jeudi 19 octobre 2017

Traité de Maastricht : l’euro approuvé par le peuple français (3)

« Je crois que l’erreur est dans le fait que pendant quarante ans, on n’ait jamais vraiment saisi notre peuple sur des choix européens, de telle sorte que peu à peu, ce problème a été traité entre spécialistes, diplomates. (…) Chacun a estimé que l’Europe était suffisamment connue et c’est une erreur d’appréciation. On voit bien au moment où, pour la première fois, on s’adresse véritablement au peuple pour qu’il décide, on lui donne, on lui restitue son pouvoir, on s’aperçoit qu’il y a un travail pédagogique d’éducation,... [Lire la suite]
mercredi 18 octobre 2017

Traité de Maastricht : l’euro approuvé par le peuple français (2)

« Je crois que l’erreur est dans le fait que pendant quarante ans, on n’ait jamais vraiment saisi notre peuple sur des choix européens, de telle sorte que peu à peu, ce problème a été traité entre spécialistes, diplomates. (…) Chacun a estimé que l’Europe était suffisamment connue et c’est une erreur d’appréciation. On voit bien au moment où, pour la première fois, on s’adresse véritablement au peuple pour qu’il décide, on lui donne, on lui restitue son pouvoir, on s’aperçoit qu’il y a un travail pédagogique d’éducation,... [Lire la suite]
mercredi 20 septembre 2017

Traité de Maastricht : l’euro approuvé par le peuple français (1)

« Je crois que l’erreur est dans le fait que pendant quarante ans, on n’ait jamais vraiment saisi notre peuple sur des choix européens, de telle sorte que peu à peu, ce problème a été traité entre spécialistes, diplomates. (…) Chacun a estimé que l’Europe était suffisamment connue et c’est une erreur d’appréciation. On voit bien au moment où, pour la première fois, on s’adresse véritablement au peuple pour qu’il décide, on lui donne, on lui restitue son pouvoir, on s’aperçoit qu’il y a un travail pédagogique d’éducation,... [Lire la suite]
lundi 7 août 2017

Michel Durafour, l'homme de la synthèse radicale

« Nous abordons un sujet qui a fait couler beaucoup d'encre, la transparence financière de la vie politique, et à propos duquel la plupart des grandes démocraties ont essayé, avec plus ou moins de succès, de trouver des solutions appropriées. (...) Le parti radical et le mouvement réformateur (...) ont, dès 1970, attiré l'attention sur cet aspect essentiel de l'organisation de la vie politique, lié à sa moralisation, soutenant à la fois l'obligation de transparence des recettes et des dépenses des partis et des candidats et la... [Lire la suite]
jeudi 20 juillet 2017

Max Gallo et le roman national français

« Il a ressuscité tous les grands personnages de notre histoire et les lecteurs l’ont plébiscité. Max n’était pas seulement un grand écrivain, un historien pétri de culture, c’était un combattant, un orateur politique incomparable, un homme généreux qui savait parler au cœur du peuple. Il s’est détourné de la gauche à la fin de sa vie quand la gauche s’est détournée d’elle-même. Il n’avait plus qu’une seule passion, celle de la France. » (Jean-Pierre Chevènement, le 19 juillet 2017).L’écrivain, académicien et ancien minsitre... [Lire la suite]
mercredi 12 juillet 2017

Lionel Jospin, éléphant à la retraite

« À partir du moment où un homme politique se met à penser qu’il peut être Président, il devient marteau. » (Daniel Cohn-Bendit, le 28 juillet 1999).Il est des destins qui se terminent avec un peu de malice. On savait que le Conseil Constitutionnel était la maison de retraite des vétérans de l’Élysée. En effet, les anciens Présidents de la République en sont membres de droit à vie. C’était une disposition qu’a voulu accorder De Gaulle à ses prédécesseurs René Coty et Vincent Auriol.Il y a une dizaine d’années, cela avait... [Lire la suite]
mardi 11 juillet 2017

L’hommage à Helmut Kohl des Européens reconnaissants

« La leçon qu’il nous laisse va plus loin [qu’un bilan politique]. Oui, Helmut Kohl fut pour la France un interlocuteur privilégié, un allié essentiel, un bâtisseur infatigable. Mais il fut plus que cela. Il fut un ami. Sa relation avec la France était nourrie par sa mémoire personnelle, familiale, historique, pétrie de la curiosité qu’éprouvait ce natif de Rhénanie à l’égard de ses voisins, (…) préférant les ponts aux frontières ou parfois aux murs. » (Emmanuel Macron, à Strasbourg le 1er juillet 2017).L’ancien Chancelier... [Lire la suite]
jeudi 29 juin 2017

Portrait officiel du maître des horloges

Exercice récurrent des nouveaux Présidents de la République…Il a fallu attendre quarante-six jours avant de connaître le portrait officiel du nouveau Président de la République Emmanuel Macron qui l’a publié ce jeudi 29 juin 2017 à 12 heures 38 sur son compte Twitter. Pour mémoire, Nicolas Sarkozy l’avait rendu public le 23 mai 2007 et François Hollande le 4 juin 2012.Le portrait officiel du Président de la République est une représentation à la fois de la personne, mais aussi de la fonction présidentielle. Il est affiché dans toutes... [Lire la suite]
samedi 17 juin 2017

Le colosse érodé

Seize ans au pouvoir, un physique impressionnant, et deux réalisations que l’histoire des peuples européens lui reconnaîtra : la Réunification allemande et la disparition de la monnaie allemande pour construire la monnaie européenne.L’ancien Chancelier allemand Helmut Kohl est mort à 87 ans ce vendredi 16 juin 2017 dans la matinée, chez lui, à Ludwigshafen, sa ville natale (il est né le 3 avril 1930). Déjà très malade, il avait été hospitalisé il y a deux ans. Cela ne l’avait pas empêché de recevoir, un an plus tard, le 19 avril... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 07:22:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
mercredi 14 juin 2017

Michèle Cotta, témoin privilégiée de la Ve République

« Les hommes et les femmes politiques ne sont pas tous à l’affût de la bonne planque ou de la bonne soupe. Qu’on le veuille ou non, ils ont aussi des convictions, des certitudes, même s’il leur arrive de les abandonner en cours de route. L’argent n’est pas leur seule motivation, même s’il peut l’être aussi pour certains. Les idées ont leur importance dans leur détermination, et aussi les stratégies, faites de grands et parfois petits calculs, de nobles ou de moins nobles ambitions. » (Michèle Cotta, 14 novembre 2007).La... [Lire la suite]