lundi 26 juin 2017

François Bayrou sycophanté

« François Bayrou est un berger qui a trop longtemps vécu avec des moutons. » (Jean-Louis Bourlanges, "Le Monde" du 7 décembre 2009).Il ne sera resté que trente-cinq jours Ministre d’État, Ministre de la Justice, du Président Emmanuel Macron. François Bayrou n’a pas beaucoup de chance : il a attendu vingt ans pour capitaliser son indépendance politique, il a refusé de grands ministères, peut-être Matignon, entre 2002 et 2012, et au moment où ses idées, ses valeurs, ont conquis les plus hautes sphères de la République,... [Lire la suite]
vendredi 24 février 2017

François Bayrou se macronise

« La dispersion des propositions et des suffrages ne peut qu’aggraver [les] périls. Parce que le risque est immense, parce que les Français sont désorientés et souvent désespérés, j’ai décidé de faire à Emmanuel Macron une offre d’alliance. Je lui dis : le danger est trop grand, il faut changer les choses, et le faire d’urgence. Unissons nos forces pour y parvenir ! C’est peut-être un geste d’abnégation, mais ce sera aussi, je le crois, un geste d’espoir pour notre pays. » (Paris, le 22 février 2017).L’esprit de... [Lire la suite]
mardi 17 mars 2015

Les 4 enjeux nationaux des élections départementales de mars 2015

Un nouveau scrutin peu lisible, un FN hypertrophié par les sondages, une gauche divisée au combat… Les deux prochains dimanches, auront lieu les deux tours des premières élections départementales. Normalement, elles auraient dû être aussi les dernières car il était prévu la suppression des départements en 2020, mais finalement, le gouvernement a reculé. En fait, le gouvernement a tout fait pour que les électeurs s’abstiennent tant la somme des absurdités est grande sur la réforme territoriale. Ce n’est pourtant pas une raison pour... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 07:52:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,