dimanche 7 avril 2019

De la Démocratie en Israël

« Le bulletin de vote est plus fort qu’une balle de fusil. » (Abraham Lincoln, 1856).Ce mardi 9 avril 2019, près de 6 millions de citoyens israéliens votent pour désigner les 120 députés de leur XXIe Knesset. Ces élections législatives auraient dû avoir lieu le 5 novembre 2019 mais une rupture de coalition a fait anticiper les élections.L’État d’Israël est un régime parlementaire, on pourrait même préciser, un régime d’assemblée. Une seule assemblée, la Knesset, élue à la proportionnelle intégrale dans le cadre d’une unique... [Lire la suite]
samedi 16 mars 2019

Golda Meir, la "Dame de fer" en version israélienne

« Je ne veux pas d’un peuple juif généreux, libéral, anticolonialiste, anti-impérialiste… et mort ! » (Golda Meir).C’était cette intransigeance-là qui pouvait faire frémir lorsqu’on écoutait Golda Meir. Pourtant, l’apparence était trompeuse. Il y a cinquante ans, le 17 mars 1969, cette femme déjà âgée, 70 ans, l’air d’une grand-mère ukrainienne ridée et affaiblie par la vie, fumeuse comme il ne serait plus du tout permis aujourd’hui (il existe peu de photographies d’elle sans une cigarette à la main ou à la bouche), est... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 07:50:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
samedi 8 décembre 2018

Il y a 40 ans, mort de Golda Meir

« Je ne veux pas d’un peuple juif généreux, libéral, anticolonialiste, anti-impérialiste… et mort ! » (Golda Meir).C’était cette intransigeance-là qui pouvait faire frémir lorsqu’on écoutait Golda Meir. Pourtant, l’apparence était trompeuse. Il y a cinquante ans, le 17 mars 1969, cette femme déjà âgée, 70 ans, l’air d’une grand-mère ukrainienne ridée et affaiblie par la vie, fumeuse comme il ne serait plus du tout permis aujourd’hui (il existe peu de photographies d’elle sans une cigarette à la main ou à la bouche), est... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 05:28:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
lundi 17 septembre 2018

Camp David : l’heure était à la paix

« Seuls, des conflits avaient jusqu’à présent modifié les rapports de forces, dans un sens ou dans un autre. Conflits armés parmi lesquels il faut naturellement compter non seulement les quatre guerres israélo-arabes, mais aussi les luttes arabes internes, en Jordanie et au Liban, avec des organisations palestiniennes équipées militairement, et, dans le second cas, du moins, poussées au combat par l’URSS. Dans la semaine dernière, le schéma selon lequel le Proche-Orient est condamné au blocage total dans les intervalles qui... [Lire la suite]
vendredi 18 mai 2018

Le massacre à Gaza aurait-il pu être évité ?

« Le plus lourd fardeau, c’est d’exister sans vivre. » (Victor Hugo, 1848).Une soixantaine de morts parmi les Palestiniens, parfois des enfants et même des bébés, le lundi 14 mai 2018. Plus d’une centaine si l’on compte aussi les victimes du vendredi 11 mai 2018. Contraste saisissant entre l’inauguration de la nouvelle ambassade des États-Unis à Jérusalem, en grandes pompes, accompagnée de cris de joie de certains Israéliens, et ce massacre qui a choqué le monde entier.Hélas, beaucoup ont presque intérêt à un tel massacre.... [Lire la suite]
samedi 12 mai 2018

Israël fête ses 70 ans d’existence

« Cette reconnaissance, par les Nations Unies, du droit du peuple juif à créer son État est irrévocable. » (14 mai 1948).Soixante-dix ans, c’est à peu près la vie d’un homme (ou d’une femme). Pas son espérance de vie en 2018, mais en 1948, assurément. David Ben Gourion (1884-1973) a proclamé l’indépendance de l’État d’Israël à Tel-Aviv le 14 juin 1948, un jour avant le départ des Britanniques qui avaient un mandat d’administration de la Palestine depuis plusieurs décennies. Cette indépendance n’a rien résolu, voire, a créé... [Lire la suite]
jeudi 3 mai 2018

Il y a 120 ans, naissance de Golda Meir

« Je ne veux pas d’un peuple juif généreux, libéral, anticolonialiste, anti-impérialiste… et mort ! » (Golda Meir).C’était cette intransigeance-là qui pouvait faire frémir lorsqu’on écoutait Golda Meir. Pourtant, l’apparence était trompeuse. Il y a cinquante ans, le 17 mars 1969, cette femme déjà âgée, 70 ans, l’air d’une grand-mère ukrainienne ridée et affaiblie par la vie, fumeuse comme il ne serait plus du tout permis aujourd’hui (il existe peu de photographies d’elle sans une cigarette à la main ou à la bouche), est... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 05:23:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
lundi 15 janvier 2018

Nasser, l’autocrate charismatique du nationalisme arabe

« Mes concitoyens, mon sang coule pour vous et l’Égypte. Je vivrai pour votre salut et mourrai pour le salut de votre liberté et votre honneur. Laissons-les me tuer ; cela m’importe peu car j’ai insufflé la fierté, l’honneur et la liberté en vous. Si Gamal Abdel Nasser doit mourir, vous serez tous Gamal Abdel Nasser. (…) Gamal Abdel Nasser est l’un d’entre vous et il est prêt à sacrifier sa vie pour la nation. » (Alexandrie le 26 octobre 1954).Cela ne fait qu’un siècle, ce lundi 15 janvier 2018, qu’est né Gamal Abdel... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 07:16:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , ,
lundi 30 octobre 2017

Michel Aoun, Président paradoxal d’un Liban compliqué

« Je vais proposer aux Nations Unies de créer à Beyrouth un centre international de dialogue entre les civilisations et les religions. Il me semble que notre force est d’être un pays cogéré par différentes religions. Dans le contexte actuel, c’est très sécurisant. » ("Paris Match", le 24 septembre 2017).Un événement récent a rappelé toutes les confusions politiques au sein du Liban d’il y a une quarantaine et trentaine d’années. À 83 ans, un vieux général qui s’est pris pour le De Gaulle du Liban a vu ses années de... [Lire la suite]
mercredi 26 juillet 2017

Éradiquer l’antisémitisme

« Un jour, parce qu’on s’est tu, parce qu’on n’a pas voulu voir, le passage à l’acte intervient. Alors, ce qui était des mots, ce qui n’était chez les uns que de la haine formulée différemment, et chez les autres une forme de lâcheté et une complaisance à ne pas vouloir voir, alors ça devient des vies fauchées et des gestes qui tuent. » (Emmanuel Macron, le 16 juillet 2017 à la cérémonie du 75e anniversaire de la rafle du Vel d’Hiv à Paris).Ces mots qui rappellent la grande actualité de l’antisémitisme, ils ont été prononcés... [Lire la suite]