jeudi 14 décembre 2017

Les Républicains en ordre de marche ?

« [À l’UMP], il a déjà repéré son prochain poulain. Il n’a pas quarante ans, une ambition dévorante, un goût de la provocation qui se lit sur son visage. Il s’appelle Laurent Wauquiez. (…) Le garçon a déjà une belle carrière derrière lui (…). Mais il veut davantage, aller plus vite, rejoindre le cercle fermé des présidentiables. (…) Laurent Wauquiez choisit de se vouer corps et âme à ce "nouveau populisme chrétien" que Patrick Buisson encense dans les colonnes du "Monde". » (Ariane Chemin et Vanessa Schneider, "Le mauvais... [Lire la suite]
vendredi 8 décembre 2017

Laurent Wauquiez, le disque rayé de l’ultra-droite

« L’ancien ministre promène sa parka rouge, bien visible pour les caméras de télévision, de défilé et en défilé. Le conseiller salue la performance. Entre ces deux-là, une alliance est scellée, pleine de doubles fonds et d’arrière-pensées, comme toujours avec Patrick Buisson. » (Ariane Chemin et Vanessa Schneider, "Le mauvais génie de Nicolas Sarkozy", éd. Fayard, paru le 18 mars 2015).L’actuel président du conseil régional d’Auvergne-Rhône-Alpes Laurent Wauquiez se présente à la présidence de son parti Les Républicains... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 07:07:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
samedi 18 novembre 2017

La République En Marche, un parti de l'ancien monde ?

« Nous savons que la recomposition de la vie politique que nous avons amorcée devra encore triompher de l’abstention électorale et de la montée des populismes. Face à l’ampleur de ces défis, nous reconnaissons que notre responsabilité est immense. » (Nouvelle "Charte des valeurs" de LREM, 16 novembre 2017).Ce samedi 18 novembre 2017 à Lyon, le parti du Président Emmanuel Macron, La République En Marche (LREM) est en congrès. Le Secrétaire d’État chargé des Relations avec le Parlement et porte-parole du gouvernement, le... [Lire la suite]
samedi 11 novembre 2017

Les Républicains en pleine introspection

« Si vous n’avez que les idées, vous risquez d’être prof. Si vous n’avez que l’incarnation, vous risquez d’être petit chef. Comment rassembler les deux ? Il faut une part de grâce. » (Mathieu Bock-Côté, sociologue participant à l’atelier du 11 octobre 2017).L’un des partis "traditionnels" en pleine déconfiture, c’est "Les Républicains" (LR). Double échec électoral au printemps (présidentielle et législatives), un désastre électoral sans précédent avec l’absence de candidat au second tour de l’élection présidentielle.... [Lire la suite]
samedi 4 novembre 2017

Les Républicains, parti des expulsions

« Ensemble, nous voulons que la France réussisse sa modernisation pour ne plus perdre de temps et adapter enfin notre pays à un monde en perpétuelle mutation. Nous espérons transcender durablement les vieux clivages politiques, moderniser l’action publique et retisser le lien de confiance indispensable entre le citoyen et l’élu, tant nous sommes persuadés qu’il est crucial de régénérer notre vie démocratique. » (Déclaration constitutive du groupe Les Constructifs à l’Assemblée Nationale du 27 juin 2017).Luc Chatel, l’ancien... [Lire la suite]
jeudi 29 juin 2017

Xavier Bertrand, candidat à rien

« En politique, le problème n’est pas de briller, mais de durer. » (JDD, le 25 juin 2017).Dans le "Journal du dimanche" du 25 juin 2017, le président du conseil régional des Hauts-de-France (c’est-à-dire du Nord-Pas-de-Calais-Picardie) Xavier Bertrand a annoncé qu’il ne se présenterait pas à la présidence de son parti Les Républicains (LR) dont l’élection interne est prévue en novembre 2017. On pourrait dire qu’il n’est pas "fou" car il a vu ce qu’avait donné l’élection interne de novembre 2012 à l’UMP.Et justement, Xavier... [Lire la suite]
vendredi 26 mai 2017

François Baroin, Premier Ministre très très virtuel

« Les premières semaines de l’alternance seront décisives. Il ne pourra y avoir la moindre place pour l’improvisation. Avec une équipe resserrée, il faudra engager un programme de réformes exigeant dès l’été (…). Après François Hollande, nous ne pouvons plus nous permettre un quinquennat pour rien. Nous voulons en face du nouveau Président, une nouvelle majorité pour la France. » (Programme LR-UDI, 10 mai 2017).Le sénateur-maire de Troyes, président de l’Association des maires de France, François Baroin se retrouve depuis... [Lire la suite]
mercredi 3 août 2016

Le Brexit en débat chez les députés français (3)

Troisième et dernière partie : « En un mot, les États-Unis d’Europe. C’est là le but, c’est là le port. » (Victor Hugo, le 29 août 1876). « Je voudrais signer ma vie par un grand acte, et mourir. Ainsi, la fondation des États-Unis d’Europe. » (Victor Hugo, 1876-1878).Dernier volet sur le débat sur le Brexit du 28 juin 2016 au Palais-Bourbon, après François Fillon, dans la première partie, puis Philippe Vigier et Laurent Wauquiez dans la deuxième partie.Nicolas Dupont-Aignan : « Encore faudrait-il... [Lire la suite]
mercredi 27 juillet 2016

Le Brexit en débat chez les députés français (2)

Deuxième partie : « Si l’Europe n’est pas un plein mais cette gestion non conflictuelle des identités diverses, alors cette Europe, la nôtre, l’Europe européenne n’est plus un lieu mais un rayonnement. Elle n’a pas de frontières, fussent-elles labiles, et sa géographie se réduit à un point d’irradiation. L’Europe n’est pas un espace, mais une onde. » (Virgil Tanase).C’est le deuxième volet du débat sur le Brexit à l’Assemblée Nationale du 28 juin 2016, après avoir évoqué notamment la conception de Manuel Valls et de... [Lire la suite]
mardi 26 juillet 2016

Le Brexit en débat chez les députés français (1)

Première partie : « L’idée européenne n’est pas un sentiment premier, comme le sentiment patriotique, comme celui de l’appartenance à un peuple, elle n’est pas originelle et instinctive, mais elle naît de la réflexion, elle n’est pas le produit d’une passion spontanée, mais le fruit lentement mûri d’une pensée élevée. » (Stefan Zweig, 1934).L’adoption du Brexit par le peuple britannique lors du référendum du 23 juin 2016 a créé une onde de choc que le continent européen ressentira encore pendant longtemps. Il était donc... [Lire la suite]