samedi 23 octobre 2021

Élysée 2022 (8) : Florian Philippot et le syndrome Bruno Mégret

« Se pose aussi notre capacité à traiter des sujets les plus sensibles, notamment ceux qui touchent à "l’humain" : sommes-nous vraiment aussi clairs et précis qu’on le croit sur l’immigration ? Pourquoi tant de nos compatriotes sont-ils encore persuadés que ce discours est "raciste" ? Comment doit-on parler aux Français issus de l’immigration ? » (note de Florian Philippot sur l’échec du FN diffusée le 17 juillet 2017).Le président du parti Les Patriotes Florian Philippot fête son 40e anniversaire ce... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 07:45:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
mercredi 29 novembre 2017

Jacques Chirac, contre toutes les formes d’extrême droite

« M. Chirac est fascinant non par ce qu’il a de compliqué, mais par ce qu’il a de simple. Il est ambitieux. C’est tout. Sa vie, son travail, ses jeux, son argent, ses rêves, tout s’ordonne autour de cet objectif unique : réussir. Et, comme il a de la méthode, qu’il est raisonnablement intelligent et qu’il a le goût du travail, il va son chemin d’un pas élastique. » (Georges Suffert, "L’Express" du 11 janvier 1971, cité par Pierre Péan).Jamais il n’y a eu autant d’anciens Présidents de la Ve République que... [Lire la suite]
lundi 23 octobre 2017

Bruno Mégret et son héritier

« Se pose aussi notre capacité à traiter des sujets les plus sensibles, notamment ceux qui touchent à "l’humain" : sommes-nous vraiment aussi clairs et précis qu’on le croit sur l’immigration ? Pourquoi tant de nos compatriotes sont-ils encore persuadés que ce discours est "raciste" ? Comment doit-on parler aux Français issus de l’immigration ? » (note de Florian Philippot sur l’échec du FN diffusée le 17 juillet 2017).Le président du parti Les Patriotes Florian Philippot fête son 40e anniversaire ce... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 07:50:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
vendredi 29 septembre 2017

Florian Philippot parti du parti de l’exclusion

« Pour avoir oublié que l’immigration était l’alpha et l’oméga du discours d’extrême droite, Philippot subit le sort d’un simple sans-papiers : il est reconduit à la frontière. » (Laurent Joffrin, "Libération", le 22 septembre 2017).Après les élections, le naturel revient toujours au galop. Qu’importe son appellation future, le Front national restera toujours un mouvement qui exclut, un mouvement qui stigmatise, un mouvement qui pointe du doigt, un mouvement qui fabrique des boucs émissaires, en désignant même ses... [Lire la suite]