samedi 17 février 2024

Séminaire gouvernemental, conseil de cabinet et conseil des ministres

« Notre système, précisément parce qu’il est bâtard, est peut-être plus souple qu’un système logique. Les "corniauds" sont souvent plus intelligents que les chiens de race. » (Georges Pompidou, "Le Nœud gordien", 1974).Il est toujours instructif d'observer scrupuleusement les débuts d'un nouveau Premier Ministre. Il doit à la fois être loyal avec le Président de la République, lui être fidèle, ne pas lui faire de l'ombre, mais être suffisamment dynamique pour être entendu et marquer les esprits (sauf bien sûr en période de... [Lire la suite]
jeudi 8 février 2024

Les souris du gouvernement de Gabriel Attal

« Le Président de la République réunira l’ensemble des membres du gouvernement pour un conseil des ministres qui se tiendra le mercredi 14 février 2024 à 10 heures. » (Communiqué de l'Élysée du 8 février 2024 dans la soirée).Un premier conseil des ministres à la Saint-Valentin, ça promet ! Comme souvent dans les nominations de nouveaux gouvernements, on a tendance à dire : tout ça pour ça ?! La montagne accouche d'une souris, de plusieurs souris, dont la plus grande, Gabriel Attal était de service spécial sur... [Lire la suite]
jeudi 8 février 2024

Mais quelle mouche a donc piqué François Bayrou ?!

« Je ne fais pas carrière. Je ne candidate pas. Je ne suis candidat qu'à une seule chose, c'est un lien avec le pays dans ses profondeurs pour identifier ce qui va mal et le résoudre. » (François Bayrou, le 8 février 2024 sur France Info).Alors que la composition du nouveau gouvernement était encore en pleine négociation (après quatre semaines des premières nominations), le président du MoDem François Bayrou a annoncé à l'AFP, dans la soirée du mercredi 7 février 2024, que finalement, il abandonnait l'idée d'être membre de... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 16:23:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
mercredi 31 janvier 2024

Le capitaine Gabriel Attal fixe le cap du réarmement de la France

« Ma priorité est claire : favoriser le travail pour que ceux qui en sont éloignés s’en rapprochent, en soutenant ceux qui n’ont que le fruit de leur travail pour vivre, et qui sont toujours au rendez-vous de leurs responsabilités. Mon cap est clair : c’est celui de la souveraineté et de l’indépendance, à l’échelle individuelle, nationale et européenne. Ma méthode est claire, elle reste la même : dire la vérité, même quand ça fait mal, même quand cela nous conduit à remettre en cause nos propres décisions. Dire la... [Lire la suite]
jeudi 18 janvier 2024

Pour que la France reste la France !

« Je suis convaincu que nous avons tous les atouts pour réussir. (…) Cette époque de crise (…) suppose avant tout audace, action et efficacité. (…) Au fond, avec une ligne simple : pour que la France reste la France ! Pour que la France demeure cette Nation du bon sens, de résistance et des Lumières. (…) Rendre au fond la France plus forte et plus juste. C'est ça le combat des prochaines années (…). La France sera plus forte dans ce monde de bouleversements si nous sommes d'abord plus unis, si nous réapprenons à... [Lire la suite]
mercredi 17 janvier 2024

L'heure de Rachida Dati

« François Baroin est un héritier qui n’a rien fait d’autre dans sa vie que de profiter des protections qu’il a reçues. Et qui aux moments décisifs s’est défilé, tant pour notre famille politique que pour le pays. Ses propos sont indignes. Je n’ai pas de leçons à recevoir. » (Rachida Dati le 15 janvier 2024 sur Twitter).Ambiance. La nouvelle ministre, qui n'a pas sa langue dans sa poche, répondait sur le même ton à son ancien collègue François Baroin qui avait lâché, lors de ses vœux municipaux à Troyes, le 11 janvier... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 11:44:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,
samedi 13 janvier 2024

Gabriel Macron

« Cela a été dit, ces dernières heures, j'ai pu le lire ou l'entendre : "le plus jeune Président de la République de l'histoire nomme le plus jeune Premier Ministre de l'histoire". Je ne veux y voir qu'un seul symbole : celui de l'audace et du mouvement. Le symbole aussi, et peut-être surtout de la confiance, celle accordée à la jeunesse, cette génération qui mérite que l'on se batte pour elle sans relâche. (…) Avec le Président de la République, j'aurai donc un objectif : garder le contrôle de notre destin et... [Lire la suite]
vendredi 12 janvier 2024

Le gouvernement de Gabriel Attal sarkozysé

« J'ai envie de répondre aux attentes de nos concitoyens avec humilité, je me sens armé pour le faire. (…) Ce que je veux, c'est de l'action et des résultats. (…) Ma méthode, c'est de dire la vérité, d'être lucide sur le constat. » (Gabriel Attal, le 11 janvier 2024, au journal de 20 heures sur TF1).Le nouveau Premier Ministre Gabriel Attal n'est pas resté inactif depuis sa nomination le 9 janvier 2024 vers 12 heures. Dès 14 heures 30, arrivant à pied, passation des pouvoirs à Matignon ; en fin d'après-midi, visite avec... [Lire la suite]
mardi 9 janvier 2024

Gabriel Attal plongé dans l'enfer de Matignon à 34 ans

« Cher Gabriel Attal, je sais pouvoir compter sur votre énergie et votre engagement. » (Emmanuel Macron, le 9 janvier 2024 sur Twitter)."L'Enfer de Matignon", c'est un livre de Raphaëlle Bacqué sorti le 12 septembre 2008 (chez Albin Michel) et aussi cinq épisodes d'un documentaire diffusé sur France 5 du 13 octobre 2008 au 3 novembre 2008, qui rappelle que la fonction de Premier Ministre est éprouvante, épuisante et rarement intéressante pour les candidats à l'élection présidentielle. Un nouvel épisode de la vie politique... [Lire la suite]
lundi 8 janvier 2024

Élisabeth Borne remerciée !

« Votre travail au service de notre Nation a été chaque jour exemplaire. Vous avez mis en œuvre notre projet avec le courage, l'engagement et la détermination des femmes d'État. De tout cœur, merci. » (Emmanuel Macron, le 8 janvier 2024 sur Twitter).Ça y est, la première partie est faite, le remerciement. Ou plutôt, le congédiement de la Première Ministre Élisabeth Borne qui aura tenu près de vingt mois à Matignon, sans majorité absolue. C'est clair qu'elle n'a pas démérité, elle a même atteint en 2023 les deux objectifs... [Lire la suite]