vendredi 15 novembre 2019

Les 20 ans du pacte civil de solidarité (PACS)

« La non-discrimination n’est pas l’indifférenciation. Le domaine, dans lequel la différence entre hommes et femmes est fondatrice, est constitutive de l’humanité, de sa survie, est celui de la filiation. Voilà pourquoi le PACS ne légifère pas sur l’enfant et la famille. Voilà pourquoi, en raison de ces choix faits en toute connaissance de cause, le pacte concerne le couple et lui seul. » (Élisabeth Guigou, le 3 novembre 1998).Le Président Jacques Chirac a promulgué il y a vingt ans, le 15 novembre 2019, la loi n°99-944 du... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 04:43:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
jeudi 14 novembre 2019

Thierry Breton, stratège européen, le plan B des politiques français

Décision cruciale ce jeudi 14 novembre 2019 au Parlement Européen : la candidature de Thierry Breton à la Commission Européenne sera-t-elle validée par les députés européens ?Après le rejet de la candidature de Sylvie Goulard le 10 octobre 2019 au poste de commissaire européenne pour la France, le Président Emmanuel Macron a désigné le président-directeur général du groupe Atos, Thierry Breton en remplacement. En raison de ses implications dans l’industrie, certains parlementaires européens peuvent légitimement s’inquiéter... [Lire la suite]
mercredi 13 novembre 2019

Patrick Balkany, les Misérables, l’homme providentiel et l’incertitude quantique

« On l’a vu, le pays lui devait beaucoup, les pauvres lui devaient tout : il était si utile qu’il avait bien fallu qu’on finît par l’aimer ; ses ouvriers en particulier l’adoraient, et il portait cette adoration avec une sorte de gravité mélancolique. » (Victor Hugo, "Les Misérables", 1862).Le maire de Levallois-Perret Patrick Balkany va-t-il sortir de prison ce mercredi 13 novembre 2019 ? Pas sûr, car même si le juge l’acceptait, il faudrait payer une caution, et selon sa femme Isabelle Balkany, sur France... [Lire la suite]
mardi 12 novembre 2019

Pédophilie dans l’Église catholique : la décision lourde de Lourdes

« Dans le bouleversement de la conversion, nous devons commencer par nous-mêmes. Nous le faisons grâce aux personnes victimes. Ce qu’elles ont révélé des actes que s’étaient permis ou que se permettaient certains prêtres a mis à jour, selon la formule d’un évêque, "une infection qui anémiait secrètement le corps de l’Église". La parole des personnes victimes nous a fait découvrir une face sombre de la vie ecclésiale dont nous n’avions pas idée, mais cette ignorance ne suffit pas à tout excuser. (…) Ces personnes [victimes] nous... [Lire la suite]
mardi 5 novembre 2019

Michel Bouquet ne se meurt pas !

« Pour mieux regarder le réel, pour être contemporain de toutes les malversations possibles, pour tenir le coup, être comédien m’a paru comme une distraction totale. » (Michel Bouquet, sur France Culture le 25 mars 2019).Le bourgeois gentilhomme ! Un géant fête son 94e anniversaire ce mercredi 6 novembre 2019 : Michel Bouquet, comédien, acteur, lecteur, professeur au Conservatoire national supérieur d’art dramatique. Impressionnante vitalité, la même que Gisèle Casadesus qui tournait encore centenaire dans des... [Lire la suite]
lundi 4 novembre 2019

Félix Gaillard, le surdoué de la politique française (1)

« Son intelligence et sa faculté d’assimilation exceptionnelle l’engageaient dans des raccourcis brillants et rapides. Il devait bientôt prendre celui de la politique, seul débouché pour son ambition impatiente et élevée. » (Jean Monnet à propos de Félix Gaillard, cité par Benoît Yvert, "Premiers Ministres et Présidents du Conseil depuis 1815", éd. Perrin, 2002). Première partie.L’ancien chef du gouvernement français Félix Gaillard est né il y a 100 ans, le 5 novembre 1919 à Paris. Comme beaucoup de personnalités de la... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 07:37:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
samedi 2 novembre 2019

Daniel Prévost, sadique non pratiquant

« Je n’ai jamais été à la mode, comment voulez-vous que je devienne ringard ? Tandis que vous, vous êtes pour l’instant à la mode, donc vous deviendrez ringard ! » (Daniel Prévost à Marc-Olivier Fogiel, "On ne peut pas plaire à tout le monde" sur France 3, le 19 octobre 2001).L’humoriste Daniel Prévost a fêté son 80e anniversaire le 20 octobre 2019. Quatre-vingts ans, c’est quasiment un vieillard ! Il paraît que les humoristes font rarement de vieux os. J’espère que Daniel Prévost démentira cette (fausse)... [Lire la suite]
mercredi 30 octobre 2019

Mosquée de Bayonne : non assistance à peuple en danger ?

« Nous devons faire très attention à ce que nous tous, ici, responsables politiques élus ou non, nous disons. Singulièrement lorsque nous parlons de religion, de toutes les religions (…). Je vois bien que le débat politique est plein de passions, parfois plein d’invectives, parfois plein d’amalgames. D’un côté comme de l’autre, quelles que soient les positions défendues, on s’accuse de ne pas comprendre la menace contre la République, on accuse tel ou tel parti. Je tiens à affirmer (…) qu’il me paraît que, dans une démocratie... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 07:58:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
mardi 29 octobre 2019

Le peuple d’Astérix

« Avant Astérix, les dessinateurs qui avaient la chance d’atteindre les 30 000 exemplaires se disaient : c’est le plafond, le public est saturé, Hergé dépasse le million, les autres ne peuvent pas suivre… Puis, Astérix s’amène et dépasse Hergé, qui a perdu pied, d’ailleurs. Là, nous avons découvert que le marché était plus vaste qu’on ne le croyait, et peu à peu, les adultes n’ayant plus honte de lire de la BD, tous les auteurs se sont mis à vendre davantage. René Goscinny a ouvert les yeux à une nouvelle clientèle. Ce... [Lire la suite]
lundi 28 octobre 2019

Le monde humaginaire de David Foenkinos

« Cacher ma vie ne nécessitait nul effort violent. En général, ce que je vivais n’était pas soumis à une attention débordante de mon entourage. Au fond, je me mentais sûrement un peu : j’aimais le secret pour me conformer au manque d’attention des autres. (…) J’enviais parfois l’impudeur de ceux qui parlent d’eux pendant des heures, perfusés à l’égocentrisme douillet. » ("Je vais mieux", 2013, éd. Gallimard).Le romancier français David Foenkinos fête ce lundi 28 octobre 2019 son 45e anniversaire (il est né à Paris).... [Lire la suite]