mercredi 28 novembre 2018

Madagascar : retour vers le futur, en 2013 avant HR

« La séduction suprême n’est pas d’exprimer ses sentiments ; c’est de les faire soupçonner. » (Jules Barbey d’Aurevilly, 1889).Près de 10 millions de citoyens malgaches (précisément 9 949 083 [9 913 599]) étaient convoqués le mercredi 7 novembre 2018 pour élire leur nouveau Président de la République. Trente-six candidats étaient présents dans la compétition du premier tour, dont quatre anciens Présidents de la République. J’ai déjà écrit sur les enjeux du premier tour.Contrairement à la France où... [Lire la suite]
mardi 6 novembre 2018

Hery Rajaonarimampianina a 60 ans ce 6 novembre 2018

« La résolution d’une crise au niveau d’un pays appartient toujours à ce pays. Mais néanmoins, nous sommes ouverts à toutes les mains tendues. Ces crises sont d’ordre politique, mais il y a aussi des aspects économiques : la pauvreté en soi est déjà une crise, donc la contribution de la France au niveau économique sera, à mon avis, une contribution pour résoudre cette crise. » (Hery Rajaonarimampianina, le 29 juin 2017 sur RFI).Encore Président de la République, Hery Rajaonarimampianina a prononcé ces mots alors qu’il... [Lire la suite]
lundi 5 novembre 2018

Madagascar, à la veille d’une nouvelle crise politique majeure ?

« La résolution d’une crise au niveau d’un pays appartient toujours à ce pays. Mais néanmoins, nous sommes ouverts à toutes les mains tendues. Ces crises sont d’ordre politique, mais il y a aussi des aspects économiques : la pauvreté en soi est déjà une crise, donc la contribution de la France au niveau économique sera, à mon avis, une contribution pour résoudre cette crise. » (Hery Rajaonarimampianina, le 29 juin 2017 sur RFI).Encore Président de la République, Hery Rajaonarimampianina a prononcé ces mots alors qu’il... [Lire la suite]
dimanche 4 novembre 2018

Didier Ratsiraka a 82 ans ce 4 novembre 2018

« La résolution d’une crise au niveau d’un pays appartient toujours à ce pays. Mais néanmoins, nous sommes ouverts à toutes les mains tendues. Ces crises sont d’ordre politique, mais il y a aussi des aspects économiques : la pauvreté en soi est déjà une crise, donc la contribution de la France au niveau économique sera, à mon avis, une contribution pour résoudre cette crise. » (Hery Rajaonarimampianina, le 29 juin 2017 sur RFI).Encore Président de la République, Hery Rajaonarimampianina a prononcé ces mots alors qu’il... [Lire la suite]