jeudi 19 octobre 2017

Traité de Maastricht : l’euro approuvé par le peuple français (3)

« Je crois que l’erreur est dans le fait que pendant quarante ans, on n’ait jamais vraiment saisi notre peuple sur des choix européens, de telle sorte que peu à peu, ce problème a été traité entre spécialistes, diplomates. (…) Chacun a estimé que l’Europe était suffisamment connue et c’est une erreur d’appréciation. On voit bien au moment où, pour la première fois, on s’adresse véritablement au peuple pour qu’il décide, on lui donne, on lui restitue son pouvoir, on s’aperçoit qu’il y a un travail pédagogique d’éducation,... [Lire la suite]
mercredi 18 octobre 2017

Traité de Maastricht : l’euro approuvé par le peuple français (2)

« Je crois que l’erreur est dans le fait que pendant quarante ans, on n’ait jamais vraiment saisi notre peuple sur des choix européens, de telle sorte que peu à peu, ce problème a été traité entre spécialistes, diplomates. (…) Chacun a estimé que l’Europe était suffisamment connue et c’est une erreur d’appréciation. On voit bien au moment où, pour la première fois, on s’adresse véritablement au peuple pour qu’il décide, on lui donne, on lui restitue son pouvoir, on s’aperçoit qu’il y a un travail pédagogique d’éducation,... [Lire la suite]
samedi 23 septembre 2017

Le dessein européen de Jean-Claude Juncker

« Ces deux dernières années, la croissance a été plus forte dans l’Union Européenne qu’aux États-Unis. Elle se chiffre maintenant à plus de 2% pour toute l’Union et à 2,2% pour la zone euro. Le chômage est au plus bas depuis neuf ans. Depuis le début de notre mandat, près de 8 millions d’emplois ont été créés. Et le taux d’emploi en Europe est plus élevé qu’il ne le fut jamais. Nous avons 235 millions d’Européens qui ont un travail. (…) En réalité, les institutions de l’Europe ont joué leur rôle en contribuant à faire en sorte... [Lire la suite]
mercredi 20 septembre 2017

Traité de Maastricht : l’euro approuvé par le peuple français (1)

« Je crois que l’erreur est dans le fait que pendant quarante ans, on n’ait jamais vraiment saisi notre peuple sur des choix européens, de telle sorte que peu à peu, ce problème a été traité entre spécialistes, diplomates. (…) Chacun a estimé que l’Europe était suffisamment connue et c’est une erreur d’appréciation. On voit bien au moment où, pour la première fois, on s’adresse véritablement au peuple pour qu’il décide, on lui donne, on lui restitue son pouvoir, on s’aperçoit qu’il y a un travail pédagogique d’éducation,... [Lire la suite]
mardi 11 juillet 2017

L’hommage à Helmut Kohl des Européens reconnaissants

« La leçon qu’il nous laisse va plus loin [qu’un bilan politique]. Oui, Helmut Kohl fut pour la France un interlocuteur privilégié, un allié essentiel, un bâtisseur infatigable. Mais il fut plus que cela. Il fut un ami. Sa relation avec la France était nourrie par sa mémoire personnelle, familiale, historique, pétrie de la curiosité qu’éprouvait ce natif de Rhénanie à l’égard de ses voisins, (…) préférant les ponts aux frontières ou parfois aux murs. » (Emmanuel Macron, à Strasbourg le 1er juillet 2017).L’ancien Chancelier... [Lire la suite]
samedi 17 juin 2017

Le colosse érodé

Seize ans au pouvoir, un physique impressionnant, et deux réalisations que l’histoire des peuples européens lui reconnaîtra : la Réunification allemande et la disparition de la monnaie allemande pour construire la monnaie européenne.L’ancien Chancelier allemand Helmut Kohl est mort à 87 ans ce vendredi 16 juin 2017 dans la matinée, chez lui, à Ludwigshafen, sa ville natale (il est né le 3 avril 1930). Déjà très malade, il avait été hospitalisé il y a deux ans. Cela ne l’avait pas empêché de recevoir, un an plus tard, le 19 avril... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 07:22:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
jeudi 15 décembre 2016

Angela Merkel, l’honneur de l’Europe de la solidarité

« Personne, pas même quelqu’un muni d’une grande expérience, ne peut seul améliorer les choses en Allemagne, en Europe, dans le monde, et certainement pas le Chancelier de l’Allemagne. » (Essen, 6 décembre 2016).Incontestablement, s’il fallait ne garder qu’une seule forte personnalité parmi les dirigeants du monde depuis le début du XXIe siècle, on hésiterait seulement entre Vladimir Poutine, "chef" de la Russie ("chef" puisque depuis le 31 décembre 1999, il a été alternativement Président et Premier Ministre de la... [Lire la suite]
jeudi 14 avril 2016

Viktor Orban soutenu par Helmut Kohl ?

« La construction de l’Europe n’est pas une utopie, c’est quelque chose très concret qui veut préserver la paix. L’idée de l’Union Européenne est née justement en réponse à des utopies dangereuses qui ont fait faillite au XXe siècle. » (Viktor Orban, novembre 2014).L’information aurait pu être un poisson d’avril mais ce n’est pas le cas. Le magazine allemand "Bild" a consacré le 4 avril 2016 un long article à l’ancien Chancelier Helmut Kohl à l’occasion de ses 86 ans (il les a eus le 3 avril). À cette occasion, il a révélé... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 07:30:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
samedi 2 avril 2016

Hans-Dietrich Genscher, Européen et "bête noire" des États-Unis

« L’Europe a besoin d’un nouvel élan politique. Elle a besoin d’une étape visible vers l’Union Européenne. Je pose la question : n’est-il pas enfin temps pour un traité sur l’Union Européenne ? » (Hans-Dietrich Genscher, le 6 janvier 1981 à Stuttgart).L’ancien chef de la diplomatie allemande Hans-Dietrich Genscher est mort dans la nuit du 31 mars au 1er avril 2016 à Wachtberg-Pech (près de Bonn) où il résidait. Il avait fêté ses 89 ans le 21 mars dernier. Ministre à la longévité très rare (vingt-trois ans sous... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 07:25:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
jeudi 12 novembre 2015

Helmut Schmidt, l’Allemand-Européen

« Il était une institution politique de la République fédérale allemande. Il était aussi un exemple pour moi, l’un de ceux dont le conseil et le jugement m’importent. » (Angela Merkel, le 10 novembre 2015).C’est sans doute la station de radio France Musique qui lui a rendu le plus bel hommage en France, en rediffusant ce mardi 10 novembre 2015 l’enregistrement de la Deutsche Grammophon du Concerto en la mineur BWV 1065 pour quatre pianos et cordes de Jean-Sébastien Bach interprété en 1990 par l’Orchestre Philharmonique... [Lire la suite]