samedi 5 septembre 2015

L’humanité échouée : le choc de la photo

« Il y a une morale chrétienne, il y a une morale humaine qui impose des devoirs et reconnaît des droits. Ces devoirs et ces droits, tiennent à la nature de l’homme. (...) On peut les violer. Il n’est au pouvoir d’aucun mortel de les supprimer. Que des enfants, des femmes, des hommes, des pères et des mères soient traités comme un vil troupeau, que les membres d’une même famille soient séparés les uns des autres et embarqués pour une destination inconnue, il était réservé à notre temps de voir ce triste spectacle. Pourquoi... [Lire la suite]
mercredi 2 septembre 2015

Migrants : l’exemple allemand ?

« Les droits civils universels ont été jusqu’à présent étroitement liés à l’Europe et à son histoire, en tant que principe fondateur de l’Union Européenne. Si l’Europe échoue dans la crise des réfugiés, ce lien avec les droits civils universels sera rompu, il sera détruit et ce ne sera pas l’Europe que nous nous représentons, ce ne sera plus d’Europe dont nous devons toujours aujourd’hui développer le mythe fondateur. » (Angela Merkel, Berlin le 31 août 2015).De nouveaux drames des "migrants" qui tentent d’atteindre l’Europe... [Lire la suite]
mardi 21 juillet 2015

Les Français sont-ils eurosceptiques ?

« Comme les peuples lointains se touchent ! Comme les distances se rapprochent ! Et le rapprochement, c’est le commencent de la fraternité. Grâce aux chemins de fer, l’Europe bientôt ne sera pas plus grande que ne l’était la France au Moyen-Âge ! Grâce aux navires à vapeur, on traverse aujourd’hui l’océan plus aisément qu’on ne traversait autrefois la Méditerranée ! Avant peu, l’homme parcourra la Terre comme les dieux d’Homère parcouraient le ciel, en trois pas. Encore quelques années, et le fil électrique de... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 07:49:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
lundi 20 juillet 2015

Jacques Delors, l’honneur de la France et de l’Europe

« Avec Delors, les socialistes passent de Léon Blum à Léon XIII. » (Philippe Séguin, prix de l’humour politique 1995).Aujourd’hui, j’ai deux occasions de rendre hommage à Jacques Delors. Ce lundi 20 juillet 2015, il fête en effet son 90e anniversaire, ce qui ne l’empêche pas (encore) de continuer à apporter sa réflexion sur la construction européenne. Mais il y a eu aussi le 26 juin 2015 : au Conseil européen, les dirigeants européens l’avaient alors nommé "Citoyen d’honneur de l’Europe", une reconnaissance que deux... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 07:40:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
vendredi 10 juillet 2015

Vers la fin (provisoire) de la crise grecque ?

« Car, pour te dire ma pensée, je ne suis pas convaincu, et je ne crois pas que l’injustice soit plus profitable que la justice, même si l’on a liberté de la commettre et si l’on n’est pas empêché de faire ce que l’on veut. » (Platon, "La République", livre I, 344b).Il avait jusqu’à minuit, il les a présentées vers vingt-deux heures trente, ce jeudi 9 juillet 2015. Le Premier Ministre Alexis Tsipras a enfin exposé ses propositions à l’Eurogroupe pour obtenir de nouvelles aides financières. Son objectif, en effet, c’est... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 07:17:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
jeudi 9 juillet 2015

L’oxi mord la Grèce

Démagogie : « Attitude consistant à flatter les aspirations à la facilité ou les préjugés du plus grand nombre pour accroître sa popularité, pour obtenir ou conserver le pouvoir. » (Larousse).Eh oui, ceux qui rappellent le cliché de la Grèce, initiatrice de la démocratie (la citoyenneté sans les femmes, sans les pauvres), oublient parfois que les Grecs ont inventé également la démagogie. Alexis Tsipras, le Premier Ministre grec d’un gouvernement de coalition anti-européenne réunissant l’extrême gauche et l’extrême... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 07:50:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
vendredi 3 juillet 2015

Le puits sans fonds de l’État grec

Après la confirmation du référendum en Grèce, l’agence de notation financière Moody’s a abaissé son évaluation de la dette grecque à "CAA3", soit juste avant le "défaut de paiement imminent".À la tête du gouvernement d’un des berceaux de la civilisation européenne, il y a depuis le 26 janvier 2015, une bande d’amateurs, qui ont prospéré électoralement qu’à coups de slogans. Ils ne sont pas responsables de l’état catastrophique des finances publiques de leur pays, mais ils sont responsables du présent et aussi du futur. Une coalition... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 07:19:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
jeudi 25 juin 2015

18 juin : Napoléon De Gaulle (3/3)

« La pâle mort mêlait les sombres bataillons. D’un côté c’est l’Europe et de l’autre la France. Choc sanglant ! des héros Dieu trompait l’espérance ; Tu désertais, victoire, et le sort était las. » (Victor Hugo, 1853).« Rien n’est perdu parce que cette guerre est une guerre mondiale. Dans l’univers libre, des forces immenses n’ont pas encore donné. Un jour, ces forces écraseront l’ennemi. Il faut que la France, ce jour-là, soit présente à la victoire. » (De Gaulle, 3 août 1940).Ce 18 juin 2015 a marqué à... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 07:34:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
vendredi 19 juin 2015

18 juin : Napoléon De Gaulle (2/3)

« Toute ma vie, je me suis fait une certaine idée de la France. Le sentiment me l’inspire aussi bien que la raison. Ce qu’il y a, en moi, d’affectif imagine naturellement la France, telle la princesse des contes ou la madone aux fresques des murs, comme vouée à une destinée éminente et exceptionnelle. J’ai, d’instinct, l’impression que la Providence l’a créée pour des succès achevés ou des malheurs exemplaires. S’il advient que la médiocrité marque, pourtant, ses faits et gestes, j’en éprouve la sensation d’une absurde anomalie,... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 07:34:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
jeudi 18 juin 2015

18 juin : Napoléon De Gaulle (1/3)

« Il fallut donc songer à établir un chef suprême qui fût l’enfant de la Révolution, un chef en qui la loi corrompue dans sa source, protégeât la corruption, et fît alliance avec elle.  Des magistrats intègres, fermes et courageux, des capitaines renommés par leur probité autant que pour leurs talents s’étaient formés au milieu de nos discordes ; mais on ne leur offrit point un pouvoir que leurs principes leur auraient défendu d’accepter. On désespéra de trouver parmi les Français un front qui osât porter la couronne de... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 07:50:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,