mercredi 26 février 2020

Les millions de DSK et le Brexit…

« Ce que je vois aujourd’hui me désespère un peu, moi qui ai consacré beaucoup de ma vie à ce travail. Je crains que l’Europe aujourd’hui ne soit en train de passer en seconde division. » (Dominique Strauss-Kahn, JDD le 12 octobre 2019).Le procès de François Fillon, prévu le 24 février 2020 et reporté ce mercredi 26 février 2020 pour cause de grève des avocats, fait penser à un autre candidat à l’élection présidentielle, soi-disant favori lui aussi, qui a été empêché de se présenter. C’était le 14 mai 2011 : Dominique... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 07:49:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
mardi 28 janvier 2020

Brexit Day : J – 3 …et De Gaulle dans tout ça ?

« Devance toute séparation, comme si elle était derrière toi, semblable à l’hiver qui à l’instant s’en va. » (Rilke, 1923).Il n’y avait plus d’incertitude depuis les élections législatives britanniques du 12 décembre 2019 : le Brexit aura bien lieu et il aura lieu ce vendredi 31 janvier 2020 à 23 heures (heure de Londres). Mine de rien, à force de l’avoir projeté, on croit s’y être habitué depuis trois ans et demi, mais ce sera quand même émouvant. Ce sera l’un des événements européens les plus marquants de l’année... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 07:35:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
mardi 17 décembre 2019

Brexit : enfin, l’Union Européenne prouve qu’elle n’y était pour rien !

« Le jeu, c’est un corps-à-corps avec le destin. » (Anatole France, 1895).Avec l’élection de 365 députés conservateurs (sur 650) le 12 décembre 2019, le Premier Ministre britannique Boris Johnson a gagné son pari : celui de pouvoir réaliser le Brexit voulu par les électeurs le 23 juin 2016.Dans ces élections, on ne peut pas cependant dire que tous ceux qui ont freiné le Brexit ont été rejetés par les électeurs britanniques. Certes, les travaillistes de Jeremy Corbyn (le nouveau copain de Jean-Luc Mélenchon) ont subi une... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 07:22:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
vendredi 13 décembre 2019

La très belle victoire de Boris Johnson

« Le véritable génie de Boris Johnson a été de rassembler derrière lui les Leavers, 78% d’entre eux avaient dit qu’ils voteraient pour lui. » (Sara Hobolt, professeure de sciences politique à la London School of Economics, cité par "Libération" le 13 décembre 2019).L'image de la promenade du chien pour aller voter va probablement rester dans les livres d'histoire. Les élections législatives qui ont eu lieu au Royaume-Uni ce jeudi 12 décembre 2019 ont donné une très large victoire aux conservateurs menés par le Premier... [Lire la suite]
jeudi 12 décembre 2019

Les élections législatives britanniques du 12 décembre 2019

« Le véritable génie de Boris Johnson a été de rassembler derrière lui les Leavers, 78% d’entre eux avaient dit qu’ils voteraient pour lui. » (Sara Hobolt, professeure de sciences politique à la London School of Economics, cité par "Libération" le 13 décembre 2019).L'image de la promenade du chien pour aller voter va probablement rester dans les livres d'histoire. Les élections législatives qui ont eu lieu au Royaume-Uni ce jeudi 12 décembre 2019 ont donné une très large victoire aux conservateurs menés par le Premier... [Lire la suite]
jeudi 31 octobre 2019

Brexit : et en avant pour un nouveau tour (électoral) !

« C’était sûrement ça le pire, devoir annoncer aux autres son drame, et pousser parfois cette situation jusqu’au comble de son ironie en devant les rassurer. » (David Foenkinos, "Je vais mieux", 2013, éd. Gallimard).Ce jeudi 31 octobre 2019 ne sera donc pas une date historique pour le Royaume-Uni et pour l’Europe. Le Premier Ministre britannique Boris Johnson a en effet accepté, la mort dans l’âme (mais pas "au fond d'un fossé"), le troisième report du Brexit au 31 janvier 2020, accordé le 28 octobre 2019 par l’Union... [Lire la suite]
mardi 22 octobre 2019

Brexit : Boris Johnson et Emmanuel Macron sur le même front commun

« Une nouvelle prolongation serait dommageable pour les intérêts du Royaume-Uni et de nos partenaires européens, comme pour nos relations. Nous devons mener ce processus à sa conclusion. » (Boris Johnson le 19 octobre 2019).On n’est pas sorti de l’auberge ! C’est à peu près le résumé de la "séquence" sur le Brexit depuis jeudi 17 octobre 2019. Pourtant, cette "séquence" avait bien commencé : un nouvel accord ("new deal") a été trouvé entre l’Union Européenne et le Royaume-Uni pour les conditions du Brexit, accord... [Lire la suite]
jeudi 17 octobre 2019

Brexit : le nouveau deal, enfin, in extremis !

« Aujourd’hui, nous avons trouvé un accord avec le gouvernement britannique sur le retrait ordonné du Royaume-Uni et le cadre de notre future relation. C’est le résultat d’un travail intensif des deux équipes de négociateurs, l’équipe britannique et notre propre équipe, que je veux personnellement remercier pour leur ténacité et leur professionnalisme, mais aussi, du côté européen, d’un dialogue permanent avec les vingt-sept États membres et le Parlement Européen, avec qui nous avons réellement co-construit ce nouvel accord. (…)... [Lire la suite]
vendredi 13 septembre 2019

8 contresens sur le Brexit, cet autre monstre du Loch Ness

« Contresens. Première définition : Interprétation erronée, opposée à la signification véritable. » (Le Petit Larousse).Une récente dépêche d’information laisse entendre que le monstre du Loch Ness pourrait n'être qu'une anguille géante. Laissons l’Écosse (momentanément !) et revenons à la Chambre des Communes à Londres, où il y a une autre anguille sous roche. Le Brexit, devenu une véritable Arlésienne, ou un serpent de mer, est au cœur d'un psychodrame qui n’en finit pas de décomposer la classe politique... [Lire la suite]
jeudi 5 septembre 2019

Boris Johnson, apprenti dictateur ?

« C’est tout le problème des populistes : ils se réclament de la démocratie. Or ce système suppose une combinaison entre souveraineté populaire et état de droit. Le règne de la majorité, essentiel, est limité par les lois. Au-delà, nous entrons dans la tyrannie, serait-elle populaire. Tel est le drame de Bojo : comme César, il voulait contraindre les élus. Mais il confond le Rubicon et la Tamise. » (Laurent Joffrin, "Libération", 4 septembre 2019).La chronique du Brexit annoncé n’est pas avare en subtils... [Lire la suite]