mardi 22 novembre 2022

Présidence de LR : trois têtes pour un fauteuil (Éric Ciotti, Bruno Retailleau et Aurélien Pradié)

« Je ne ferai pas la courte échelle à Emmanuel Macron sur la réforme des retraites (…). C'est peut-être le moment de ne pas lui servir la soupe. » (Aurélien Pradié, le 21 novembre 2022 sur LCI).Le 4 décembre 2022 aura lieu le premier tour dématérialisé pour désigner le prochain président du parti Les Républicains (un éventuel second tour est prévu le 11 décembre 2022 si besoin). Son précédent président, Christian Jacob, avait en effet démissionné le 30 juin 2022 à la suite de l'épouvantable épreuve des élections du... [Lire la suite]
lundi 21 novembre 2022

Trois candidats et un enterrement ?

« Je ne ferai pas la courte échelle à Emmanuel Macron sur la réforme des retraites (…). C'est peut-être le moment de ne pas lui servir la soupe. » (Aurélien Pradié, le 21 novembre 2022 sur LCI).Le 4 décembre 2022 aura lieu le premier tour dématérialisé pour désigner le prochain président du parti Les Républicains (un éventuel second tour est prévu le 11 décembre 2022 si besoin). Son précédent président, Christian Jacob, avait en effet démissionné le 30 juin 2022 à la suite de l'épouvantable épreuve des élections du... [Lire la suite]
samedi 3 septembre 2022

Les Républicains : Bruno Retailleau, le candidat de l’unité ?

« Cliver, c’est facile. Mais quand on dirige, il y a souvent beaucoup plus de courage à rassembler qu’à opposer. » (Bruno Retailleau, le 2 septembre 2022, dans "Le Figaro").Le parti Les Républicains (LR) est actuellement en pleine restructuration : dans l’opposition depuis 2012, il vient de perdre une troisième fois consécutive l’élection présidentielle, et pas de justesse, sa candidate Valérie Pécresse n’a même pas atteint 5% des voix. L’enjeu est donc son existence elle-même. Heureusement pour lui, il a su redresser... [Lire la suite]
mardi 9 mai 2017

Qui sera nommé à Matignon le 15 mai 2017 et le 19 juin 2017 ?

« Nous vivons en permanence dans l’illusion présidentialiste. Dès lors que les projecteurs sont braqués par le système médiatique sur des candidats à l’élection présidentielle, s’installe le sentiment que le Président de la République est un être tout puissant, omnipotent, pourvu de tous les pouvoirs. Or, cela est totalement faux. Le chef de l’État a relativement peu de pouvoirs propres en temps ordinaire. Son seul véritable pouvoir qu’il exerce seul en son nom est celui de dissoudre l’Assemblée Nationale. Il ne peut organiser un... [Lire la suite]
vendredi 21 avril 2017

Qui sera nommé à Matignon le 15 mai 2017 ?

« Nous vivons en permanence dans l’illusion présidentialiste. Dès lors que les projecteurs sont braqués par le système médiatique sur des candidats à l’élection présidentielle, s’installe le sentiment que le Président de la République est un être tout puissant, omnipotent, pourvu de tous les pouvoirs. Or, cela est totalement faux. Le chef de l’État a relativement peu de pouvoirs propres en temps ordinaire. Son seul véritable pouvoir qu’il exerce seul en son nom est celui de dissoudre l’Assemblée Nationale. Il ne peut organiser un... [Lire la suite]