lundi 3 septembre 2018

Daniel Cohn-Bendit, sur les traces de Jean-Pierre Chevènement

« Un ministre, ça ferme sa gueule. Si ça veut l’ouvrir, ça démissionne ! » (Jean-Pierre Chevènement, en mars 1983).L’ancien député européen franco-allemand Daniel Cohn-Bendit avait été approché par un proche du Président Emmanuel Macron (Christophe Castaner, pour ne rien cacher) dans la perspective d’une nomination au Ministère de l’Écologie, pour succéder à Nicolas Hulot. Au contraire de Nicolas Hulot, Daniel Cohn-Bendit est un grand animal politique, et en plus, au contraire de Nicolas Hulot, en intégrant le... [Lire la suite]
mardi 1 mai 2018

Mai 68 : le beau marronnier

« Mai 68 aurait détruit l’idée même de transmission, sans laquelle il n’y a pas de société qui tienne. Mensonge naïf. Mai 68 a perpétué une longue tradition française, celle des "journées" révolutionnaires, de 1830, de 1848, de la Commune, du Front populaire, de la Libération de Paris. On disait "quarante-huitards", on a dit "soixante-huitard". Vieille expression. » (Laurent Joffrin, "Libération", le 21 mars 2018).En mai 1968, la gauche croyait tellement à la révolution que François Mitterrand et Pierre Mendès France étaient... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 07:04:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
dimanche 15 avril 2018

Pierre Desproges, tendrement incorrect

« Il est plus économique de lire Minute que Sartre. Pour le prix d’un journal, on a à la fois la nausée et les mains sales ! ».Ce mardi 17 avril 2018, c’est le dixième anniversaire de la mort du poète Aimé Césaire. Et le lendemain, c’est le trentième anniversaire de la mort de Pierre Desproges. Déjà, serais-je tenté d’écrire ! Trente ans, une génération, et un monde qui a changé. J'ai découvert Pierre Desproges par "La Minute nécessaire de monsieur Cyclopède" sur FR3 et il faut bien me l'avouer, je ne l'appréciais... [Lire la suite]
mercredi 22 février 2017

Jean-Luc Mélenchon, candidat autoproclamé aux amitiés mal assumées

« J’ai besoin de dormir, de bayer aux corneilles. » (22 août 2014).Petit coup de projecteur sur Jean-Luc Mélenchon qui jouit d’un matelas électoral non négligeable dans les sondages (qui restent ce qu’ils sont). À 65 ans, Jean-Luc Mélenchon bénéficie d’une réputation contrastée : très bon orateur (l’un des rares, sinon le seul, à avoir une réelle éloquence dans les discours), il est dans les émissions de télévision ou de radio un peu "agressif" avec ses interlocuteurs.Depuis une petite dizaine d’années, par une manœuvre... [Lire la suite]
mardi 14 février 2017

Bientôt, l’Allemagne de Martin Schulz ?

« Le seul rempart contre ces forces eurosceptiques est la mobilisation de tous ceux qui croient dans l’idéal européen. (…) Il faudra que les électeurs tranchent et c’est là que les eurosceptiques se trompent. La question posée (…) n’est pas d’être en faveur ou contre l’Europe, la question est quelle Europe nous voulons. Être pro-européen, ce n’est pas être pour l’Europe telle qu’elle est, mais être pour une Europe réorientée. » (Martin Schulz, "Le Monde", le 4 octobre 2013).Ce dimanche 12 février 2017 a eu lieu à Berlin... [Lire la suite]