, l’oubli de son origine... [Lire la suite]
mercredi 11 août 2021

Éric de Montgolfier, les pieds dans le Tapie

« J’ai eu beaucoup de dossiers étouffés et j’ai eu la tentation, à plusieurs reprises, de m’adresser au "Canard enchaîné". Je ne l’ai pas fait parce que je travaillais pour le ministère. » (Éric de Montgolfier, 1994).Comme Patrick Bouchitey, l’ancien procureur Éric de Montgolfier fête son 75e anniversaire ce mercredi 11 août 2021. Ce magistrat très connu des médias et du grand public est à la retraite depuis huit ans, depuis le 30 juin 2013 (où il était procureur général près la cour d’appel de Bourges).Diplômé de l’École... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 07:03:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
jeudi 6 mai 2021

Le combattant Bernard Tapie

« Si la gloire connaît un revers causé par la maladie, les Français se distinguent (…) en ne tirant pas sur les ambulances. Ce n’est pas un sport national qu’ils aiment pratiquer et c’est une qualité, nous n’avons pas comme dans beaucoup d’autres pays, le culte de la personnalité sauf… après la mort. » (Bernard Tapie).Du battant des années 1980 au combattant des années plus sombres. Très étrange vie que celle de Bernard Tapie. En le regardant répondre aux questions de Gilles Bouleau au journal télévisé de 20 heures le lundi... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 07:42:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
mercredi 12 juin 2019

Yann Piat est née il y a 70 ans

« J’ai aimé Jean-Marie, j’ai détesté Le Pen. » (Yann Piat).Ce fut une véritable tragédie pour une femme de 44 ans et ses enfants (elle est née il y a à peine soixante-dix ans, le 12 juin 1949 à Saigon). En effet, il y a vingt-cinq ans, le 25 février 1994 à Hyères, dans le Var, Yann Piat fut sauvagement assassinée, les poumons transpercés de deux balles, lors du retour de sa permanence d’élue vers son domicile. Ce fut l’un des très rares cas d’assassinat de personnalité politique depuis le début des années 1980 en France... [Lire la suite]
mardi 12 mars 2019

Bernard Tapie : faut-il encore s’acharner sur cet homme ?

« Je n’ai pas l’impression qu’il soit extrêmement honnête et je n’ai pas envie qu’il aille en prison. » (Geoffroy Lejeune, directeur de "Valeurs actuelles", le 11 mars 2019).Né bien après le début des aventures financières de Bernard Tapie, Geoffroy Lejeune, directeur de "Valeurs actuelles", reconnaissant qu’il n’y comprenait rien aux enjeux du (nouveau) procès qui a commencé ce lundi 11 mars 2019 au tribunal de grande instance de Paris, a exprimé sur LCI un sentiment contrasté qui pourrait être facilement partagé par un... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 07:03:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
samedi 23 février 2019

Yann Piat, la Jeanne d’Arc du Var

« J’ai aimé Jean-Marie, j’ai détesté Le Pen. » (Yann Piat).Ce fut une véritable tragédie pour une femme de 44 ans et ses enfants (elle est née il y a à peine soixante-dix ans, le 12 juin 1949 à Saigon). En effet, il y a vingt-cinq ans, le 25 février 1994 à Hyères, dans le Var, Yann Piat fut sauvagement assassinée, les poumons transpercés de deux balles, lors du retour de sa permanence d’élue vers son domicile. Ce fut l’un des très rares cas d’assassinat de personnalité politique depuis le début des années 1980 en France... [Lire la suite]
mardi 19 juin 2018

Une collusion tacite des secours humanitaires avec les passeurs criminels ?

« À combien de morts par noyade évalue-t-on la dissuasion ? Qui prendra la décision de laisser ces hommes, femmes et enfants mourir dans le but hypothétique d’avoir moins d’immigrés chez nous ? Qui ouvrira les yeux… et qui les fermera ? Qui assumera ? » (le blogueur Koz alias Erwan Le Morhedec, le 18 juin 2018).Dans mon précédent article sur le sauvetage de 630 réfugiés par l’Aquarius, je voudrais apporter une précision importante car j’ai pu mal m’exprimer, ou du moins, laisser possible une mauvaise... [Lire la suite]
lundi 18 juin 2018

Aquarius : 630 vies humaines et les sales eaux

« La vie, c’est de l’eau. Si vous mollissez le creux de la main, vous la gardez. Si vous serrez les poings, vous la perdez. » (Jean Giono, 1943).Les 274 premiers réfugiés des 630 sauvés par l’Aquarius sont arrivés dans le port de Valence, en Espagne, ce dimanche 17 juin 2018 dans la matinée à bord du "Dattilo", bateau italien venu "alléger" l’Aquarius avec un autre bateau, "Orione". Les deux autres navires ont suivi dans la journée. Aucune victime n’est à déplorer pour cette traversée qui n’a pourtant pas  donné... [Lire la suite]
lundi 30 avril 2018

Pierre Bérégovoy, un Pinay de gauche

« [Il] a incarné, plus que tout autre, le nœud de contradictions qui, serré au fil des années par ses amis et lui-même, a fini par étouffer la gauche. Par ses origines et l’œuvre accomplie, par son militantisme ouvrier et sa gestion des finances publiques, par son ambition d’abattre la corruption. » (Jean-Yves Lhomeau, "Libération", le 3 mai 1993).Il y a vingt-cinq ans, le 1er mai 1993, a eu lieu un malheureux fait divers. Un demandeur d’emploi désespéré s’est suicidé par le feu devant une agence de l’ANPE à Bordeaux, si mes... [Lire la suite]