samedi 2 mars 2019

L’Académie française et la féminisation des noms de métiers et de fonctions

« Le féminin de "directeur" est "la femme du directeur". » (Pierre Desproges, "Dictionnaire superflu à l’usage de l’élite et des bien nantis", Éditions du Seuil, 1985).Eh oui, l’humour de Pierre Desproges a pointé le doigt sur "la" difficulté de la féminisation des noms de métiers et de fonctions : ce nom féminisé est-il la fonction ou l’épouse de l’homme qui occupe la fonction ? La suprême ambiguïté va jusqu’à la reine. En France, elle n’est que l’épouse du roi alors qu’au Royaume-Uni, elle est "le roi".... [Lire la suite]
samedi 28 octobre 2017

La déclinaison non inclusive

« On ne dit pas "un petit directeur", on dit "un chef de rayon". On ne dit pas "un grand directeur", on dit "un chef de diamètre". (…) Le féminin de "directeur" est "la femme du directeur". » (au mot "directeur" du "Dictionnaire superflu à l’usage de l’élite et des bien nantis" de Pierre Desproges, éd. du Seuil, 1985).Ah, il est loin le temps où le regretté Pierre Desproges pouvait impunément provoquer les féministes ! Il serait aujourd’hui peut-être mis à l’index, dénoncé pour machisme déplacé, écartelé sur la place... [Lire la suite]
samedi 29 octobre 2016

Georges Brassens, poète tendre des Trente Glorieuses

« Quel temps fait-il chez les gentils de l’Au-delà ?Les musiciens ont-ils enfin trouvé le la ? » ("Le vieux Léon", 1958)Guitare, pipe, moustache sans âge, Georges Brassens aurait-il eu le Prix Nobel de Littérature le 13 octobre 2016 à la place de Bob Dylan ? On ne le saura évidemment jamais, car cela le chanteur moustachu est mort il y a trente-cinq ans, le 29 octobre 1981. Cela faisait un an qu’il était gravement malade. Il venait d’atteindre, une semaine auparavant, ses 60 ans. Il était encore jeune, mais... [Lire la suite]
mardi 29 mars 2016

Alain Decaux, historien pour les familles

« Il faut que l’on comprenne que la survie du français n’est pas seulement un sujet de colloque où se côtoient quelques linguistes et quelques acharnés. Il faut l’élever au rang de cause nationale. Parce que l’image de la France est en jeu et, au-delà de son rayonnement, son prestige, sa place dans le monde. » (Alain Decaux, le 16 octobre 2001).L’historien Alain Decaux s’est "éteint" (comme on dit) à 90 ans ce dimanche de Pâques, le 27 mars 2016 à Paris. L’homme qui plaçait ses auditeurs au cœur même de son histoire, par la... [Lire la suite]
jeudi 18 février 2016

Boutros Boutros-Ghali, homme d’État francophile

« Vous symbolisez les Nations Unies, et le Congrès [des États-Unis] est hostile aux Nations Unies. On vous reproche aussi d’avoir tenté de prendre le contrôle des autorités militaires américaines. » (Madeleine Albright à Boutros Boutros-Ghali, en novembre 1996).C’est l’ambassadeur vénézuélien Rafael Ramirez, président du Conseil de Sécurité de l’ONU en février 2016, qui a annoncé officiellement la disparition. L’ancien diplomate égyptien Boutros Boutros-Ghali est mort ce mardi 16 février 2016 à l’âge de 93 ans. Grand... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 07:19:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,