mardi 23 août 2022

Le sulfureux centenaire Roland Dumas soutient-il vraiment Poutine ?

« Si ce n’étaient ses difficultés à se mouvoir, Roland Dumas n’a pas changé. Même voix, même belle gueule. Cheveux argentés, regard charmeur. Je le revois dans les années 1980 déambulant, l’air conquérant et la prunelle allumée, dans les couloirs du Capitole, le train qui menait à Périgueux. On le sentait à l’affût d’une belle personne, et qui sait, d’une bonne fortune. » (Catherine Nay, le 5 avril 2022 au "Journal du dimanche").L’ancien Ministre des Affaires étrangères de François Mitterrand (1984-1986 et 1988-1993), et... [Lire la suite]
mercredi 3 août 2022

La dissolution du SAC (service d’action civique), il y a 40 ans

« Six mois pour percer 22 ans de mystère ! (…) Il a fallu garder la tête froide et les pieds sur terre pour avancer parmi tous les obstacles dressés sur le chemin : loi du silence, perte de mémoire, voies sans issue, provocations, menaces. Trop de gens avaient intérêt à ne pas lever le voile ; trop aussi préféraient ne pas voir ce qui les arrangeait. (…) Ce que nous avons découvert nous a surpris, émus, amusés, indignés, stupéfaits, scandalisés. (…) La tâche accomplie, nous avons le sentiment d’avoir permis au... [Lire la suite]
lundi 11 juillet 2022

Lionel Jospin en quelques commentaires

« Toutefois, aussi audacieux qu’Emmanuel Macron se soit montré dans la conquête du sommet de l’État et aussi énergique qu’il s’affirme dans l’action, son inexpérience politique lui a fait commettre des erreurs dans l’exercice du pouvoir. » (Lionel Jospin, le 3 septembre 2020, éd. du Seuil).L’ancien Premier Ministre Lionel Jospin fête son 85e anniversaire ce mardi 12 juillet 2022. Sa place dans l’histoire politique de la France n’est pas mince puisqu’il fait partie des cinq dirigeants socialistes à avoir mené le parti... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 07:03:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
lundi 27 juin 2022

Le Programme commun de l’union de la gauche, 50 ans plus tard…

« Les perspectives ouvertes par l’union de la gauche et le rassemblement de toutes les forces du peuple, les propositions développées dans ce programme sont les moyens qui permettront aux Françaises et aux Français de vivre mieux, de changer leur vie. » (Préambule du Programme commun, 27 juin 1972).Il a exactement 50 ans, le 27 juin 1972, le "Programme commun de gouvernement" a été adopté par le parti socialiste (PS), le parti communiste français (PCF) et le mouvement des radicaux de gauche (MRG). C’est une date historique... [Lire la suite]
jeudi 9 juin 2022

François Mitterrand et le tournant de la rigueur : il y a 40 ans…

« Le déficit est d’environ 3% et il ne faut pas qu’il dépasse ce pourcentage appliqué au produit intérieur brut. (…) Il faut donc être strict et j’attends du gouvernement qu’il respecte, je n’ai pas lieu d’en douter sachant les dispositions prises et, d’autre part, l’engagement du gouvernement tout entier, ce plafond de 3% et pas davantage. » (François Mitterrand, le 9 juin 1982 au Palais de l’Élysée).On a l’habitude de dater le tournant de la rigueur du premier septennat de François Mitterrand à mars 1983, après l’échec des... [Lire la suite]
dimanche 12 décembre 2021

3e référendum en Nouvelle-Calédonie : très large victoire du maintien dans la République française

« Ce soir, en tant que chef de l’État, garant de nos institutions, je prends donc acte solennellement du résultat de ces trois scrutins. Ils confirment la volonté exprimée par la majorité des Calédoniens de rester dans la République et dans la Nation française. Les Calédoniennes et les Calédoniens ont choisi de rester Français. Ils l’ont décidé librement. Pour la Nation entière, ce choix est une fierté et une reconnaissance. Ce soir, la France est plus belle car la Nouvelle-Calédonie a décidé d’y rester. » (Emmanuel Macron,... [Lire la suite]
vendredi 10 décembre 2021

Nouvelle-Calédonie : jamais deux sans trois !

« L’avenir, c’est la dernière étape de l’Accord de Nouméa. Un troisième référendum est possible. C’est à vos élus du Congrès de le décider. L’État, fidèle à sa parole, se tient prêt à l’organiser si c’était leur choix. » (Emmanuel Macron, le 4 octobre 2020).Pour la troisième et dernière fois, la Nouvelle-Calédonie va voter ce dimanche 12 décembre 2021. Il s’agit d’un dernier référendum pour l’indépendance. Le processus est long et la pandémie de covid-19 n’a pas facilité les choses.Selon l’Accord de Nouméa signé le 5... [Lire la suite]
vendredi 8 octobre 2021

7 pistes de réflexion sur la peine de mort, abolie il y a 40 ans en France

« Notre responsabilité de protéger et de défendre la vie humaine à chaque étape de son développement. Cette conviction m’a conduit, depuis le début de mon ministère, à défendre, à différents niveaux, la cause de l’abolition mondiale de la peine de mort. Je suis convaincu que ce chemin est le meilleur, puisque chaque vie est sacrée, chaque personne humaine est dotée d’une dignité inaliénable, et la société ne peut que bénéficier de la réhabilitation de ceux qui sont reconnus coupables de crimes. » (pape François, le 24... [Lire la suite]
samedi 25 septembre 2021

Paul Quilès, X PS RIP

« Il avait la trempe, lui aussi, d'un ténor du socialisme et d'un pilier de la République. Sa proximité avec ses administrés, son sens aigu des enjeux locaux, ne l'empêchaient pas de s'intéresser aux questions stratégiques et géopolitique. » (Emmanuel Macron, le 24 septembre 2021).L’ancien ministre socialiste Paul Quilès est mort ce vendredi 24 septembre 2021 dans la matinée à l’âge de 79 ans (né le 27 janvier 1942) des suites d’un cancer contre lequel il luttait depuis des années. Sa mort avait malencontreusement... [Lire la suite]
samedi 18 septembre 2021

La social-démocratie d’André Chandernagor malmenée par l'union de la gauche

« La voie parlementaire, c‘est la voie traditionnelle du parti socialiste. Mais en fait, les bons esprits se rendent compte que, depuis qu’il y a l’élection du Président de la République au suffrage universel [direct], toute la vie politique tourne autour et que les gouvernements se constituent à partir de cette élection. Il va donc bien falloir y aller ! » (André Chandernagor, revue "Parlement[s]", 2006/2 n°6, éd. L’Harmattan).L’un des aventuriers du mitterrandisme socialiste, André Chandernagor fête son 100e... [Lire la suite]