samedi 6 février 2021

Super Mario Draghi, l’homme providentiel de l’Italie ?

« Le rêve est une seconde vie. Je n’ai pu percer sans frémir ces portes d’ivoire ou de corne qui nous séparent du monde invisible. » (Nerval, 1855).Nouveau coup de théâtre en Italie : la crise politique se prolonge avec l’échec du Président du Conseil sortant Giuseppe Conte à rassembler une nouvelle majorité. Petit rappel succinct : lorsque Matteo Renzi a décidé de retirer son soutien à la coalition gouvernementale, Giuseppe Conte a demandé et obtenu la confiance des deux chambres parlementaires le 19 janvier 2021,... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 07:36:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
mercredi 27 janvier 2021

Pourquoi Giuseppe Conte a démissionné ce 26 janvier 2021

« La meilleure place forte qui soit est de ne pas être haï des peuples. » (Machiavel, 1532).Son meilleur atout est encore le soutien dont il jouit dans les sondages de popularité. Le Président du Conseil italien Giuseppe Conte a remis la démission de son deuxième gouvernement ce mardi 26 janvier 2021 au Président de la République Sergio Mattarella, après avoir convoqué le conseil des ministres dans la matinée (et après l’avoir annoncé publiquement dès la veille au soir). On pourrait s’étonner d’une telle décision alors que... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 07:01:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
lundi 25 janvier 2021

Giuseppe Conte, virtuose de la politique italienne

« L’Italie est en pleine campagne de vaccination, sera-t-elle bientôt en pleine campagne électorale ? » ("Les Échos, le 14 janvier 2021).Énième crise politique en Italie la semaine dernière. En jeu, le gouvernement italien et un possible retour aux urnes, au plus mauvais moment, en pleine pandémie, et l’Italie, comme ses voisins européens, est frappée de plein fouet. Un petit mot d’abord du chef du gouvernement, le Président du Conseil italien Giuseppe Conte.À 56 ans, Giuseppe Conte est un OVNI dans le paysage politique... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 07:45:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
jeudi 29 août 2019

Retour de bâton en Italie : good bye Salvini !

« Comme il est dans les destinées de ce pays de trouver des hommes toujours inférieurs aux situations ! Voilà le signe implacable, la révélation chronique de notre décadence ! » (Jules Ferry, 1871).Ce jeudi 29 août 2019, le Président du Conseil italien démissionnaire Giuseppe Conte est attendu par le Président de la République Sergio Matarella qui devrait le charger de former un nouveau gouvernement, à la suite de l’accord politique conclu la veille, le 28 août 2019, entre le Mouvement 5 étoiles (M5S) et le Parti... [Lire la suite]
vendredi 14 juin 2019

Salvini, le double Mitterrand italien ?

« Osmose (du grec ôsmos, poussée). Transfert du solvant d’une solution diluée vers une solution concentrée au travers d’une membrane dite permsélective. » (Dictionnaire Larousse).Incontestablement, Matteo Salvini est devenu en un an l’homme fort de l’Italie. Qu’on le regrette (c’est mon cas) ou que l’on s’en réjouisse, c’est un fait. Les élections européennes du 26 mai 2019 ont même dépassé les espoirs du leader de l’extrême droite italienne qui n’hésite plus à citer Mussolini. Comment les Italiens en sont-ils arrivés... [Lire la suite]
vendredi 1 juin 2018

Sueurs froides à l’italienne

« Est-il moins dans la nature de s’attendrir sur le pitoyable que d’éclater sur le ridicule ? » (La Bruyère, 1688).Les citoyens italiens vont faire un infarctus à force d’être retournés dans un sens et dans un autre. Nouveau rebondissement le jeudi 31 mai 2018 au soir avec finalement la formation du gouvernement de Giuseppe Conte soutenu par l’alliance M5S-Lega qui est officiellement investi ce vendredi 1er juin 2018 à 14 heures.Revenons en arrière très rapidement. Pendant plus de deux mois, aucune solution n’a été... [Lire la suite]
lundi 28 mai 2018

L’Italie en pleine dérive ?

« Le Président du Conseil désigné, Giuseppe Conte, a remis son mandat au Président Mattarella. » (Ugo Zampetti, secrétaire général de la Présidence de la République italienne, le 27 mai 2018).Presque trois mois pour rien. Trois mois sans gouvernement. Un recore maintenant. L’ingouvernabilité de l’Italie n’est plus à répéter mais elle a pris une tournure nouvelle encore ce dimanche 27 mai 2018 avec le renoncement de Giuseppe Conte à former un nouveau gouvernement. Personne ne sait s’il faut lâcher un soupir de soulagement (à... [Lire la suite]