mercredi 7 février 2018

Jihadistes condamnées à mort : le dilemme d’État des valeurs républicaines

« Je suis patriote parce que je suis homme et humain. » (Gandhi, 1937).L’actualité récente apporte son lot de situations délicates à gérer pour un gouvernement. Être au pouvoir nécessite une grande dose de convictions, de valeurs, mais probablement aussi du cynisme, du calcul. Et avant tout, de l’anticipation, vision diagnostic de ce qu’il y a, vision thérapie de ce qu’il faudrait, vision efficacité des objectifs à fixer et capacité d’atteindre ces objectifs. Il y a donc en jeu la perpétuelle question de l’opposition entre... [Lire la suite]
lundi 15 janvier 2018

Nasser, l’autocrate charismatique du nationalisme arabe

« Mes concitoyens, mon sang coule pour vous et l’Égypte. Je vivrai pour votre salut et mourrai pour le salut de votre liberté et votre honneur. Laissons-les me tuer ; cela m’importe peu car j’ai insufflé la fierté, l’honneur et la liberté en vous. Si Gamal Abdel Nasser doit mourir, vous serez tous Gamal Abdel Nasser. (…) Gamal Abdel Nasser est l’un d’entre vous et il est prêt à sacrifier sa vie pour la nation. » (Alexandrie le 26 octobre 1954).Cela ne fait qu’un siècle, ce lundi 15 janvier 2018, qu’est né Gamal Abdel... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 07:16:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , ,
mercredi 8 février 2017

Tristes Trumpiques !

« Pas plus que l’individu n’est seul dans le groupe et que chaque société n’est seule parmi les autres, l’homme n’est seul dans l’univers. Lorsque l’arc-en-ciel des cultures humaines aura fini de s’abîmer dans le vide creusé par notre fureur, tant que nous serons là et qu’il existera un monde, cette arche ténue qui nous relie à l’inaccessible demeurera, montrant la voie inverse de celle de notre esclavage et dont, à défaut de la parcourir, la contemplation procure à l’homme l’unique faveur qu’il sache mériter : suspendre la... [Lire la suite]
vendredi 30 décembre 2016

La corde de Saddam Hussein

« La passion criminelle n’est pas plus arrêtée par la peur de la mort que d’autres passions. (…) Partout, dans le monde, et sans aucune exception, où triomphent la dictature et le mépris des droits de l’Homme, partout vous y trouverez inscrite, en caractères sanglants, la peine de mort. (…) La vraie signification politique de la peine de mort, c’est bien qu’elle procède de l’idée que l’État a le droit de disposer du citoyen jusqu’à lui retirer la vie. C’est par là que la peine de mort s’inscrit dans les systèmes... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 07:52:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
jeudi 2 juin 2016

L’horreur en pleine mer : rien n’a changé

« Ce que vous avez fait à l’un de ces plus petits de mes frères, c’est à moi que vous l’avez fait. » (Évangile selon saint Matthieu, 25, 34-40).La photographie d’un bébé prise le 27 mai 2016 lors d’une opération de sauvetage en mer Méditerranée a été diffusée le 30 mai 2016 par l’organisation non gouvernementale allemande Sea-Watch, qui participe aux sauvetages, avec cette légende : « Si nous ne voulons plus voir de telles images, nous devons mettre fin à cette situation ! » ou celle-ci, plus... [Lire la suite]
mardi 15 septembre 2015

Fausses peurs et vrais défis

« Les 430 000 personnes qui ont traversé la Méditerranée (…) et les près de 3 000 qui y ont péri ou disparu, (…) nous interrogent sur la cohérence des réponses politiques avec les institutions fondatrices de l’Europe. » (Dominique Greiner dans son éditorial, "La Croix" du 14 septembre 2015).Le jeudi 10 septembre 2015 à Strasbourg, le Parlement Européen (la seule instance démocratique de l’Europe) a apporté un soutien très large au plan Juncker qui a proposé une clef de répartition équitable et obligatoire entre les... [Lire la suite]
lundi 7 septembre 2015

Réfugiés : le coq devenu hérisson ?

« L’âme française est en train de sombrer en mer méditerranée, elle s’échoue sur une plage de Turquie. D’un point de vue laïc, l’âme française, c’est le "pays des droits de l’Homme", c’est la capacité de la France à parler au monde. Où sont les droits de l’Homme, quand la France détourne le regard du corps d’un enfant de [trois] ans, mort noyé le jour où nous emmenons les nôtres avec leur petit cartable pour suivre leur avenir ? L’âme française, elle est aussi dans ce christianisme qui a forgé la France, lui a fourni nombre... [Lire la suite]
samedi 5 septembre 2015

L’humanité échouée : le choc de la photo

« Il y a une morale chrétienne, il y a une morale humaine qui impose des devoirs et reconnaît des droits. Ces devoirs et ces droits, tiennent à la nature de l’homme. (...) On peut les violer. Il n’est au pouvoir d’aucun mortel de les supprimer. Que des enfants, des femmes, des hommes, des pères et des mères soient traités comme un vil troupeau, que les membres d’une même famille soient séparés les uns des autres et embarqués pour une destination inconnue, il était réservé à notre temps de voir ce triste spectacle. Pourquoi... [Lire la suite]
mercredi 2 septembre 2015

Migrants : l’exemple allemand ?

« Les droits civils universels ont été jusqu’à présent étroitement liés à l’Europe et à son histoire, en tant que principe fondateur de l’Union Européenne. Si l’Europe échoue dans la crise des réfugiés, ce lien avec les droits civils universels sera rompu, il sera détruit et ce ne sera pas l’Europe que nous nous représentons, ce ne sera plus d’Europe dont nous devons toujours aujourd’hui développer le mythe fondateur. » (Angela Merkel, Berlin le 31 août 2015).De nouveaux drames des "migrants" qui tentent d’atteindre l’Europe... [Lire la suite]