vendredi 2 novembre 2018

Paris à l’écoute de la Nouvelle-Calédonie

« La France serait moins belle sans la Nouvelle-Calédonie, parce qu’elle est une part de cette France Monde, de cette France qui existe dans cette région du monde à des dizaines de milliers de kilomètres de Paris mais au cœur de ce qui est la vocation même de la France de rayonner à travers tous les continents et sur toutes les mers. La France serait moins belle sans la Nouvelle-Calédonie parce que la Nouvelle-Calédonie a apporté à toute la France des modèles pour les générations futures et ce premier modèle, c’est celui que nous... [Lire la suite]
lundi 29 octobre 2018

Faut-il avoir peur de Jair Bolsonaro, élu Président du Brésil ?

« L’Angoisse atroce, despotique, sur mon crâne incliné plante son drapeau noir. » (Baudelaire, 1857).Depuis dimanche, c’est assuré : Jair Bolsonaro deviendra officiellement le Président de la République fédérale du Brésil le 1er janvier 2019. Lorsqu’on écoute à l’extérieur du Brésil les réactions à son élection, et en particulier en France, on entend à peu près toujours ce même son de cloche : "Au secours, l’extrême droite a gagné au Brésil !". Et les analystes les plus téméraires en viennent même à... [Lire la suite]
vendredi 26 octobre 2018

Faut-il encore toucher aux retraites ?

« Les grandes promesses sont comme certains beaux yeux, on s’y noie. » (Anne Barratin, 1894).Depuis le vendredi 1er juin 2018, les citoyens peuvent apporter leurs contributions personnelles sur la prochaine réforme des retraites grâce à un site dédié. Ce type de consultation du peuple n’aura peut-être pas beaucoup de conséquences concrètes sur le texte qui sera présenté au Parlement, mais il a au moins le mérite de mettre tous les citoyens en situation de prendre part à la réforme. Quant aux partenaires sociaux (syndicats),... [Lire la suite]
mardi 16 octobre 2018

Emmanuel Macron : la boussole après les horloges

« Je crois à ce projet que j’irai porter auprès de vous, j’ai confiance en vous, en nous, en notre patrie. » (Emmanuel Macron, le 16 octobre 2018).Après avoir rendu public le remaniement du second gouvernement d’Édouard Philippe le matin, le Président Emmanuel Macron a prononcé une allocution télévisée de douze minutes ce mardi 16 octobre 2018 à 20 heures (texte intégral bientôt ici). Il avait le don d’ubiquité puisqu’au même moment, il prononçait un discours à l’Institut du Monde Arabe aux côtés de son président, Jack Lang,... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 23:36:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
mardi 16 octobre 2018

Remaniement du 16 octobre 2018 : les étagères de l’Élysée…

« L’art de bien vivre a moins de rapport aux exercices de la danse qu’à ceux de la lutte, en ce qu’il faut être toujours prêt à soutenir avec fermeté des coups imprévus. » (Marc Aurèle, entre 170 et 180 après J.-C.).Le remaniement ministériel a enfin eu lieu, ce matin du mardi 16 octobre 2018. Il a fallu attendre la fin du voyage à Erevan en Arménie (du 10 au 12 octobre 2018, pour le Sommet de la Francophonie et un hommage à Charles Aznavour) et attendre un jour supplémentaire à cause des inondations désastreuses dans l’Aude... [Lire la suite]
lundi 8 octobre 2018

Édouard Philippe, l’étoffe d’un homme d’État ?

« Vous avez demandé quel était le sens de l’action qui serait poursuivie en matière de sécurité : ce sera le même que depuis seize mois. Le Président de la République a fixé un cap. Ce cap est tenu et le sera fermement. » (Édouard Philippe, le 3 octobre 2018 au Palais-Bourbon).Cela ressemble à un rendez-vous annuel. Le Premier Ministre Édouard Philippe a été l’invité de l’émission politique "L’émission politique" (bonjour la créativité !) présentée par Léa Salamé sur France 2 le jeudi 27 septembre 2018. La... [Lire la suite]
samedi 6 octobre 2018

Enterrement républicain de première classe pour Manuel Valls

« Je voudrais exprimer ma reconnaissance à la politique parce que je suis un militant, cette politique si décriée mais si indispensable à notre démocratie, qui mérite (…) du respect, de l’écoute, de la tolérance et de l’élégance, c’est ce que j’ai appris avec Michel Rocard. » (Manuel Valls, le 2 octobre 2018 à Paris).C’est probablement le rêve de beaucoup de monde : assister à son propre enterrement. Alors, lorsqu’en plus, on peut prononcer soi-même l’oraison funèbre, il y a forcément un petit côté joyeux dans la... [Lire la suite]
jeudi 4 octobre 2018

Gérard Collomb : la désertion d’un ministre impuissant

« C’est plutôt la loi du plus fort qui s’impose, des narcotrafiquants, des islamistes radicaux, qui a pris la place de la République. Alors, il faut à nouveau assurer la sécurité dans ces quartiers. » (Gérard Collomb, le 3 octobre 2018 à Paris).Nouvelle semaine surréaliste pour le Président Emmanuel Macron qui n’est plus maître d’aucune horloge. Après François Bayrou et Nicolas Hulot, son troisième Ministre d’État l’a lâché. C’était d’ailleurs prévisible qu’il ne pourrait pas aller jusqu’en juin 2019. Malgré le rejet... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 07:20:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
mercredi 3 octobre 2018

Cinquième République : pour ses 60 ans, chérissons-la !

« Ne touchons que d’une main tremblante à des institutions qui sont le socle de la République ! » (Pierre Mazeaud, alors Président du Conseil Constitutionnel, le 3 janvier 2006).La Constitution de la Cinquième République a 60 ans ce jeudi 4 octobre 2018. 60 ans, c'est beaucoup en France pour un régime républicain ! Historiquement, seule la Troisième République "bat" la république actuelle, avec presque 70 ans. Dans dix ans, si les gouvernants sont raisonnables et responsables, nous battrons ce record de longévité. Pas... [Lire la suite]
lundi 24 septembre 2018

Manuel Valls va-t-il manquer au paysage politique français ?

« Être français, ce n’est pas renoncer à ses origines, ce n’est pas renoncer à son identité, c’est les verser au pot commun. C’est une citoyenneté qui n’est pas petite, qui n’est pas réduite à l’origine de chacun, du sang, du sol ou par naturalisation, mais qui est grande, ouverte, fondée sur la volonté de construire l’avenir ensemble ! » (Manuel Valls, le 9 janvier 2016).Être français, c’est la volonté de construire l’avenir ensemble. Voilà ce qu’avait dit avec force et conviction Manuel Valls devant le CRIF le 9... [Lire la suite]