samedi 14 janvier 2017

Vincent Auriol, le premier Président socialiste

« Il est borgne, on le sait. Ce qui ne le rend pas moins louche. Et quand on dit que, peut-être, il ne voit jamais plus loin que le bout de son nez, il faut vite ajouter : et d’un seul côté seulement. » (le 9 novembre 1940 dans "Vendémiaire", hebdomadaire créé par le colonel Maurice Guillaume).Contrairement à la croyance populaire, François Mitterrand n’a pas été le premier socialiste à avoir été élu Président de la République française. Il fut le deuxième. Il y a soixante-dix ans, le 16 janvier 1947, les parlementaires... [Lire la suite]
mardi 15 novembre 2016

Jean Gabin à la rescousse de l’Europe

« Un homme pas plus mal qu’un autre !… Quand on a cette ambition-là, on ouvre un bazar, on ne gouverne pas une nation. Parce que c’est une s@loperie de venir au pouvoir sans avoir une conviction à y appliquer. » (Émile Beaufort dans la bouche de Jean Gabin).L’un des acteurs majeurs du cinéma français, Jean Gabin, est mort à l’hôpital américain de Neuilly-sur-Seine il y a quarante ans, le 15 novembre 1976, à l’âge de 72 ans d’une leucémie. Les grands films auxquels Jean Gabin a participé, aux côtés d’autres grands... [Lire la suite]
jeudi 12 mai 2016

Gaston Defferre, le monsieur X de Marseille (3)

« Defferre, partout où il traverse le domaine français, laisse derrière soi la pollution de sa bave. On rétorquera que c’est son métier d’escargot qu’il fait, et qu’il n’appartient à personne de transformer sa nature. » (André Figureras, "Zoologie du Palais-Bourbon", 1956). Troisième et dernière partie.Gaston Defferre fut un grand résistant, ce qui lui a permis d’asseoir son pouvoir sur la ville de Marseille. Devenu un personnage clef de la vie politique, il a naturellement aspiré aux plus hautes destinées. Les échecs... [Lire la suite]
mardi 10 mai 2016

Gaston Defferre, le monsieur X de Marseille (2)

« Ce qui m’a frappé, c’est son regard. Un regard pénétrant. Un regard tranchant. Un beau regard d’ailleurs qui essayait de savoir à qui il avait à faire. Sa diction ? Il en jouait. Non pas qu’elle ait été bonne, elle ne l’était pas nécessairement. Mais elle n’était pas si mauvaise que cela. Il était avocat. Il a plaidé fortement. Il a sauvé quelques têtes pendant la guerre. Il était capable de s’exprimer correctement. Mais quand il n’avait pas trop envie qu’on le comprenne, il savait s’arranger. » (Gérard Unger, le 2... [Lire la suite]
vendredi 6 mai 2016

Gaston Defferre, le monsieur X de Marseille (1)

« Il a aimé Marseille comme l’enfant qu’il n’a pas eu. » (Simone Orsoni, secrétaire particulière de Gaston Defferre, "Le Nouvel Observateur" du 3 novembre 2011). Première partie.Ce samedi 7 mai 2016 est marqué par le trentième anniversaire de la mort brutale de Gaston Defferre à 75 ans à Marseille. Éléphant du PS, ancien ministre, maire omnipotent de Marseille, ancien résistant, ancien candidat à l’élection présidentielle, Gaston Defferre avait succombé à une dispute au sein de sa propre famille politique : la perte de... [Lire la suite]