samedi 2 juillet 2016

Edgard Pisani, une certaine idée du monde (2)

« Il ne nous est pas possible de croire que l’effort national est du domaine particulier de tel ou tel : de l’État, de l’usine, du marchand, du travailleur ou du banquier. Il exige l’effort de tous et l’art de gouverner, c’est désormais l’art de créer les conditions de la libre mobilisation de toutes les forces nationales. C’est d’abord l’art du consensus. » (Conclusion du Rapport Pisani du 13 octobre 1978). Seconde et dernière partie.Edgard Pisani vient de s’éteindre à 97 ans. Après avoir évoqué le haut fonctionnaire... [Lire la suite]
samedi 25 juin 2016

Edgard Pisani, une certaine idée du monde (1)

« Les désordres que pourrait provoquer le déséquilibre de notre balance (monnaie, emploi, indépendance) seraient tels que la tentation serait bientôt irrésistible de fermer, sélectivement d’abord, puis plus largement, nos frontières. Ce n’est que par une action concertée mais rigoureuse de l’État, des entreprises et des travailleurs et non par un abandon de notre économie aux prétendues lois du marché que nous pouvons le mieux, que nous pouvons seulement affronter la concurrence extérieure sans risque d’être submergés. »... [Lire la suite]
samedi 21 mai 2016

François Mitterrand, quelques lacunes scientifiques

« Il est frappant de constater l’absence de scientifiques parmi les ministres, les députés, les sénateurs, les directeurs des journaux ou des moyens audiovisuels, les membres des cabinets ministériels, les capitaines d’industrie ou les acteurs des lieux de décision. (…) Ce hiatus est dommageable pour la bonne marche de notre pays et favorise nombre d’attitudes irrationnelles. » (André Brahic, 5 juillet 2012).Il y a trente-cinq ans, le 21 mai 1981, François Mitterrand fut officiellement investi 21e Président de la République... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 07:30:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
jeudi 12 mai 2016

Gaston Defferre, le monsieur X de Marseille (3)

« Defferre, partout où il traverse le domaine français, laisse derrière soi la pollution de sa bave. On rétorquera que c’est son métier d’escargot qu’il fait, et qu’il n’appartient à personne de transformer sa nature. » (André Figureras, "Zoologie du Palais-Bourbon", 1956). Troisième et dernière partie.Gaston Defferre fut un grand résistant, ce qui lui a permis d’asseoir son pouvoir sur la ville de Marseille. Devenu un personnage clef de la vie politique, il a naturellement aspiré aux plus hautes destinées. Les échecs... [Lire la suite]
mardi 10 mai 2016

Gaston Defferre, le monsieur X de Marseille (2)

« Ce qui m’a frappé, c’est son regard. Un regard pénétrant. Un regard tranchant. Un beau regard d’ailleurs qui essayait de savoir à qui il avait à faire. Sa diction ? Il en jouait. Non pas qu’elle ait été bonne, elle ne l’était pas nécessairement. Mais elle n’était pas si mauvaise que cela. Il était avocat. Il a plaidé fortement. Il a sauvé quelques têtes pendant la guerre. Il était capable de s’exprimer correctement. Mais quand il n’avait pas trop envie qu’on le comprenne, il savait s’arranger. » (Gérard Unger, le 2... [Lire la suite]
vendredi 6 mai 2016

Gaston Defferre, le monsieur X de Marseille (1)

« Il a aimé Marseille comme l’enfant qu’il n’a pas eu. » (Simone Orsoni, secrétaire particulière de Gaston Defferre, "Le Nouvel Observateur" du 3 novembre 2011). Première partie.Ce samedi 7 mai 2016 est marqué par le trentième anniversaire de la mort brutale de Gaston Defferre à 75 ans à Marseille. Éléphant du PS, ancien ministre, maire omnipotent de Marseille, ancien résistant, ancien candidat à l’élection présidentielle, Gaston Defferre avait succombé à une dispute au sein de sa propre famille politique : la perte de... [Lire la suite]
mardi 19 avril 2016

Mitterrand en 1956 : l’Algérie et les exécutions

« L’Algérie, c’est la France ! (…) Ceux qui veulent l’en dissocier seront partout combattus et châtiés. » (François Mitterrand, Ministre de l’Intérieur, le 12 novembre 1954 en séance à l’Assemblée Nationale, Journal officiel p. 4967-4968).Il y a exactement soixante ans, l’actrice Grace Kelly (1929-1982) s’est mariée avec le prince Rainier III (1923-2005), prince de Monaco du 9 mai 1949 au 6 avril 2005. Ce 19 avril 1956 fut considéré comme le mariage du siècle, luxe et paillettes, l’union entre le star system américain... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 07:10:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
jeudi 17 mars 2016

Cohabitation dans une France en crise le 16 mars 1986 (2)

« Je ne suis pas le Premier Ministre et vous n’êtes pas le Président de la République, nous sommes deux candidats, à égalité, et qui se soumettent au jugement des Français. » (Jacques Chirac à François Mitterrand le 28 avril 1988). Seconde partie.Les élections législatives du 16 mars 1986 ont apporté une majorité parlementaire opposée au Président de la République. Ce fut une configuration inédite sous la Ve République. Malgré la réticence de certaines personnalités, la cohabitation s’ouvrait dans un contexte de rivalité... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 07:28:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
mercredi 16 mars 2016

Cohabitation dans une France en crise le 16 mars 1986 (1)

« Je ne suis pas le Premier Ministre et vous n’êtes pas le Président de la République, nous sommes deux candidats, à égalité, et qui se soumettent au jugement des Français. » (Jacques Chirac à François Mitterrand le 28 avril 1988). Première partie.Il y a exactement trente ans se tenaient en France les élections législatives du 16 mars 1986. Premières et uniques élections législatives au scrutin proportionnel intégral, voulu par François Mitterrand pour empêcher la coalition de centre droit UDF-RPR à obtenir la majorité... [Lire la suite]
mardi 2 février 2016

VGE, splendeur de l’excellence française

« Je me demande si l’on n’en a pas trop fait pour les obsèques de François Mitterrand. Je ne me souviens pas qu’on en ait fait autant pour Giscard. » (André Santini, prix de l’Humour politique 1998).L’ancien Président de la République Valéry Giscard d’Estaing fête ses 90 ans ce mardi 2 février 2016. Cet âge canonique ne lui a rien ôté de sa superbe intellectuelle et on se demande comment un homme aussi intelligent a pu gagner l’Élysée alors que la prime est désormais à celui qui crie le plus fort les slogans les plus... [Lire la suite]