lundi 23 août 2021

Roland Dumas, le sauveur de la République ?

« J’ai pensé à mon pays. Je suis un homme de devoir. Nous avons finalement décidé, par esprit républicain, de confirmer, à l’unanimité au deuxième tour, son élection présidentielle. Je suis convaincu que j’ai sauvé la République. » (Roland Dumas, "Le Figaro" le 27 janvier 2015).L’ancien ministre Roland Dumas fête son 99e anniversaire ce lundi 23 août 2021. Un âge qui en fait l’un des doyens (il en reste encore quelques autres) de la Cinquième République. Très proche de François Mitterrand à une époque où personne n’aurait... [Lire la suite]
vendredi 20 août 2021

Louis Mermaz, grognard du mitterrandisme triomphant

« L’Orne reste de droite. J’ai préféré, monsieur, changer de département plutôt que de convictions. » (Louis Mermaz, 1967).C’était la réplique qu’a donnée le candidat de gauche à un électeur qui lui reprochait son parachutage en 1967 dans le département de l’Isère, de tradition de gauche. Louis Mermaz, ancien éléphant du parti socialiste, fête son 90e anniversaire ce vendredi 20 août 2021, né exactement quinze ans avant un autre éléphant, Laurent Fabius.Louis Mermaz est probablement l’éléphant socialiste le moins connu... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 07:01:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
jeudi 19 août 2021

Laurent Fabius, de jeune espoir à vieux marquis

« Fabius n’a pas de tripes, il n’a que des dents. Il faut l’arrêter avant qu’il ne tue le parti. » (Édith Cresson, 21 mars 1990).Cette tirade de celle qui n’avait pas encore été la première femme, et l’unique femme encore à ce jour, nommée à Matignon, Édith Cresson, faisait suite aux grandes divisions du parti socialiste lors du congrès de Rennes. Laurent Fabius, qui fête son 75e anniversaire ce vendredi 20 août 2021, était alors un homme politique de 43 ans, plein d’avenir, avec le passé ineffaçable de plus jeune Premier... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 07:01:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
vendredi 11 juin 2021

L’OPA du PS par François Mitterrand ou l’épineux congrès d’Épinay

« Le chant du départ !… pour Épinay-sur-Seine où commence ce matin le congrès socialiste dont je pense, tu le sais, qu’il peut changer toute la politique française. J’arrive au centre Léo-Lagrange vers 11 heures… et j’y reste toute la journée (…). Il fait un froid de loup. (…) Je pense à toi, mon absente chérie. Tu es dans ma vie et ne pas te voir est comme une gêne, un mal. » (François Mitterrand, carte postale à Anne Pingeot du 11 juin 1971).Il y a exactement cinquante ans, le vendredi 11 juin 1971, commençait le très... [Lire la suite]
mercredi 9 juin 2021

Jean Lacouture, biographe engagé dans les flots troubles du XXe siècle

« Tenter d’écrire l’histoire instantanée entraîne beaucoup d’erreurs. C’est dans la correction de ces erreurs que consiste l’exercice responsable de ce métier. » (Jean Lacouture, 1989).L’historien, le biographe, l’essayiste et, avant tout, le journaliste Jean Lacouture est né il y a exactement 100 ans, le 9 juin 1921. Cent ans et une génération pas très plaisante, puisque la jeunesse s’est passée sous l’Occupation. Fils de résistant, il a lui-même pris l’engagement dans la Résistance, mais très tardivement, en 1944, après... [Lire la suite]
dimanche 30 mai 2021

Il y a 50 ans : le (fameux) congrès d'Épinay

« Le chant du départ !… pour Épinay-sur-Seine où commence ce matin le congrès socialiste dont je pense, tu le sais, qu’il peut changer toute la politique française. J’arrive au centre Léo-Lagrange vers 11 heures… et j’y reste toute la journée (…). Il fait un froid de loup. (…) Je pense à toi, mon absente chérie. Tu es dans ma vie et ne pas te voir est comme une gêne, un mal. » (François Mitterrand, carte postale à Anne Pingeot du 11 juin 1971).Il y a exactement cinquante ans, le vendredi 11 juin 1971, commençait le très... [Lire la suite]
vendredi 14 mai 2021

Édith Cresson, le sacrifice d'Iphigénie

« J’ai toujours pensé que la politique doit guider l’opinion, et non pas la suivre. » (Édith Cresson, 2 octobre 1990).Il y a trente ans, le 15 mai 1991, le Président François Mitterrand a nommé Édith Cresson Premier Ministre à l'âge de 57 ans (elle a maintenant 87 ans). Après avoir "donné" à la France le plus jeune Premier Ministre, Laurent Fabius, six ans auparavant, il a choisi pour la première fois (et unique fois à ce jour) une femme à Matignon. Jacques Chirac ne s’y est pas trompé en qualifiant cette décision... [Lire la suite]
dimanche 9 mai 2021

François Mitterrand, le ballet budgétaire élyséen et la règle des 3% du PIB

« À M. Giscard d’Estaing, que je remercie de son message, j’adresse les vœux que je dois à l’homme qui, pendant sept ans, a dirigé la France. Au-delà des luttes politiques, des contradictions, c’est à l’histoire qu’il appartient maintenant de juger chacun de nos actes. » (François Mitterrand, le 10 mai 1981 au soir de sa victoire).Ce lundi 10 mai 2021 est l’occasion, pour quelques nostalgiques du mitterrandisme, de célébrer le quarantième anniversaire de l’élection de François Mitterrand à la Présidence de la République.... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 07:37:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,
vendredi 8 janvier 2021

Pourquoi De Gaulle a-t-il ménagé François Mitterrand ?

« L’an prochain, ce sera mon successeur qui vous exprimera ses vœux. Là où je serai, je l’écouterai le cœur plein de reconnaissance pour le peuple français qui m’aura si longtemps confié son destin et plein d’espoir en vous. Je crois aux forces de l’esprit et je ne vous quitterai pas. » (François Mitterrand, le 31 décembre 1994).Il y a vingt-cinq ans, le 8 janvier 1996, l’ancien Président de la République François Mitterrand est mort à Paris à l’âge de 79 ans, dans sa chambre de malade. Il venait de passer Noël à Assouan... [Lire la suite]
lundi 5 octobre 2020

Nouvelle-Calédonie : le vent du boulet ?

« Mes chers compatriotes, depuis plus de trente ans, nous parcourons ensemble un chemin inédit. Nous regardons en face notre histoire en Nouvelle-Calédonie, qui est une histoire coloniale. Et nous cherchons à la dépasser, pour ne pas qu’elle nous enferme. Nous savons aujourd’hui que nous sommes à la croisée des chemins. » (Emmanuel Macron, le 4 octobre 2020 à l’Élysée).Ce dimanche 4 octobre 2020, les 180 598 électeurs néo-calédoniens inscrits sur les listes électorales ont été convoqués pour le deuxième référendum sur... [Lire la suite]