samedi 22 juin 2019

Boris Vian, l’humour décalé devant un pianocktail

« Il était peu probable qu’un autre animal poussât la perfidie jusqu’à imiter le cri du chat, appelé d’habitude miaulement par onomatopation. » (Boris Vian, "Blues pour un chat noir").L’écrivain Boris Vian est mort il y a soixante ans, le 23 juin 1959, à Paris. Il n’avait que 39 ans (né le 10 mars 1920) et était pressé, il n’imaginait pas atteindre la quarantaine à cause de sa santé fragile et de ses flirts avec le surmenage. Sa mort soudaine était elle-même étonnante. Malgré beaucoup de réticences, il avait accepté... [Lire la suite]
lundi 12 février 2018

Henri Salvador, la bonne humeur dans un siècle noir

« J’ai cru être au bout de l’aventure, mais mon cœur, lui, me murmure qu’il y a tant de rêves à vivre encore. » (Chanson "J’ai vu" dans l’album "Chambre avec vue", sorti le 17 octobre 2000).Comment pouvoir jouer au rigolo, faire le clown, montrer sa bonne humeur, et finalement, éclater de rire de manière permanente dans un XXe siècle qui a été si désastreux, si désespérant, si attristant, si funeste ? Certains y sont arrivés, et parmi ceux-ci, un grand de la chanson française qui fut considéré un peu comme un ringard... [Lire la suite]