jeudi 10 octobre 2019

Handicap à l'école : la colère de François Ruffin contre les soldats Playmobils

« La place du handicap à l’école dit beaucoup de ce que nous sommes, de notre pays, de nos valeurs, de notre capacité commune à ne jamais transiger lorsqu’il s’agit de l’égalité des droits ou bien parfois, plus tristement, de s’accommoder des inégalités. Car c’est bien de l’égalité des droits dont il s’agit aujourd’hui. L’égalité qui fonde notre socle républicain et qui fait qu’un enfant, un élève, ordinaire ou extraordinaire, porteur de handicap ou non, différent ou comme les autres, suivra une scolarité normale, apprendra,... [Lire la suite]
samedi 4 mai 2019

François Ruffin et le handicap, prétexte à la vaine polémique politicienne ?

« La place du handicap à l’école dit beaucoup de ce que nous sommes, de notre pays, de nos valeurs, de notre capacité commune à ne jamais transiger lorsqu’il s’agit de l’égalité des droits ou bien parfois, plus tristement, de s’accommoder des inégalités. Car c’est bien de l’égalité des droits dont il s’agit aujourd’hui. L’égalité qui fonde notre socle républicain et qui fait qu’un enfant, un élève, ordinaire ou extraordinaire, porteur de handicap ou non, différent ou comme les autres, suivra une scolarité normale, apprendra,... [Lire la suite]
jeudi 18 octobre 2018

La colère inutile de François Ruffin

« La place du handicap à l’école dit beaucoup de ce que nous sommes, de notre pays, de nos valeurs, de notre capacité commune à ne jamais transiger lorsqu’il s’agit de l’égalité des droits ou bien parfois, plus tristement, de s’accommoder des inégalités. Car c’est bien de l’égalité des droits dont il s’agit aujourd’hui. L’égalité qui fonde notre socle républicain et qui fait qu’un enfant, un élève, ordinaire ou extraordinaire, porteur de handicap ou non, différent ou comme les autres, suivra une scolarité normale, apprendra,... [Lire la suite]
jeudi 3 août 2017

Les sans-cravate

« À chaque saison de la mode, comme dans l'actualité sociale et politique, difficile d'échapper à la question du code vestimentaire. » (Musée des Arts décoratifs de Paris).La révolution est en marche ! C’est une grande victoire des insoumis. Ils n’empêcheront peut-être pas (sûrement pas) la réforme du code du travail, mais au moins, ils ont gagné le symbole de la boboïtude de la décontraction.Cela faisait depuis trois à quatre semaines que certains députés hommes déambulaient dans l’Hémicycle sans porter de cravate. Pour beaucoup,... [Lire la suite]