mercredi 30 octobre 2019

Mosquée de Bayonne : non assistance à peuple en danger ?

« Nous devons faire très attention à ce que nous tous, ici, responsables politiques élus ou non, nous disons. Singulièrement lorsque nous parlons de religion, de toutes les religions (…). Je vois bien que le débat politique est plein de passions, parfois plein d’invectives, parfois plein d’amalgames. D’un côté comme de l’autre, quelles que soient les positions défendues, on s’accuse de ne pas comprendre la menace contre la République, on accuse tel ou tel parti. Je tiens à affirmer (…) qu’il me paraît que, dans une démocratie... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 07:58:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
lundi 14 octobre 2019

La société de vigilance et le faux Xavier Dupont de Ligonnès

« Vigilance : 1. Surveillance attentive et soutenue. 2. État psychologique de l’organisme qui reçoit des stimulations et y répond. » (Le Petit Larousse).Imaginez-vous un jour en train de prendre tranquillement l’avion pour l’Écosse. À votre arrivée à l’aéroport de Glasgow, vous voici menotté brutalement, mis à l’écart dans une pièce, fouillé (complètement et sans ménagement), et on vous prend les empreintes digitales. Stupéfait, vous lâchez seulement un timide "bêê" ou "mêê" d’opposition, et le soir même, vous apprenez... [Lire la suite]
vendredi 11 octobre 2019

Sylvie Goulard et la démocratie européenne

« C’est l’instinct de l’abus de pouvoir qui fait songer passionnément au pouvoir. Le pouvoir sans l’abus perd le charme. » (Paul Valéry, 1941).C’était prévisible, et pour le coup, on se demanderait bien pourquoi le Président de la République Emmanuel Macron a affirmé qu’il ne comprenait pas et qu’il allait demander des explications à Ursula von der Leyen. Le rejet, ce jeudi 10 octobre 2019, de la nomination de Sylvie Goulard comme commissaire européenne représentant la France par le Parlement Européen était d’autant plus... [Lire la suite]
mardi 8 octobre 2019

Emmanuel Macron prône la société de vigilance

« Vigilance : 1. Surveillance attentive et soutenue. 2. État psychologique de l’organisme qui reçoit des stimulations et y répond. » (Le Petit Larousse). Imaginez-vous un jour en train de prendre tranquillement l’avion pour l’Écosse. À votre arrivée à l’aéroport de Glasgow, vous voici menotté brutalement, mis à l’écart dans une pièce, fouillé (complètement et sans ménagement), et on vous prend les empreintes digitales. Stupéfait, vous lâchez seulement un timide "bêê" ou "mêê" d’opposition, et le soir même, vous... [Lire la suite]
mercredi 25 septembre 2019

Franck Riester : France Médias ne sera absolument pas l’ORTF

« Le directeur général de ces sociétés-là [les actuelles sociétés de l’audiovisuel public] aura la responsabilité juridique de la direction de la publication. La partie éditoriale, à savoir les programmes, ce qui est mis à l’antenne ou pas, ce qui est mis sur Internet ou pas, tout cela sera du ressort des entreprises éditrices de programmes. » (Franck Riester, le 25 septembre 2019 sur France Info).L’annonce était prévue il y a une dizaine de jours. Le projet de réforme de l’audiovisuel public a été présenté par le Ministre... [Lire la suite]
mardi 27 août 2019

G7 à Biarritz : Emmanuel Macron consacré prince du multilatéralisme

« Tous nos défis sont mondiaux (…), tout cela, nous ne les réglerons qu’à l’échelle de la planète, de manière multilatérale. [Sinon], nous laissons la loi du plus fort l’emporter. (…) C’est [la règle du droit] qui nous a faits, c’est cela qui construit la paix dans la durée. (…) Aujourd’hui, plus que jamais, nous avons besoin du multilatéralisme (…). C’est la règle du droit, c’est l’échange entre les peuples, c’est l’égalité de chacune et chacun d’entre nous, c’est ce qui permet de construire la paix et de relever chacun de nos... [Lire la suite]
lundi 26 août 2019

Le Sommet du G7 à Biarritz du 24 au 26 août 2019

« Notre monde est à un moment de bascule et je crois que notre vocation à nous, Français, est d’être dans la proposition, l’inspiration, d’essayer de réduire les désaccords, de ne pas céder aux faiblesses du temps présent, d’avoir cet esprit de résistance qui fait se dire "il n’y a pas de fatalité". On doit se battre pour conduire les autres à se battre avec nous contre ces injustices ou ces absurdités. Alors, je vous promets, en votre nom, de faire le maximum pour mettre mes collègues d’accord sur ces sujets, pour qu’on arrive à... [Lire la suite]
dimanche 25 août 2019

L’ardeur diplomatique d’Emmanuel Macron

« Notre monde est à un moment de bascule et je crois que notre vocation à nous, Français, est d’être dans la proposition, l’inspiration, d’essayer de réduire les désaccords, de ne pas céder aux faiblesses du temps présent, d’avoir cet esprit de résistance qui fait se dire "il n’y a pas de fatalité". On doit se battre pour conduire les autres à se battre avec nous contre ces injustices ou ces absurdités. Alors, je vous promets, en votre nom, de faire le maximum pour mettre mes collègues d’accord sur ces sujets, pour qu’on arrive à... [Lire la suite]
samedi 27 juillet 2019

François de Rugy n’a décidément rien compris !

« Jamais homme noble ne hait le bon vin : c’est un apophtegme monacal. » (Rabelais, 1534).L’indiscrétion a été diffusée dans tous les médias. Le Premier Ministre Édouard Philippe, qui est sur tous les fronts, et en particulier celui des EHPAD en pleine canicule, a trouvé le temps, ce jeudi 25 juillet 2019, de déjeuner "discrètement" avec l’ancien Ministre d’État démissionnaire François de Rugy.Et depuis quelques jours, il y a une rumeur surréaliste qui court. François de Rugy pourrait revenir au gouvernement. On sait... [Lire la suite]
mercredi 17 juillet 2019

Le syndicat des homards contre-attaque !

« Tous les gens qui m’ont interpellé sont unanimes sur un point : ils ne comprennent pas pourquoi François de Rugy n’a pas démissionné tout de suite. » (Bruno Bonnel, député LREM du Rhône, le 15 juillet 2019).Le retour face aux électeurs de sa circonscription, notamment à l’occasion des cérémonies locales du 14 juillet, est toujours très difficile pour un député de la majorité lorsqu’un ministre est en pleine tourmente. Ce qui était inéluctable est donc survenu, une demi-heure avant l’impossible séance des questions au... [Lire la suite]