dimanche 15 septembre 2019

Konrad Adenauer, fondateur de l’Allemagne européenne

« "Comment peux-tu dire que tu m’aimes si tu ne sais pas ce qui me fait souffrir ?". Les premières rencontres franco-allemandes organisées à partir de 1946 allaient dans ce sens. Oui, il fallait faire comprendre aux jeunes Allemands la dimension de l’horreur et aussi ce qu’avait été l’Occupation allemande en France. Mais à condition d’accepter d’apprendre puis de répercuter en France ce qu’avaient été les souffrances des citadins allemands sous les bombes alliées ou celles des Allemands de l’Est expulsés par millions de leur... [Lire la suite]
vendredi 23 août 2019

Paris outragé, mais Paris libéré !

« Le Général Leclerc vous fait dire : Tenez bon, nous arrivons. » (Télégramme du 24 août 1944 à 16 heures 50 du lieutenant-colonel Crépin, commandant l’artillerie de la 2e DB à FFI Préfecture de Police, Paris).Il y a soixante-quinze ans, le vendredi 25 août 1944, la Ville de Paris, occupée depuis plus de quatre ans par l’Allemagne nazie, fut libérée par les troupes du Général Leclerc. Forte émotion dans ce symbole si éclatant de l’histoire de France et également, de l’histoire du monde.Le point d’orgue de cette journée... [Lire la suite]
samedi 17 août 2019

Maurice Schumann, le résistant gaulliste démocrate-chrétien (3)

« Qu’aurais-je été si Alain ne m’avait appris à douter, Simone Weil à croire, Marc Sangnier à aimer et De Gaulle à combattre ? » (Maurice Schumann). Troisième et dernière partie.Maurice Schumann fut un résistant légendaire, un homme politique chevronné, parlementaire et ministre, et il fut aussi un écrivain très incisif, au style et aux arguments très efficaces.Sur l’EuropeMaurice Schumann était pour l’Europe et pour la décentralisation, mais aussi pour la France : « Puisse la régionalisation devenir au moins... [Lire la suite]
vendredi 16 août 2019

Maurice Schumann, le résistant gaulliste démocrate-chrétien (2)

« Qu’aurais-je été si Alain ne m’avait appris à douter, Simone Weil à croire, Marc Sangnier à aimer et De Gaulle à combattre ? » (Maurice Schumann). Deuxième partie.Après avoir évoqué les premières années professionnelles de Maurice Schumann et son engagement dans la Résistance comme porte-parole de la France libre, je reviens sur son très long et prestigieux itinéraire politique.L’homme politique de la IVe RépubliqueÀ la Libération, comme beaucoup de résistants, Maurice Schumann s’est investi dans l’action politique.... [Lire la suite]
samedi 27 avril 2019

De Gaulle, kamikaze référendaire au nom de la démocratie

« Est-ce que j’ai jamais attenté aux libertés publiques fondamentales ? Je les ai rétablies. Et y ai-je une seconde attenté jamais ? Pourquoi voulez-vous qu’à 67 ans, je commence une carrière de dictateur ? » (Charles De Gaulle, le 19 mai 1958, conférence de presse au Palais d’Orsay, à Paris).Ces quelques mots pleins de dérision, De Gaulle les a prononcés alors qu’il n’était pas encore revenu au pouvoir et qu’on lui prêtait de sombres projets de dictature militaire. Il n’en a évidemment rien été, et la suite... [Lire la suite]
jeudi 14 mars 2019

Le programme du Conseil National de la Résistance (CNR)

« En avant donc, dans l’union de tous les Français rassemblés autour du Comité français de libération nationale et de son Président le général De Gaulle ! En avant pour le combat, en avant pour la victoire afin que Vive la France ! » (Programme du CNR, le 15 mars 1944).Il y a soixante-quinze ans, le 15 mars 1944, après plusieurs mois de difficiles négociations et de compromis, le Conseil National de la Résistance (CNR) a adopté clandestinement et à l’unanimité son "programme d’action de la Résistance". Ce programme... [Lire la suite]
samedi 9 mars 2019

Jean-Pierre Chevènement, macronien ?

« Chers compatriotes, il existe un autre chemin que celui qu’on nous propose, une autre voie que celle où piétinent depuis des années une droite et une gauche aujourd’hui à bout de souffle. (…) La bipolarité a eu un sens, jadis, j’y étais, mais aujourd’hui elle n’en a plus. (…) Le pouvoir pour le pouvoir ! Là est le mal ! C’est par là que la démocratie dépérit ! Tout l’effort de tant d’hommes et de femmes sincères, dérivé, capté, détourné et trahi, par mille ruses, cabales, reptations, dissimulations, mensonges,... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 07:35:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
lundi 4 mars 2019

Marie-France Garaud, souverainiste sous venin

« Je pensais que Jacques Chirac était du marbre dont on fait les statues, il est en fait de la faïence dont on fait les bidets. » (Marie-France Garaud, citée par "Le Canard enchaîné" du 2 décembre 1985).Pour comprendre pleinement cette pique caustique, il faut savoir que Jacques Chirac était le gendre d’un des dirigeants des Émaux de Briare…L’actuelle présidente et fondatrice de l’Institut international de géopolitique Marie-France Garaud va fêter son 85e anniversaire ce mercredi 6 mars 2019. Née à Poitiers et toujours... [Lire la suite]
mardi 8 janvier 2019

De Gaulle : soixante ans de Constitution gaullienne

« En tout cas, notre Constitution est bonne. Elle a fait ses preuves depuis cinq ans aussi bien dans des moments, je le répète, graves pour l’avenir de la République que dans des périodes de tranquillité. Bien sûr, plus tard, d’autres hommes et d’autres circonstances pourront lui faire prendre un tour, un style, comme on dit, plus ou moins différent. Et puis, l’évolution de la société française, dans notre temps de développement, de progrès, de planification, nous conduira à reconsidérer l’une de ses dispositions. (…) Mais il y... [Lire la suite]
vendredi 4 janvier 2019

Institutions : attention aux mirages, aux chimères et aux sirènes !

« La démocratie, ce n’est pas la loi de la majorité, mais la protection de la minorité. » (Albert Camus, 1959).Depuis quelques jours, des supputations laisseraient entendre que le Président Emmanuel Macron étudierait la possibilité de l’organisation d’un référendum à réponses multiples qui reprendrait sa réforme des institutions actuellement enlisée. Il pourrait avoir lieu en avril 2019 ou simultanément lors des élections européennes du 26 mai 2019. L’idée serait de faire preuve d’habileté politique et de reprendre... [Lire la suite]