lundi 25 février 2019

Montesquieu, Alain Juppé et l’esprit des institutions

« Et je ne vous cache pas que, voilà, aujourd’hui, je ressens un peu de stress en attendant le vote de votre commission. Si si, vous ne me croyez pas, mais c’est la vérité ! » (Alain Juppé, le 21 février 2019).Le stress de l’oral à l’examen ! Il était très visible en regardant les mains bouger sans arrêt, prenant un stylo par les deux bouts, s’agrippant aux bras, tenant une feuille… Le jeudi 21 février 2019 après-midi, l’ancien Premier Ministre Alain Juppé a passé son grand oral devant la commission des lois de... [Lire la suite]
vendredi 15 février 2019

Alain Juppé et la fragilité des dépassés

« Je ne suis pas du tout surpris qu’il soit ému. » (Édouard Philippe, 14 février 2019).Je reviens sur le départ de l’ancien Premier Ministre Alain Juppé de la vie politique pour se consacrer à son prochain mandat de membre du Conseil Constitutionnel. Où est passé le froid technocrate au pouvoir, droit dans ses bottes, à l’image à peine sensible aux souffrances sociales ? Voici un vieillard consensuel mais impuissant au bord de la crise de larmes, submergé par une émotion sincère qui laisse une impression de malaise,... [Lire la suite]
jeudi 14 février 2019

Alain Juppé, le meilleur-d’entre-nous chez les Sages

« L’âge n’est jamais qu’un rôle dans le théâtre du monde. Les jeunes se veulent plus vieux, les vieux plus jeunes, et tous meurent de n’avoir pas été. » (Karl Kraus, grand auteur autrichien).Il avait prévu de prendre sa retraite l’année prochaine et il avait imaginé l’annoncer au lendemain des élections européennes du 26 mai 2019. Finalement, il doit l’annoncer dès aujourd’hui, au plutôt, annoncer qu’il ne prendra pas sa retraite ? À moins de considérer le Conseil Constitutionnel comme une maison de retraite ? Ce... [Lire la suite]
jeudi 14 décembre 2017

Les Républicains en ordre de marche ?

« [À l’UMP], il a déjà repéré son prochain poulain. Il n’a pas quarante ans, une ambition dévorante, un goût de la provocation qui se lit sur son visage. Il s’appelle Laurent Wauquiez. (…) Le garçon a déjà une belle carrière derrière lui (…). Mais il veut davantage, aller plus vite, rejoindre le cercle fermé des présidentiables. (…) Laurent Wauquiez choisit de se vouer corps et âme à ce "nouveau populisme chrétien" que Patrick Buisson encense dans les colonnes du "Monde". » (Ariane Chemin et Vanessa Schneider, "Le mauvais... [Lire la suite]
samedi 11 novembre 2017

Les Républicains en pleine introspection

« Si vous n’avez que les idées, vous risquez d’être prof. Si vous n’avez que l’incarnation, vous risquez d’être petit chef. Comment rassembler les deux ? Il faut une part de grâce. » (Mathieu Bock-Côté, sociologue participant à l’atelier du 11 octobre 2017).L’un des partis "traditionnels" en pleine déconfiture, c’est "Les Républicains" (LR). Double échec électoral au printemps (présidentielle et législatives), un désastre électoral sans précédent avec l’absence de candidat au second tour de l’élection présidentielle.... [Lire la suite]
samedi 4 novembre 2017

Les Républicains, parti des expulsions

« Ensemble, nous voulons que la France réussisse sa modernisation pour ne plus perdre de temps et adapter enfin notre pays à un monde en perpétuelle mutation. Nous espérons transcender durablement les vieux clivages politiques, moderniser l’action publique et retisser le lien de confiance indispensable entre le citoyen et l’élu, tant nous sommes persuadés qu’il est crucial de régénérer notre vie démocratique. » (Déclaration constitutive du groupe Les Constructifs à l’Assemblée Nationale du 27 juin 2017).Luc Chatel, l’ancien... [Lire la suite]
jeudi 29 juin 2017

Xavier Bertrand, candidat à rien

« En politique, le problème n’est pas de briller, mais de durer. » (JDD, le 25 juin 2017).Dans le "Journal du dimanche" du 25 juin 2017, le président du conseil régional des Hauts-de-France (c’est-à-dire du Nord-Pas-de-Calais-Picardie) Xavier Bertrand a annoncé qu’il ne se présenterait pas à la présidence de son parti Les Républicains (LR) dont l’élection interne est prévue en novembre 2017. On pourrait dire qu’il n’est pas "fou" car il a vu ce qu’avait donné l’élection interne de novembre 2012 à l’UMP.Et justement, Xavier... [Lire la suite]
samedi 3 juin 2017

Bruno Le Maire, le brillant ambitieux

« Ma décision est simple, solide, inébranlable. Oui, je suis candidat à la Présidence. » (Vesoul, le 23 février 2016).Le nouveau Ministre de l’Économie Bruno Le Maire rêvait de Bercy en juin 2011 sous Nicolas Sarkozy, il l’a obtenu en mai 2017 sous Emmanuel Macron. Un petit retour sur sa trajectoire.Bruno Le Maire aurait pu s’imaginer à la place d’Emmanuel Macron. Un peu comme Manuel Valls. Ce dernier s’était voulu le modernisateur du socialisme réaliste et pragmatique assumé et c’est Emmanuel Macron qui l’a concrétisé. Sur... [Lire la suite]
lundi 15 mai 2017

Édouard Philippe, le pari de la modération violente

« Le Président de la République a nommé monsieur Édouard Philippe Premier Ministre et il l’a chargé de former le nouveau gouvernement. » (Alexis Kohler, nouveau Secrétaire Général de l’Élysée, le 15 mai 2017 à 14 heures 53 au Palais de l’Élysée).Lors de la passation des pouvoirs vers 16 heures, ce lundi 15 mai 2017, à Matignon, le nouveau Premier Ministre Édouard Philippe, député-maire LR du Havre, a salué son prédécesseur également normand, Bernard Cazeneuve, ancien maire PS de Cherbourg, et a loué leur esprit normand qui... [Lire la suite]
lundi 6 mars 2017

Alain Juppé l’ultralucide

« L’aisance mentale, une fois de plus, est primordiale. Elle élimine la nécessité de se concentrer. Elle permet de jongler avec le problème. Elle permet de voir (…) des données lointaines qui se rapportent à lui. De plus, l’aisance évite la fatigue, puisqu’elle laisse ouvert un très large champ de conscience ! De très nombreux messages peuvent donc toucher un cerveau très éveillé, dont la lucidité s’étend parfois jusqu’à l’infini. » (Pierre Daco, "Les prodigieuses victoires de la psychologie").On pouvait s’y attendre,... [Lire la suite]